Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 12:55

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Hypocoristique, adjectif qui vient du grec ancien et qui signifie « caressant, propre à atténuer ».

Un hypocoristique est un nom de personne (ou d'animal) qui comporte une valeur affective.

 

 QUIZ 90

Relevez les hypocoristiques dans le texte suivant :

Les explications sont à la suite.

Madame Martinet—Pourquoi tu pleurnichailles mon Toto ? [Victor se frotte la main.] On avait mal à sa menotte, mon chou ?

Victor—C'est Lulu qui m'a griffé.

Mme M.—Oh, le vilain chien-chien !

Victor—Regarde maman, voilà Colas, Steph, Dédé et Tony qui arrivent.

Mme M.—Et Jicé. Tu l'avais invité lui aussi, mon biquet ?

Victor—Arrête de m'appeler comme ça, maman, ils vont se moquer de moi.

Victor—Salut les gars ! Content de vous voir !

Colas—Salut Vic ! On va bien s'amuser !

Tous les copains en choeur—Bonjour Madame Martinet !

Mme M.—Oh, vous êtes bien polis mes mignonnets !

[Victor hausse les épaules.]

Victor—Je vous présente ma soeurette Zabeth.

Steph—Bonjour Zabeth ! Tu viens me faire un bisou, mon lapin ?

Victor—Arrêtez un peu les bécots ! Il n'y en a que pour elle.

Tony—C'est que tu es une bien jolie fifille, ma poulette !

Victor—Bon, si on allait jouer dans le jardin ?

Dédé—On emmène c'te fillette ?

Victor—Sûrement pas !

Steph—C'est qu'il prend soin du petit bout, le frérot !

Jicé—Des fois qu'elle aurait peur du loup, la jeunotte !

Tony, poète—Je lui aurais bien récité une odelette à cette petite crevette.

Jicé—Dommage que t'as pas invité Sandrine.

Victor—On est mieux entre mecs, pas vrai les gars ?

[Murmures de désapprobation]

Mme M.—Vous viendrez manger le gâteau d'anniversaire quand vous aurez faim les petiots !

 

Les hypocoristiques du texte sont en rouge et en italique.

Les explications suivent.

Madame Martinet—Pourquoi tu pleurnichailles mon Toto ? [Victor se frotte la main.] On avait mal à sa menotte, mon chou ?

Victor—C'est Lulu qui m'a griffé.

Mme M.—Oh, le vilain chien-chien !

Victor—Regarde maman, voilà Colas, Steph, Dédé et Tony qui arrivent.

Mme M.—Et Jicé. Tu l'avais invité lui aussi, mon biquet ?

Victor—Arrête de m'appeler comme ça, maman, ils vont se moquer de moi.

Victor—Salut Les gars ! Content de vous voir !

Colas—Salut Vic ! On va bien s'amuser !

Tous les copains en choeur—Bonjour Madame Martinet !

Mme M.—Oh, vous êtes bien polis mes mignonnets !

[Victor hausse les épaules.]

Victor—Je vous présente ma soeurette Zabeth.

Steph—Bonjour Zabeth ! Tu viens me faire un bisou, mon lapin ?

Victor—Arrêtez un peu les bécots ! Il n'y en a que pour elle.

Tony—C'est que tu es une bien jolie fifille, ma poulette !

Victor—Bon, si on allait jouer dans le jardin ?

Dédé—On emmène c'te fillette ?

Victor—Sûrement pas !

Steph—C'est qu'il prend soin du petit bout, le frérot !

Jicé—Des fois qu'elle aurait peur du loup, la jeunotte !

Tony, poète—Je lui aurais bien récité une odelette à cette petite crevette.

Jicé—Dommage que t'as pas invité Sandrine.

Victor—On est mieux entre mecs, pas vrai les gars ?

[Murmures de désapprobation]

Mme M.—Vous viendrez manger le gâteau d'anniversaire quand vous aurez faim les petiots !

 

Explications

Martinet (vient du prénom Martin) De nombreux noms de famille sont des hypocoristiques de prénoms.

Toto (pour Victor) prénom avec le redoublement (d'une syllabe ou d'une partie du mot) – Lulu (pour Lucien, le nom du chien de Mme Martinet) - Jojo (Georges)

chien-chien affectueux pour chien

On avait mal à sa menotte

On, le pronom indéfini adoucit le Tu.

L'imparfait mis pour le présent.

Menotte, (diminutif de main) suffixe -OT, -OTTE - bécot (vient de bec, bouche en argot) - frérot (frère) - petiot (petit) - Jeannot (Jean)

Mignonnet (diminutif de mignon) suffixe -ET, -ETTE – soeurette (soeur) - fillette (petite fille) - odelette (petite ode)

Mon chou, mon biquet, ma poulette, mon lapin, mon petit bout, petite crevette, mon bichon, ma biche, termes conventionnellement hypocoristiques

Colas (vient de Nicolas), aphérèse (chute du début du mot) – Zabeth pour Elisabeth – Tony pour Anthony.

Steph (pour Stéphane) apocope (chute de la fin du mot) – Vic (Victor) -Théo - (Théophile)

Dédé (pour André) redoublement (d'une syllabe ou d'une partie du mot) et troncation.

Jicé (pour Jean-Claude ou Jean-Christophe etc.) initiales J. C.

Sandrine : de nombreux prénoms anciens hyporistiques sont devenus de vrais prénoms, Sandrine vient d'Alexandrine- Sacha (Alexandre) Mado (Madeleine) Max (Maxime) Maggy (Marguerite) etc.

 

Notes

Madame Martinet—Pourquoi tu pleurnichailles mon Toto ?

Pleurnichailler : hapax, pleurnicher (Martin Du Gard, La Gonfle, 1928)

Voir l'article > Hapax, mots-valises, mots fantômes et autres mots étranges

 

Le texte comporte des fautes dues à des tournures familières :

Pourquoi tu pleurnichailles ? Pourquoi pleurniches-tu ?

On emmène c'te fillette ? > cette

Des fois qu'elle aurait peur du loup > peut-être aurait-elle...

Dommage que t'as pas invité Sandrine > que tu n'aies pas invité...

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog