Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:19

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Je me souviens, lorsque j'étais enfant, que ma mère achetait des amandes. Ma soeur et moi en étions friandes. Il n'était pas d'usage de les vendre toutes décortiquées ou en poudre, comme on les trouve aujourd'hui. Elles étaient dans leur coque.

Quand on voulait manger l'amande, il fallait donc en briser la coque ; et là, surprise ! il en jaillissait parfois deux amandes jumelles. C'était à qui était la plus rapide, de ma soeur ou de moi, pour crier : "Bonjour Philippine !"

C'était la gagnante.

Coque & bogue

On dit aussi : La coque d'une noix, la coque d'une noisette, la coque d'une cacahuette.

Des oeufs à la coque ou des oeufs coque sont mangés peu cuits dans leur coquille quand il sont très frais.

Le ver à soie file sa coque (son cocon)

Toute petite j'étais coiffée avec une belle coque sur la tête. (Les cheveux roulés en coque)

Une coque ou une coquille est un bateau sur lequel je ne naviguerais pour rien au monde.

La coque du bateau lui permet de tenir sur l'eau.

>>Coque (bateau) — Wikipédia

 

Certains fruits sont protégés par une cupule, une coque et/ou une bogue.

La noisette a une coque mais on dit aussi qu'elle a une bogue ainsi que la faîne et la châtaigne et certaines graines de légumineuses (haricots, lentilles, fèves, pois chiches, etc.). La bogue de la châtaigne est piquante.

Une expression métaphorique pour parler d'une personne : Être châtaigne sous bogue.

Un hérisson apeuré se roule en bogue

 

Une autre acception de bogue, lue sur Le Figaro Evene :

« Les experts disent que si le bogue de l’an 2000 n’est pas réglé, les lignes téléphoniques ne seront pas fiables, les gouvernements seront paralysés et les avions seront en retard. Les choses seront à peu près pareilles que maintenant, en somme. » de Dave Barry

Extrait du journal Miami Herald - 1997

 

J'ai trouvé dans le Littré (Dictionnaire paru de 1873 à 1877) :

PHILIPPINE

Bonjour, Philippine, se dit, en forme de jeu, pour réclamer de quelqu'un de connaissance un petit cadeau (all. vielliebchen, bien-aimé, altéré en Philippchen, d'où Philippine).

 

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PHILIPPINE. - REM. Quand, en Allemagne, on mange des amandes en société, et qu'une personne en trouve une à graine double, elle en garde une et donne l'autre à une personne de la société, de sexe différent ; et, à la première rencontre de ces deux personnes, celle qui dit la première : bonjour, Philippchen ( vielliebchen), à l'autre, gagne un cadeau, à la discrétion du perdant. Une graine double s'appelle un vielliebchen. Philippchen est devenu par altération et assimilation Philippine en français, et vielliebchen signifie chose très chère. Cette interprétation ne permet pas de rapprocher philippine des filipi des Romains « Filipi ou pilipi désigne chez eux un usage domestique qui se pratique pendant les premières semaines du grand carême. On fait des gâteaux qu'on distribue aux voisins et aux passants en commémoration d'un boiteux qu'on nomme Philippe, dont la croyance populaire a fait un saint. » Revue d'anthropol. t. IV, p. 407.

philippine

Définition dans d'autres dictionnaires :

> TLFi

> Académie Française

On a aussi sur > Bob ¶ quelques définitions d'argot de Bogue, que je vous laisse regarder.

ACCUEIL

Tous les articles du blog 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Edwin 20/10/2014 13:04

Merci pour ce petit coulis d'air frais d'automne, rien qu'avec des mots !
"Coques et bogues" la sonorité me plait : un vrai cadeau de Philippine !
À bientôt,
Edwin

mamiehiou 20/10/2014 18:59

Comme c'est gentil !
Il ne vous reste plus qu'à acheter quelques amandes dans leur coque, et goûter comme elles sont meilleures que lorsqu'elles sont toutes décortiquées.
Cordialement vôtre

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog