Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 18:08

   ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Sommaire de l'article

1-Un acte barbare -Titres des articles de presse comportant

les mots barbare & barbarie

2-BARBARIE & BARBARE

Définitions au fil des dictionnaires

dans Wikipédia, l'Académie, Le Littré,

le Dictionnaire de William Duckett, le Furetière.

 

Depuis l'assassinat ignoble de Hervé Gourdel, et après le même supplice infligé quelques jours plus tôt aux Américains James Foley et Steven Sotloff, hante nos journaux, comme une litanie oppressante, le mot BARBARIE.

Il n'est que de voir les titres des 24, 25 et 26 juillet 2014 pour se rendre compte que le monde est bouleversé.

 

Médias, montrez la réalité de la barbarie

Le Huffington Post

 

Les musulmans de France disent "halte à la barbarie"
Europe1

 

Décapitation d'Hervé Gourdel : comment parler de la barbarie aux enfants

Marie Claire

 

Hommage à Bordeaux : « Nous ne céderons pas à la barbarie »

Bordeaux7

 

«Nous, musulmans de France, disons halte à la barbarie»

Bien Public

 

"Barbares", "criminels", "assassins" : les réactions à l'exécution d'Hervé Gourdel affluent

Les Echos

 

Bloc-notes : la barbarie oblige l'islam à l'autocritique

 

Assassinat d'Hervé Gourdel. La barbarie en direct

Ouest-France

 

Vaincre la barbarie
L'Alsace.fr

 

Les musulmans horrifiés par la barbarie

Le Figaro

 

Ivan Rioufol : Quand la barbarie oblige l'islam à l'autocritique

Le Figaro

 

Tous contre la barbarie et le piège du silence

Clicanoo

 

Non à la barbarie !

Europe1

 

Assassinat d'Hervé Gourdel: "barbare", "odieux", "abject"

l'Humanité

 

LE BILLET Contre la barbarie, l'union nationale

Le Dauphiné Libéré

 

Les musulmans de France condamnent la barbarie du terrorisme

RFI

 

Fraternité contre barbarie

Mediapart

 

"Crime", "barbarie", "horreur" : les mots de la presse

Europe1

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

D'où viennent les mots BARBARIE et BARBARE ?

Parcourons quelques dictionnaires.

À l'origine, les Barbares n'étaient pas forcément des barbares.

 

Wikipédia

À l’origine, le terme barbare — emprunté en 1308 au latin barbarus, lui-même issu du grec ancien βάρϐαρος bárbaros (« étranger ») — était un mot utilisé par les anciens Grecs pour désigner d’autres peuples n’appartenant pas à leur civilisation, dont ils ne parvenaient pas à comprendre la langue. Bárbaros n’a à l’origine, aucune nuance péjorative, il signifie simplement « non grec » ou plus largement toute personne dont les Grecs ne comprennent pas la langue, quelqu’un qui s’exprime par onomatopées : « bar-bar ».

Le mot Berbère vient de Barbare

Les Berbères constituent des peuples de l'Égypte au Maroc. Ils se caractérisent par des relations linguistiques, culturelles et ethniques.


Académie 8e édition 1832-1835

Barbarie - Cruauté, inhumanité. Il voulut adoucir, dompter la barbarie de ces peuples. Ils exercèrent leur barbarie sur les vaincus. Il se dit également d'un Acte barbare. Commettre une barbarie. Tant de barbaries l'avaient rendu la terreur de ses sujets. Il signifie aussi Manque de civilisation, ignorance des arts, des lettres et des sciences chez un peuple. L'état de barbarie. Les siècles de barbarie. La barbarie était grande en ce temps-là. Les ténèbres de la barbarie. Un peuple qui sort à peine de la barbarie. Vivre dans un temps de barbarie. Être plongé dans la barbarie. Barbarie de langage, de style, se dit des Façons de parler grossières et impropres.

 

Littré 1873-1877

On peut lire à l'entrée BARBARE :

(bar-ba-r') adj.

  • 1 Étranger, par rapport aux Grecs et aux Romains.

    Substantivement. Les barbares de la Germanie. Il se réfugia dans le pays des barbares. Songez qu'une barbare en son sein l'a formé [Hippolyte], [Racine, Phèd. III, 1]

    Par extension, non civilisé, mal civilisé. Fléaux du nouveau monde, injustes, vains, avares, Nous seuls de ces climats nous sommes les barbares, [Voltaire, Alz. I, 1] Quelque respect que j'aie pour ce barbare de grand homme [Pierre 1er], [Voltaire, Lett. d'Argental, 15 juin 1759]

    Familièrement. C'est un barbare, pour désigner un homme sans goût et incapable d'apprécier les beautés de l'art.

  • 2 Sauvage, grossier. Peuples sauvages et barbares. Siècle barbare. Des oreilles barbares. Tertullien est le Bossuet africain et barbare, [Chateaubriand, Génie, I, 1] D'un seul nom quelquefois le son dur et bizarre Rend un poëme entier ou burlesque ou barbare, [Boileau, Art poét. III]

    Barbare s'est dit du genre gothique, de l'art du moyen âge.

  • 3 Contraire aux règles de la langue. Parler d'une manière barbare.

  • 4 Qui est sans humanité, cruel. Un homme barbare. Au combat qui pour toi se prépare, C'est peu d'être constant, il faut être barbare, [Racine, Bérén. IV, 4] Barbare destinée, [Racine, Esth. I, 3]

    Substantivement, homme cruel, inhumain. C'est un barbare qui se plaît à faire souffrir les animaux. Je veux qu'avec tout l'art et toutes les caresses Qui pourraient d'un barbare arracher des tendresses.... [Rotrou, Bélis. IV, 1]

     

On lira avec intérêt l'article de William Duckett à l'entrée BARBARIE, à replacer dans son époque. 1re édition parue entre 1832 et 1851.

page 258 :

Dictionnaire de la conversation et de la lecture - B 2e lettre- Bat - Volume 4

Extrait : Ce terme était connu des anciens Grecs et Romains qui flétrissaient même de ce nom quiconque était étranger, comme s'ils eussent été les seuls peuples civilisés de la terre. - Cependant les Romains étaient encore des barbares par rapport aux Grecs. [...]

Les Gaulois devenus Romains par la Conquête traitaient de Barbares et les moeurs et la langue des Germains. En général, ce terme, dérivé, selon les uns, du Chaldéen bara, n'exprimait que l'extranéité ; selon d'autres, il vient de l'arabe bar, signifiant désert, et désignait un homme sauvage, ou vivant au désert. Telle paraît être encore l'étymologie du nom des Bérébères, voisins des solitudes du Barabra, qui fréquentent dans leurs incursion les côtes de la Barbarie*, comme les anciens Garamanters, les Numides et les Gétules. Leur langage rauque et glapissant, leurs moeurs féroces, ont conservé au terme de barbare une acception de haine et même d'horreur. Les irruptions des Barbares du Nord dans le midi de l'Europe, celles des Tartares et des Kalmouks ou Mandoux en Asie,et toutes les atrocités qui accompagnèrent leur envahissement, ne furent pas propres à détruire le sentiment d'effroi ou de haine contre la barbarie, chez des nations plus douces et plus policées.

*la Barbarie : vaste contrée d'Afrique qui s'étend le long de la Méditerranée, puis l'Egypte jusqu'à locéan Atlantique et qui renferme les royaume de Tripoli, Tunis, Alger, Fez et Maroc. Ce pays était connu des Aniens sous le nom de Mauritanie, de Numidie et d'Afrique proprement dite. [...]

Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture - William Duckett -

Tous les volumes (lien Books-Google)

Le Furetière 1690

Dictionnaire universel contenant généralement tous les mots françois, tant vieux que modernes, et les termes de toutes les sciences et des arts (1690, posthume, avec une préface de Pierre Bayle) Consulter en ligne sur Gallica.

BARBARIE - Cruauté, action faite contre la raison, l'humanité. Les Tyrans ont persécuté les Chrétiens avec une grande barbarie. [...]

Barbarie signifie aussi ignorance, grossiéreté. La Grèce est maintenant un lieu de barbarie, où régnait autrefois la science et la politesse. La France a été longtemps un pays de barbarie. Et en ce sens il se dit tant des moeurs du langage.

 

Dérivés de barbare : barbarie, barbaresque, barbarisme, barbarement, rhubarbe (Dictionnaire étymologique de Clédat page 50)

Ouvrages de référence qui me sont très utiles

Du plaisir de la lecture des dictionnaires

 

Titre : La barbarie aux visages inhumains*

Allusion au livre de Bernard-Henri Levy La Barbarie à visage humain, 1977.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

 Tous les articles du blog

Ajouts

La barbarie est bien loin de s'essouffler.

7 et 9 janvier 2015 Attentats contre #CharlieHebdo et à l'Hyper Cacher

13 novembre 2015 Attentats à #Paris

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog