Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 11:43

LES QUIZ

ACCUEIL

QUIZ 88 -Trouvez les noms des villes dans des expressions, des citations, quelques chansons, etc., avec leurs auteurs, si possible, ou les circonstances dans lesquelles leurs noms ont été prononcés.

 

Sommaire de l'article

A-Expressions, proverbes et citations

B-Quelques villes à retrouver dans des chansons

C-dans des titres de films

D-dans des répliques de théâtre

 

A-Expressions, proverbes et citations

 

1-Avec des SI, on mettrait ..... en bouteille.

 

2-Quel ..... ! (Quel bric-à-brac !)

 

3-Le coup de ..... (un coup violent, imprévu et pernicieux)

 

4-Tous les chemins mènent à .....

 

5-Voir ..... et mourir.

 

6-..... n'a pas été bâti en un jour.

Une autre ville dans :

7-..... ne s'est pas faite en un jour.

 

8-Le ..... - ..... , c'est un gâteau de pâte à choux décorée d'amandes et garnie de crème pralinée.

 

9-Tonnerre de ..... !

 

10-« Allô ..... , je voudrais le 22 à .... »

 

11-«  Souviens-toi du vase de ..... ! »

 

12-« ..... vaut bien une messe. »

 

13-« De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, De ..... au Pérou, du Japon jusqu'à ....., Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme. »

 

« ..... est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. »

 

15- .....-ville ou .....-canal ? demande le guichetier Chinois

 

16-Aller à ..... (aller se perdre au bout du monde)

 

17- C'est ..... ! (C'est le grand luxe !)

 

18-..... sera toujours ..... !

 

19-..... ! ..... outragé ! ..... brisé ! ..... martyrisé ! Mais ..... libéré !

 

B-Quelques villes à retrouver dans des chansons :

 

1-Dans le port d.....

Y a des marins qui chantent.

Les rêves qui les hantent.

 

2-T´as voulu voir .....
Et on a vu .....
T´as voulu voir .....
Et on a vu .....
T´as voulu voir .....
Et on a vu .....
T´as voulu voir .....
Et on a vu .....
J´ai voulu voir .....
On a revu .....
J´ai voulu voir ta sœur
Et on a vu ta mère,
Comme toujours

 

3-It's a Long Way to .....

 

4-J'aimerais tant voir .....
L'île de Pâques et .....
Et les grands oiseaux qui s'amusent
A glisser l'aile sous le vent.

Voir les jardins de .....
Et le palais du grand Lama
Rêver des amants de .....
Au sommet du Fuji-Yama.

 

5-Dis t’as vu ..... ?
Non j’ai vu monter personne

 

6-Cadet Rousselle a trois beaux yeux, (bis)
L’un r’garde à ....., l’autre à ....., (bis)
Comme il n’a pas la vu’ bien nette,
Le troisième, c’est sa lorgnette.

 

7-Sur le pont de ..... un bal y est donné (bis)

La belle Hélène voudrait bien y aller (bis)

 

8-Sur la route de ..... (bis)
Il y avait un cantonnier (bis)
Et qui cassait (bis)

Et qui cassait
des tas d'cailloux

 

C-dans des titres et des répliques de films

 

1-..... .....

film musical américain - 1977

 

2-..... mon amour

1959

 

3-Est-ce que Louis XVI se plaisait à ..... ? Pas sûr. Mais il habitait chez son père. Je suis assez pour ces traditions-là.

 

4-Alors, il dort le gros con ? Ben il dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugusse de ..... Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux.

 

5-Une fois ....., ça suffit.

 

6-Monsieur Fernand : J'ai connu une Polonaise qu'en prenait au p'tit déjeuner. Faut quand même admettre : c'est plutôt une boisson d'homme. (il tousse)
Raoul Volfoni : Tu sais pas ce qu'il me rappelle ? C't'espèce de drôlerie qu'on buvait dans une petite taule de ..... , pas tellement loin de ..... . "Les volets rouges", et la taulière, une blonde comac.Comment qu'elle s'appelait, nom de Dieu ?
Monsieur Fernand : Lulu la Nantaise.
Raoul Volfoni : T'as connu ?

 

D-dans des répliques de théâtre (retrouvez dans quelles pièces)

 

1-BÉLISE Grammaire est prise à contre-sens par toi, Et je t’ai dit déjà d’où vient ce mot.
MARTINE Ma foi, Qu’il vienne de Chaillot, d’....., ou de ....., Cela ne me fait rien.

 

2-CAMILLE

....., l’unique objet de mon ressentiment !
....., à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
..... qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
..... enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !

 

Si vous n'avez pas tout trouvé,

voyez la solution :

 

A-Expressions, proverbes et citations

 

1-Avec des SI, on mettrait Paris en bouteille.

 

2-Quel capharnaüm ! (Quel bric-à-brac !)

 

3-Le coup de Jarnac

Un coup de Jarnac est un coup violent, imprévu et pernicieux.

À l'origine, il s'agit, en escrime, d'un coup célèbre porté par Guy Chabot de Jarnac (1547)

Pour en savoir +

> Coup de Jarnac - Wikipédia

 

4-Tous les chemins mènent à Rome

 

5-Voir Naples et mourir.

"Vedi Napoli e poi muori !"

 

6-Paris n'a pas été bâti en un jour.

 

7-.Rome ne s'est pas faite en un jour.

 

8-Le Paris-Brest (C'est un gâteau de pâte à choux garnie de crème pralinée et décorée d'amandes)

 

9-Tonnerre de Brest !

Juron du capitaine Haddock – Tintin, Hergé

 

10-« Allô New-York, je voudrais le 22 à Asnières... »

Sketch de Fernand Raynaud de 1955

 

11-«  Souviens-toi du vase de Soissons ! »

OU « Ainsi as-tu fait au vase à Soissons ! »

« En ce temps-là, écrit Grégoire,beaucoup d’églises furent pillées par l’armée de Clovis parce qu’il était encore enfoncé dans les erreurs du fanatisme »

(Histoire des Francs, Livre II, chapitre 27)

Lire cet épisode dans : Wikipédia Vase de Soissons

 

12-« Paris vaut bien une messe. »

Henri IV, pour devenir roi, dut abdiquer sa religion, le protestantisme. Ici, la messe symbolise le catholicisme.

 

13-« De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme. »

de Nicolas Boileau Satire

 

14-« Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. »

de Léon Daudet

 

15- Givors-ville ou Givors-canal ? demande le guichetier Chinois

 

16-Aller à Tataouine, aller à Tataouine-les-Bains (aller se perdre au bout du monde)

Tataouine, ville de Tunisie.

 

17- C'est Byzance ! (C'est le grand luxe !)

En souvenir de la splendeur de cette ville antique du monde grec, qui est devenue Constantinople (ville chrétienne – L'empereur Constantin a été le 1er empereur romain chrétien) puis Istanbul (ville musulmane conquise par les Ottomans)

 

18-Paris sera toujours Paris !

 

19-Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé !

Mais Paris libéré !

Discours du général de Gaulle le 25 août 1944 à l'Hôtel de Ville de Paris.

 

B-Quelques villes à retrouver dans des chansons :

 

1-Dans le port d'Amsterdam

Y a des marins qui chantent.

Les rêves qui les hantent...

Jacques Brel

 

2-T´as voulu voir Vierzon
Et on a vu Vierzon
T´as voulu voir Vesoul
Et on a vu Vesoul
T´as voulu voir Honfleur
Et on a vu Honfleur
T´as voulu voir Hambourg
Et on a vu Hambourg
J´ai voulu voir Anvers
On a revu Hambourg
J´ai voulu voir ta sœur
Et on a vu ta mère,
Comme toujours

Jacques Brel

 

3-It's a Long Way to Tipperary

It's a long way to Tipperary, c'est loin jusqu'à Tipperary. Ballade irlandaise que chantaient les soldats américains pendant la dernière guerre, pour se donner du courage. Tipperary est un coin en Irlande.  

It's a Long Way To Tipperary, musique de Jack Judge et Harry Williams, 1912

It's a long way to Tipperary 
It's a long way to go.
It's a long way to Tipperary
To the sweetest girl I know!
Goodbye Piccadilly !  
Farewell Leicester Square !
It's a long long way to Tipperary,
But my heart's right there. 
La route est longue jusqu'à Tipperary,
La route est longue pour y aller.
La route est longue jusqu'à Tipperary,
Jusqu'à la fille la plus douce que je connaisse !
Au revoir Piccadilly,
Adieu Leicester square !
La route est longue longue jusqu'à Tipperary,
Mais c'est là qu'est mon cœur.
Note déjà donnée dans ce blog dans le texte > 14 Délires chargés d'une émotion incommensurable - It's a long way to Tipperary*

4-J'aimerais tant voir Syracuse
L'île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s'amusent
A glisser l'aile sous le vent.

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji-Yama.

Henri Salvador

Merveilleuse chanson qui me fait rêver de par ses paroles et sa mélodie. Voyages...

 

5-Annie Cordy chante :

Dis t’as vu Monte-Carlo ?
Non j’ai vu monter personne.

 

6-Cadet Rousselle a trois beaux yeux, (bis)
L’un r’garde à Caen, l’autre à Bayeux, (bis)
Comme il n’a pas la vu’ bien nette,
Le troisième, c’est sa lorgnette.

 

7-Sur le pont de Nantes un bal y est donné (bis)

La belle Hélène voudrait bien y aller (bis)

 

8-Sur la route de Louviers (bis)
Il y avait un cantonnier (bis)
Et qui cassait (bis)

Et qui cassait
Des tas d'cailloux 

 

C-Dans des titres et des répliques de films

 

1-New York New York

film musical américain réalisé par Martin Scorsese, sorti en 1977 et aussi la chanson du film.

 

2-Hiroshima mon amour

film franco-japonais d'Alain Resnais,1959.

 

3-Est-ce que Louis XVI se plaisait à Versailles ? Pas sûr. Mais il habitait chez son père. Je suis assez pour ces traditions-là.

Jean-Paul Belmondo, Le Marginal (1983), écrit par Michel Audiard.

 

4-Alors, il dort le gros con ? Ben il dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban… Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère… au terminus des prétentieux…

Bernard Blier, Les Tontons flingueurs (1963), écrit par Michel Audiard.

 

5-Une fois Stalingrad, ça suffit.

Horst Frank, Les Tontons flingueurs.

 

6-Monsieur Fernand : J'ai connu une Polonaise qu'en prenait au p'tit déjeuner. Faut quand même admettre : c'est plutôt une boisson d'homme… (il tousse)
Raoul Volfoni : Tu sais pas ce qu'il me rappelle ? C't'espèce de drôlerie qu'on buvait dans une petite taule de Biên Hòa , pas tellement loin de Saïgon. "Les volets rouges"... et la taulière, une blonde comac... Comment qu'elle s'appelait, nom de Dieu ?
Monsieur Fernand : Lulu la Nantaise.
Raoul Volfoni : T'as connu ?

Les Tontons flingueurs

 

D-Dans des répliques de théâtre

 

1-Molière, Les Femmes savantes, Acte II scène VI

[...]

MARTINE Mon Dieu, je n’avons pas étugué comme vous, Et je parlons tout droit comme on parle cheux nous.
PHILAMINTE Ah peut-on y tenir !
BÉLISE Quel solécisme horrible !
PHILAMINTE En voilà pour tuer une oreille sensible.
BÉLISE Ton esprit, je l’avoue, est bien matériel. Je, n’est qu’un singulier ; avons, est pluriel. Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire* ?
MARTINE Qui parle d’offenser grand’mère ni grand-père ?
PHILAMINTE Ô Ciel !
BÉLISE Grammaire est prise à contre-sens par toi, Et je t’ai dit déjà d’où vient ce mot.
MARTINE Ma foi, Qu’il vienne de Chaillot, d’Auteuil, ou de Pontoise, Cela ne me fait rien.

BÉLISE Quelle âme villageoise ! [...]

 

2- Corneille Horace, Acte IV Scène V

les imprécations de Camille

CAMILLE
Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !
Et si ce n’est assez de toute l’Italie,
Que l’orient contre elle à l’occident s’allie ;
Que cent peuples unis des bouts de l’univers
Passent pour la détruire et les monts et les mers !
Qu’elle-même sur soi renverse ses murailles,
Et de ses propres mains déchire ses entrailles !
Que le courroux du ciel allumé par mes vœux
Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !
Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre,
Voir le dernier Romain à son dernier soupir,
Moi seule en être cause, et mourir de plaisir !

 

Il est évident que je n'ai écrit ici que quelques citations, titres de films, etc. qui me sont passés par la tête aujourd'hui et je suis bien sûre que vous pourriez en trouver mille, cher lecteur !

Article connexe :

> Jeux sur les couleurs : 1-Complétez les phrases avec des noms de couleurs 2-Trouvez la couleur dans les titres des films 3-Cherchez l'intruse

ACCUEIL

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog