Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 18:15

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Sommaire de l'article

1-Hapax ou Apax 2-Concaténation de mots 3-Mots-valises

 4-Mots fantômes 5-Néologismes 6-Articles connexes

 

1-L'hapax ou l'apax

C'est un mot qu'on ne rencontre qu'une seule fois dans la littérature.

Jouissement

Ballade Sappho  - Verlaine (1844-1996)

Ma douce main de maîtresse et d’amant
Passe et rit sur ta chère chair en fête,
Rit et jouit de ton jouissement.
Pour la servir tu sais bien qu’elle est faite,
Et ton beau corps faut que je le dévête
Pour l’enivrer sans fin d’un art nouveau
Toujours dans la caresse toujours prête.
Je suis pareil à la grande Sappho. 

 

Jouissement, quel joli mot !

J'ai écrit dans un de mes textes : "N'avais-je pas entraperçu la veille,  quand elle avait ouvert un tiroir pour y prendre des cuillères, quelque chose que je devinai être des pièces d'or et d'argent qui avaient lui, quand elle avait enfoncé ses doigts dans leur masse fluide avec un jouissement qu'elle tenta vainement de dissimuler." > Délires éthiques 

 

Ptyx

Un hapax dont on a longtemps cherché le sens jusqu'à ce que Mallarmé avoue que ce mot n'avait été crée que pour la rime  en -YX

Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx,
L'Angoisse, ce minuit, soutient, lampadophore,
Main rêve vespéral brûlé par le Phénix
Que ne recueille pas de cinéraire amphore

  Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx,
Aboli bibelot d'inanité sonore,
(Car le Maître est allé puiser des pleurs au Styx
Avec ce seul objet dont le Néant s'honore).

 Mais proche la croisée au nord vacante, un or
Agonise selon peut-être le décor
Des licornes ruant du feu contre une nixe,

  Elle, défunte nue en le miroir, encor
Que, dans l'oubli fermé par le cadre, se fixe
De scintillations sitôt le septuor.

Mallarmé 1842-1898

 

Pleurnichailler

Pleurnichailler vient de pleurnicher - Martin DU Gard, La Gonfle, 1928

 

Métempirie

Mot forgé d'après l'adjectif métempérique : qui n'est pas fondé sur la connaissance positive, empirique. (Philosophie)

L'occasion est l'alternative surmontée, et l'on comprend que cette accession à la métempirie, même si elle ne dure qu'un instant, nous apporte une grande joie. (Vladimir Jankélévitch, Je-ne-sais-quoi, 1957) 

 

Hésitaillant, hésitaillante

Synonyme de hésitant, -ante, péjoratif.

J'ignorais comme toi, cette invitation. Avec son air hésitaillant, tante Clotilde n'en fait qu'à sa tête. (Henry Bernstein, Le Secret,1913)

 

Péripatétitiennement

"Rien de physiologique, de psychologique, de transcendant, de péripatéticiennement philosophique - Balzac, La théorie de la démarche,1833.

 

Cf.Littré- On lit à l'entrée Péripatéticien : Qui suit la doctrine d'Aristote. La philosophie péripatéticienne. Substantivement. Un péripatéticien.

Citation : Secte et erreur sont synonymes : tu es péripatéticien et moi platonicien ; nous avons donc tous deux tort ; car tu ne combats Platon que parce que ses chimères t'ont révolté, et moi je ne m'éloigne d'Aristote que parce qu'il m'a paru qu'il ne sait ce qu'il dit. VOLTAIRE

 

Goinfresse

Les trois monstres dont j'ai parlé,

Ces harpies au dos ailé,

Se ruèrent sur nos viandes [...]

Les trois goinfresses, aussitôt

Qu'elles sentirent notre rôt,

S'en revinrent la gueule fraîche [...]

Scarron, Le Virgile travesti, III

voir sur Wikisource > Livre troisième

Une oeuvre burlesque (1648-1653), qui parodie L'Enéide de Virgile

 

2 La concaténation de mots

A-On regroupe plusieurs mots en un seul.

 

Hippocampelephantocamélos

Pédant : « l'animal seul, monsieur, qu'Aristophane
Appelle hippocampelephantocamélos

Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! »

Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac 1797

La tirade des nez

 

Mot composé de : hippocampe, éléphant et chameau.

Origine du mot : Le Bret, ami d'Hercule Savinien Cyrano, dit Cyrano de Bergerac (1619-1655) a écrit dans une lettre le mot hippocampelephantocamélos qu'il attribue à Aristophane, 392 av. J.-C.

On sait que le dramaturge grec aimait construire des mots par concaténation comme le mot qui suit :

 

λοπαδοτεμαχοσελαχογαλεοκρανιολειψανοδριμυποτριμματοσιλφιοκαραϐομελιτοκατακεχυμενοκιχλεπικοσσυφο- φαττοπεριστεραλεκτρυονοπτεκεφαλλιοκιγκλοπελειολαγῳοσιραιοϐαφητραγανοπτερυγώv

translittéré :

lopadotemakhoselakhogaleo­kranioleipsanodrimypotrimmato­silphiokarabomelitokatakekhymeno­kikhlepikossyphophattoperistera­lektryonoptekephalliokinklope­leiolagōiosiraiobaphētraga­nopterygṓn

(vers 1169-1174).

Le mot grec le plus long : « nom d’un plat composé de toutes sortes de délicatesses, poissons, chair, volaille et sauces ». Traduction dans le dictionnaire de Liddell & Scott

Cf. L'Assemblée des femmes, Wikipédia

 

B-On regroupe plusieurs mots reliés par un trait d'union pour n'en faire qu'un seul.

le je-m'en-foutisme

le à-quoi-bonisme

le touche-à-tout

le vivre-ensemble, un mot qu'on entend bien souvent de nos jours !

 

3- Le mot-valise

C'est un mot formé de deux mots accolés, tronqués : le début de l'un est suivi de la fin de l'autre. histoire de faire un jeu de mots, drôle le plus souvent. En un seul mot, on peut dire deux choses à la fois.

 

franglais, tapuscrit, alicament, adoléchiant, merdiateur...

 

éternullité (Jules Laforgue), alcoolade (Raymond Queneau)

 

Lewis Carroll, (1832-1898) auteur de Alice in Wonderland, Alice au Pays des Merveilles a aimé faire des mots-valises.

"...there are two meanings packed up into one word " , explique-t-il.

... il y a deux sens empaquetés en un seul  mot.

Son poèmeThe hunting of the snark, La Chasse au Snark met en scène un animal fantastique, le snark, mot valise formé de snake et et de shark, serpent et requin.

En anglais "a porte-manteau word" qui vient du français porte-manteau, anciennement une valise à deux compartiments

..........

Quelques porte-manteau words de Lewis Carroll > 10 whimsical words coined by Lewis Carroll - The Week

.........

Brunch, breakfast + lunch

Tiglon, tigre + lion

Wikipédia, wiki + encyclopedia

Eurasie, Europe + Asie

Oxbridge, Oxford + Cambridge

 

Voir le Site personnel d'Alain Créhange - Mots-valises - Créhange, Alain

"Le pornithorynque est un salopare" - Dictionnaire de mots-valises - Auteur : Alain Créhange.


 

4-Le mot fantôme

Les mots fantômes se trouvent dans des Dictionnaires ou des Lexiques mais en fait, il n'existent pas : ils sont dus à une mélecture, à une erreur typographique ou autres.

Voir des mots fantômes sur le site :

http://www.atilf.fr/MotsFantomes/

Base des Mots Fantômes, http://www.atilf.fr/MotsFantomes, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.

Afuier, mot fantôme voulant signifier fuir, abandonner, s'en aller. Mot déjà rencontré dans Délires où Prétatou trahit son nom 

Godefroy, dans son dictionnaire (XIIe siècle), aurait écrit afuier au lieu de afiner.

> Dictionnaire Godefroy

 

5-Le néologisme

Cf. Littré, Entrée Néologisme : Mot nouveau, ou mot existant employé dans un sens nouveau.

Entrée Mot §2 : Si est-ce que, lorsqu'il est question de faire un mot nouveau dont il semble que l'on ne peut se passer, comme est celui d'exactitude, la première chose à quoi il faut prendre garde, est qu'il ne soit point équivoque ; car dès là faites état qu'il ne sera jamais bien reçu. Vaugelas, Remarques sur la langue française

Les hapax, les mots-valises sont des néologismes.

On peut déduire de ce qui précède que, dès qu'un néologisme entre dans un texte littéraire, c'est un hapax, dans un 2ème texte littéraire, ce ne l'est plus !

 

6-Articles connexes sur mon blog

Archaïsme ! Fleur fanée, oubliée sur la page d'un vieux livre. Reviens à la vie, l'espace d'un instant !

> L'agglutination – entr'acte ou entracte, grand'mère ou grand-mère, appui-tête ou appuie-tête, garde-meuble ou garde-meubles, des soutiens-gorge ou des soutien-gorge, un et des faire-part...

> Y a-t-il un trait d'union ou pas ? Au delà ou au-delà ? Par delà ou par-delà ? AU ou PAR ou EN etc. suivis de : deçà, delà, devant, derrière, avant, arrière, dessus, dessous, dedans, dehors, haut, bas.

> Ne pas confondre : trait d'union et tiret

> Des anglicismes à traduire - L'origine de l'anglais

LES MOTS

Du plaisir de la lecture des dictionnaires

 

Ajout du 20 avril 2014

Cf. Lexicographie Cnrtl

Majusculaire, adj.,hapax, au fig., synon. Je suis las d'être un cas particulier, de monter en épingle mon moi majusculaire, ma perle noire (H. Bazin,Mort pt cheval,1949, p. 289).

Majusculer, verbe intrans.,hapax. Ceux qui majusculent ceux qui chantent en mesure (Prévert,Paroles,1946, p. 7).

Vers la fin du mythe russe: essais sur la culture russe, ...

books.google.fr/books?id=aHGjEcJnDukC

Georges Nivat - 1988 - ‎Littérature russe - 19e siècle - Histoire et critique

Seul le cheval soufflant sur sa joue au moment où il va se faire écraser dans la rue le fait, un instant, sortir de son monde majusculaire et minusculaire, de sa scribolopolis.

Majusculaire, pas si hapax que ça en fait...- Note de Mamiehiou

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog 

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog