Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 18:58

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

"Et cependant, dans bien des cas, il est nécessaire et amical d'écrire des riens plutôt que de ne rien écrire." Les affinités électives

 "Und doch ist es in manchen Fällen notwendig und freundlich, lieber nichts zu schreiben, als nicht zu schreiben." Wahlverwandtschaften I,1

Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)

 

LES MOTS

Les mots nous parlent, nous caressent et nous enchantent, ou nous blessent et nous torturent. Nous pénétrons dans leur mystère, nous les manipulons, nous les interprétons, nous les enrichissons de nos émotions, nous les faisons nôtres ou nous les fuyons.

Les mots sont vivants, ils exaltent notre esprit ou nous abaissent. Ils nous chuchotent des choses étranges. Ils sont de ce monde et nous entraînent dans tous les mondes possibles.

Les mots des uns ne sont pas ceux des autres.

Ils ne résonnent pas de la même façon dans nos cœurs et dans notre esprit, dans notre mémoire et dans nos rêves. Tel mot qu'on prononce n'est pas compris avec le même sens que celui qui l'entend à tel point qu'il engendre parfois malentendus, imbroglios, déceptions, rancune et querelle.

Certains mots, que nous avons rencontrés dans des situations particulières, restent attachés à l'émotion ressentie alors, si lointaines soient les circonstances. Si quelqu'un les prononce devant nous, il s'étonne que nous puissions leur prêter un sens qu'il ne connaît pas et voilà que nous réagissons d'une façon qui nous surprend nous-mêmes soit que nous éprouvions une sensation délicieuse à l'entendre, soit qu'il nous mette mal à l'aise, sans que nous soyons capables, consciemment, de trouver une explication, si tant est que nous voulions la chercher.

Tel mot que j'aime, vous le haïssez. Tel autre que j'abomine, vous vous en gargarisez.

Nos souvenirs les ont déformés, embellis ou maltraités, abîmés ou cristallisés. Ils sont le reflet de nous-mêmes. Sans eux que serions-nous ?

Un mot souvent bien doux à notre oreille, l'entend-on prononcer avec une intonation particulière qui traduit le dédain, la raillerie, l'amertume, le voilà tout à coup vidé de la douceur qui lui était coutumière ; et il devient une arme, une flèche acérée qui nous transperce.

Il n'est pas de jours qu'on entende ici et là les discours des uns moqués par les autres, où la moindre petite phrase est relevée en mauvaise part. Et les médias en font des gorges chaudes, s'en donnent à coeur joie, en font leurs choux gras.

Heureux celui qui a la maîtrise des mots qu'il prononce, celui qui aisément s'exprime, celui dont l'éloquence est admirable. Il peut se mettre au service de grandes choses si son coeur est pur ; mais malheur à celui qui use de son talent pour entraîner les foules dans le mensonge et l'erreur.

Sur ce blog :

De la rhétorique - De l'éloquence - De la langue de bois - Des périphrases - Appeler un chat un chat

 

Les mots de notre langue ne contiennent pas les mêmes sens ni les mêmes symboles lorsqu'on les traduit dans une autre langue. C'est pour cela que traduire est un exercice bien difficile.

 

PAIN

Essayons de faire le tour du mot PAIN par exemple. Cherchons sur la toile la symbolique de ce mot. On trouvera une multitude de sites qui se sont appliqués à faire des listes de citations, de proverbes, de passages littéraires divers qui l'illustrent. Une richesse quasi infinie. Mais si l'on veut chercher le mot traduit en d'autres langues, il nous révèlera tout autre chose, et nous serons étonnés d'y découvrir des symboles dont nous n'avons pas la moindre idée.

 

Outre les symboles qui nous viennent immédiatement à l'esprit, le symbole du travail des hommes (gagner son pain), celui de la convivialité et du partage (étymologie du mot compagnon : com-pain, celui avec lequel on partage le pain), le symbole christique ("le Pain de Vie"), il en est beaucoup d'autres qui appartiennent à toutes les époques et à tous les pays, l'Égypte antique, le judaïsme, Rome (« Du pain et des jeux » Panem et circenses - Juvenal) etc.

 

BREAD AS SYMBOL OF LIFE - Discover Armenia

www.discoverarmenia.info › ... › March 2009

« Armenian ritual culture allows us to understand the symbolic nature of Bread before Christ, and demonstrate Christian impulses through Bread.
Defining the role of Bread in ritual culture of people all over the World we realize that Bread is not only a food product but also a magic tool, a medical means and communication system to connect different social groups. Bread reveals the connection between a human and the nature, life and the other world (the beyond), the earth and the space.
»

 

Anthropologie des mangeurs de pain par Abdallah Gnaba, 2011

books.google.fr/books?isbn=2296541887

« Parce qu'il est un aliment qui se partage, le pain est par définition symbolique : le mot symbole signifie étymologiquement "mettre ensemble", "joindre", "échanger.

Le pain est davantage porteur de sens que de connaissances. »

 

pain-TPE - La symbolique du pain

www.pain-tpe.sitew.com/La_symbolique_du_pain.S.htm

« Au fil des siècles, le pain devient une dimension symbolique importante: il symbolise le sacré, la justice, la stabilité, mais aussi de travail. »

 

Traumdeutung Brot = Nahrung, Stärkung, soziale Sicherheit ...

www.joakirsoft.de/Traumdeutung/brot.htm

« Das Brot ist die allgemeine Speise und damit das Gewöhnlichste und gleichzeitig ein Geheiligstes. »

 

De 1789 à l'intifada égyptienne, le pain reste le symbole de la contestation sociale

www.lemonde.fr/.../de-1789-a-l-intifada-egyptienne-le-pain-reste-le-sym...

« Les enjeux de cette "mystique" sont autrement explosifs en Egypte, où elle s'épanouit pleinement ces jours-ci. Comme en Tunisie, où, dans les manifestations de la révolution dite de jasmin, on brandissait des pains - toujours signe d'une sévère réprobation sociale -, en Egypte le pain est très présent dans le répertoire de l'action collective. Au pays des Pharaons, ce n'est pas un fait nouveau. En 1977, déjà, de façon spectaculaire, et encore en 2008, les émeutes du pain ont ébranlé le régime. »

 

CHARITÉ

Je reprendrai ici trois tweets que j'ai écrits sur le mot charité ; comme il est étonnant de lire combien ce mot peut avoir d'acceptions, être diversement vécu, jusqu'à devenir aujourd'hui, pour certains, parfois insupportable à prononcer, tant il véhicule d'images qui peuvent étonner.

 

Tweets du 28 novembre 2013

J'ai entendu quelqu'un dire détester le mot CHARITÉ qui est le nom d'une magnifique vertu théologale.

Pas d'amour du prochain sans charité.

 

Peut-être que ceux qui détestent le mot CHARITÉ ne savent pas ce qu'il veut dire ou ils répugnent à vouloir le bien d'autrui.

 

Les Français sont charitables - Le montant annuel des dons en France est estimé à 3,8 milliards d’euros. >Recherche et solidarité 21-11-2012

 

Sur la toile La charité, putain, quelle idée! - Ne soyez pas le second rôle de votre vie – la mode des mots ...

helenedemontaigu.typepad.com/.../charité-empathie-bienveillance.html

« La charité. Vous avez dit charité. Ce mot que tout le monde déteste en chœur. »

 

A-t-on peur des mots ? Veut-on les vider de leur sens ?

On ne dit plus oeuvres charitables ou oeuvres de charité, mais oeuvres caritatives.

 

Ajouts -Tweets

Mamiehiou @mamiehiou

Les mots qu'on dits disent-ils toujours ce qu'on veut dire ? Si l'on ne s'écoute pas parler, d'autres nous écoutent.

Mamiehiou @mamiehiou  ·  11 déc. 2014

Info 7h30 sur #France2 : Un avion s'écrase,1 mort, 4 blessés. "On a frôlé la catastrophe."

Ah bon? Combien de morts pour une catastrophe?

Mamiehiou @mamiehiou  ·  22 févr. 2015

La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. Platon

Mamiehiou @mamiehiou  ·  21 mars 2015

Spinoza : La plupart des erreurs consistent en cela seul que nous ne donnons pas correctement leurs noms aux choses. Éthique 2e partie, P47

Mamiehiou@mamiehiou - 17avril 2015

On clique dans Le Littré sur : "Recherche - Une requête vide propose un mot au hasard." http://www.littre.org/definition/curieux … Et l'on découvre des mots.

   

Réforme du collège : la novlangue obligatoire !

Réforme du collège : la novlangue obligatoire!

Une tribune sur la réforme des programmes scolaires.

17 avril 2015 - Le FIGARO dénonce.

"Les nouveaux programmes scolaires dévoilés le 13 avril sont riches en jargon pédagogiste estime Julia Sereni. Elle y voit le produit d'une idéologie qui s'attaque à la transmission du savoir."

"Ce jargon «pédagogiste» fait son grand retour dans les nouveaux programmes scolaires pour l'école primaire et le collège."

"Choix conscient ou non, l'emploi d'une telle novlangue est par essence le produit d'une idéologie déréalisante, c'est également un moyen de tenir à l'écart les parents en rendant, par l'utilisation d'un charabia scientiste, extrêmement compliqué ce qui pourrait être simple et clair."

LIRE > Les nouvelles perles de la «novlangue» pédagogiste

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

 

 Réforme de l'orthographe -

L'orthographe recommandée aux enseignants - Lexique

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Gensane 05/03/2014 09:11

Chère collègue blogueuse,
Vous dites qu'Overblog vous a tronqué des articles trop longs pour eux. Le pire c'est qu'ils n'ont pas de politique. J'en ai publié de plus longs que les vôtres et qui n'ont pas été ratiboisés. Comme par exemple celui-ci :
http://bernard-gensane.over-blog.com/article-politique-du-calembour-67425180.html
ou celui-ci :
http://bernard-gensane.over-blog.com/article-penny-lane-et-strawberry-field-s-reel-identite-et-fantasmagorie-96270830.html

mamiehiou 05/03/2014 10:40

Vous avez eu beaucoup de chance. Je ne vous apprendrai rien en vous rappelant que vous pouvez utiliser les sections textes qui permettent de mettre en sécurité la fin des textes trop longs. C'est assez pratique.
Je vous souhaite une bonne journée !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog