Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 14:44

ACCUEIL

Jusqu'au XIIe siècle, chaque Français avait un nom qui n'était ni un prénom ni un nom de famille. Les nobles seuls avaient un nom de famille qui se transmettait de génération en génération.

Question : Quel était le nom de famille de Louis XIV ? Réponse à la fin de l'article.

Mais il arriva que la population, devenant plus nombreuse, il fut difficile de distinguer les personnes selon leurs noms ; on y adjoignit un détail pour les distinguer les uns des autres : l'origine (le Picard), un caractère physique ou un autre (le Bègue, le Hardi), le métier (le Tisserand > Tixier, Tissier, Tisserant, Tisseron, Teissère, Teisseyre, Tesseire, Tessaire, Teissaire, Teyssaire, Teysseire, Teyssère, Teisserens, Tesseron, Tixeront, Tisserandot, etc., le nom du père (fils de...), etc.

 

On remarque que le nom fils se retrouve en anglais : -son comme dans Robinson, en allemand -sohn comme Mendelsohn, dans les pays scandinaves -sen comme Andersen ; les personnes d'origine gaélique ont un nom qui commence par Mac, Mc, ou Ma ; O' vient de Ua (originairement Ó – la lettre Ó a pour accent le síneadh fada anglicisé en apostrophe) qui signifie petit-fils ou descendant de ; On trouve plus de Mc en Ulster (Irlande du Nord), plus de O en Irlande qu'en Écosse : Ó Gallchobhair (> O' Gallagher, nom anglicisé). On notera que ces noms sont nombreux aux États-Unis du fait de l'émigration importante des Irlandais lors de la Grande Famine de 1845.

 

Au XVIe siècle, l'ordonnance de Villers-Cotterêts exige l'enregistrement des noms de famille pour les catholiques, à l'occasion des baptêmes. L'orthographe comporte de nombreuses variantes puisqu'elle n'était pas encore fixée.

Voir le § 5 dans l'article : Mais pourquoi la langue française est-elle si compliquée ? 

 

À la Révolution Française, s'établira l'inscription des noms sur les registres d'état civil.

 

Aujourd'hui, les parents choisissent les noms qu'ils veulent transmettre à leurs enfants : celui du père (patronyme), celui de la mère (matronyme), ou leurs deux noms accolés dans l'ordre choisi par les parents. La loi du 17 mai 2013 stipule qu'en cas de désaccord entre les parents, l'enfant porte les noms des deux parents mis par ordre alphabétique.

 

LE SURNOM ou LE SOBRIQUET

Le surnom est le nom de la personne auquel on ajoute un terme désignant une particularité (Richard-Coeur-de-Lion), ou ce peut être un nom familier (Castor*), ou un diminutif qu'on va substituer au véritable nom (Gégé pour Gérard).

*Castor, surnom de Simone de Beauvoir ; Beauvoir > beaver, castor en anglais.

 

LE PSEUDONYME

C'est un nom qu'une personne se donne à elle-même pour exercer une activité sous un autre nom que son nom officiel.

 

Articles qui ont un lien avec des noms, des prénoms, des surnoms, des pseudonymes et que vous pouvez trouver dans ce blog :

90 Délires autour d'une impatience caractérisée + QUIZ 19 (1re partie) Ces écrivains et ces écrivaines dont on ne connaît parfois que les pseudonymes

92 Délires sur le désir de conserver sa jeunesse à tout prix - Retrouvez les pseudonymes de 12 écrivains et écrivaines QUIZ 19 (2e partie)

Suite du QUIZ 19 Des pseudonymes (3e partie)

Retrouvez les prénoms de quelques écrivains de langue française célèbres - QUIZ 49

Quelques surnoms peu amènes d'écrivains

ALEXANDRE DUMAS – Mes Mémoires - La naissance de Victor Hugo - Deux (pré)noms "prédestinés" : Victor et Hugo

74 Délires kafkaïens* - QUIZ 15 Trouvez les hommes et les femmes célèbres dont le nom commence par PA

Quiz 48 - Retrouvez les personnes célèbres dont le nom commence par MA

 

Comme suite à cet article :

SAINT-GENEST-LERPT Le surnom de quelques Lerptiens

 

ACCUEIL

Réponse à la question : Quel était le nom de famille de Louis XIV ?

La famille des rois capétiens avait pour nom CAPET, nom qui venait de Hugues Capet (né vers 939-941, mort en 996) lequel a donné naissance à la dynastie.

Voir > Hugues Capet — Wikipédia

 

Rappelons-nous comment les révolutionnaires nommaient notre pauvre roi Louis XVI lorsqu'il fut déchu et emprisonné à la Conciergerie.

On ne l'appelait plus ni Sa Majesté, ni Sire, ni même Louis, on l'interpellait :

"CAPET !" 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Evelyne Guyader-Debrabant 09/05/2014 16:24

Je reposte votre article sur mon blog généalogie !! ;-)
Merciiiiiiiii !

mamiehiou 09/05/2014 17:25

Je vous en priiiiiiiiie !

Evelyne Guyader-Debrabant 09/05/2014 16:23

Voila un article qui m'intéresse particulièrement !!
Et en breton, tisserand, c'est Guyader ! ;-)
Il y a aussi beaucoup de Le Guyader et un oncle de mon mari Guyader a épousé une Le Guyader..
J'ai voulu entreprendre la généalogie de la famille de mon mari, j'ai renoncé à cause de ça.. quand on sait comment les actes de naissance étaient parfois transcrits.. sans compter le nombre de personnes portant le même nom dans le même village ou hameau, et souvent des villages et hameaux qui n'existent plus.. J'ai moins de mal avec mes "Debrabant".. !!

mamiehiou.over-blog.com 17/02/2015 09:47

Merci monsieur d'être passé et d'avoir donné ces précisions.
Bonne journée !

Le Gourriérec 16/02/2015 21:23

Bonjour. En passant : les noms Guyader, Quemeneur et Gourriérec sont tous les trois liés aux métiers du textile (tisserand, tailleur, couturier).

Evelyne Guyader-Debrabant 09/05/2014 19:01

Ben dans le Morbihan, ils s'appellent tous comme ça !! rires.. sans compter les déclinaisons selon le village et le breton parlé ! comme Le Quimener, Quimeneur, Quemeneur..

mamiehiou 09/05/2014 17:50

J'ai trouvé sur le site
http://brezhoneg.gwalarn.org/yezh/kinnig.html
ar gov - Le Goff - le forgeron
ar c'halvez - Le Calvez - le menuisier
ar gwiader - Le Guyader - le tisserand
ar c'hemener - Le Quimener - le tailleur
ar floc'h – Le Floc'h - l'écuyer

mamiehiou 09/05/2014 16:46

Comme nos esprits de blogueuses se rencontrent ! Vous donnez de l'eau à mon moulin. J'aurais pu tout autant choisir "Meunier" qui se décline en Mounier, Moulinier, Monnier, Lemonnier, Molinièr, Müller Molinari... mais j'aurais manqué Guyader ! Merci pour votre précieuse remarque !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog