Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 15:11

Tous les articles du blog

Sommaire de l'article

Une saynète : Léo n'aime plus Léa

(Le texte donne différents cas où l'on emploie NON)

Suivent des explications qui mettent en lumière

l'emploi de chaque expression avec NON

L'étymologie de NON

Des chansons avec NON ♫

Des articles connexes sur l'expression de la négation

 

Léo n'aime plus Léa, oh que non !

 

1.ELLE- Non, je refuse de te quitter. Ah ça non ! Non mais !

2.LUI- Écoute Mimi, tu me fais une scène pour un oui ou pour un non. Ça ne peut plus durer. Retourne chez ta mère.

3.ELLE- Tu plaisantes ou non ? Oh non, mon gros lapin, je ne veux pas que tu me fasses de la peine. Veux-tu que je te demande pardon ?

4.LUI- Ma foi non ; tu vas recommencer à la première occasion.

5.ELLE- Mais non ! Tu sais bien que je peux être très gentille. Je refuse tout net de m'en aller.

6.LUI- Pourquoi non ?

7.ELLE- Parce que non, c'est non.

8.LUI- J'ai un petit appart non loin de là. Je te le prête.

9.ELLE- Pour ça non ! Je veux rester avec toi.

10.LUI- Que non ! J'ai pris ma décision ; il faut que je me repose. Tu m'empêches de dormir ; tu me casses les oreilles avec tes vidéos que tu mets à tue-tête ; tu mets la maison sens dessus dessous ; tu invites tes copains tous les soirs ; non et cent fois non, on ne peut pas continuer ainsi.

11.ELLE- Non content de me faire de la peine, tu m'accuses de tous les maux.

12.LUI- Sache que j'ai pris cette décision non sans mal. Je crois bien que tu n'as aucune considération pour moi. C'est ainsi, non pas tant parce que je ne t'aime plus mais parce que je me suis lassé de tes incartades.

13.ELLE- Non seulement tu te persuades que je ne te respecte pas mais tu ne vois pas les efforts que je fais pour te plaire !

14.LUI- Non ! Vraiment ! c'est un comble ! Alors tu pars ?

15.ELLE-...

16.LUI- Tu ne réponds ni oui ni non ? Réponds-moi, ou sinon...

17.ELLE- Non que je veuille te décevoir mon ami, mais je te le dis sans ambages : C'est non ! Non parce que tu n'as pas du tout envie de me voir partir — ça je le sais — mais parce que, sitôt que j'aurai passé la porte, tu me diras de revenir.

18.LUI- Que nenni !

19.ELLE- Tu te mens à toi-même.

20.LUI- Que non pas ! Je te le répète : je veux un peu de tranquillité.

21.ELLE- Non vraiment, tu te fais violence envers toi-même non moins qu'envers moi.

22.LUI- P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non. As-tu jamais pensé que tu me rendais la vie difficile.

23.ELLE- Oui et non. Mais crois-tu que, séparés, nous serons heureux ?

24.LUI- Je n'en sais rien, non plus que toi

25.ELLE- Je te promets que je ferai un effort à l'avenir.

26.LUI- Je te parie que non.

27.ELLE- C'est un pari non encore gagné. Et, un jour, nous nous aimerons tant et tant que nous nous marierons.

28.LUI- Pour ça non !

29.ELLE- Tu ne peux pas vivre seul, ni moi non plus. Et nous resterons toujours ensemble, jour et nuit.

30.LUI- Quand j'ai dit non, c'est non !

31.ELLE- Sache que, si je pars ou non, je te resterai toujours fidèle. Certes, mon ami, tu te plains, je le reconnais, parfois non à tort ; mais tu conviendras que de me pousser ainsi à la dernière extrémité...

32.LUI- Je te demande de t'en aller, non par méchanceté, mais parce que la vie est devenue trop difficile. Ce nonobstant, je ne te hais point. Plus de non-dits entre nous.

33.ELLE- Ainsi tu veux vraiment que je te dise ce que je pense de toi, maintenant que nous sommes arrivés au point de non-retour ? Tu sais pourtant que je suis adepte de la non-violence et que je répugne à te faire des reproches. Non, je ne te parlerai pas de ta nonchalance insupportable, ni de la non-reconnaissance que tu pratiques si bien quand je suis généreuse avec toi, ni, aujourd'hui, de ton amour non partagé qui me brise le coeur. Trahison ou non, le mal est fait. Adieu.

34.LUI- Un petit baiser avant de partir ?

35.ELLE- Je ne dis pas non.

 

Commentaire et explications

Les numéros correspondent à ceux des phrases ci-dessus

1-Non, adverbe de négation

-Non, je refuse de te quitter. [Non] se met au commencement d'une phrase négative pour en annoncer le caractère. Littré

Dictionnaire Littré Texte dans le domaine public — HTML en CC-BY-SA 3.0 () — Code en Affero GPL

*Le NON peut être renforcé, voir les cas avec l'astérisque.

-*Ah ça non !

-Non mais ! Marque l'indignation. Non mais, qu'est-ce que tu crois ?

Wiktionnaire : Exprime l'incrédulité devant une situation ou un constat surprenant.

2-pour un oui ou pour un non, sans aucune raison, sans raison vraiment valable.

3-Tu plaisantes ou non Non s'emploie pour nier une proposition entière qui est sous-entendue. Littré (Tu plaisantes ou tu ne plaisantes pas)

-Oh non, le ton est suppliant.

4-Ma foi non ! – Ma foi oui, ma foi non, locution interjective familière.

5-Mais non ! Refute ce qui vient d'être dit. Mais non, ce n'est pas vrai. Le ton est suppliant.

6-Pourquoi non ? Emploi rare, synonyme de Pourquoi pas ?

7-*Parce que non, c'est non. Ton autoritaire.

8-non loin de [Non] s'emploie devant sans, loin, etc. pour en changer le sens restrictif. Littré (voir aussi phrase 12)

9-*Pour ça non ! Pour cela non ! Ah ! Pour cela non ! Les pronoms démonstratifs ça et cela se réfèrent à ce qui a été dit précédemment.

10-*Que non ! Oh, que non ! (Que non pas > voir la phrase 20)

-*non et cent fois non

11-Non content de me faire de la peine Non est suivi d'un adjectif.

12-non sans mal [Non] s'emploie devant sans, loin, etc. pour en changer le sens restrictif. Littré

Non sans OU non pas sans

-Non pas tant OU ou non point tant modifie un verbe (ou un verbe sous-entendu), ou un complément circonstanciel. Littré

Dans des tours où non signifie que la quantité est trop faible pour provoquer une conséquence. Le Trésor

Suivi d'une subordonnée ou d'un substantif :

Je l'ai décidé, non pas tant parce que je ne t'aime plus mais parce que je me suis lassé de tes incartades.

Je te dis cela non point tant par désamour que par lassitude.

Non pas assez par désamour que par lassitude.

13-Non seulement... mais... On renchérit sur la première proposition

14-*Non, vraiment

16-ni oui ni non

-sinon si ce que qui vient d'être dit ne se produit pas.

Dans ce cas, sinon implique une menace.

17-Non que je veuille... mais Non que, locution conjonctive de subordination suivie du subjonctif

Voir l'article > Non que, non pas que, non moins que, non plus que, non point que

-*C'est non.

-non parce que... mais parce que... On nie une certaine cause et on en précise une autre.

18-*Nenni ! Que nenni ! Nenni-da ! Vieil adverbe ou emploi plaisant.

Antonyme Oui-da

Da, particule qui renforce les mots nenni et oui.

20-*Que non pas ! [Non] se joint souvent avec pas, mais non avec point. Littré  [c'est l'usage qui le veut]

21-Non vraiment [Non] se joint aux adverbes certes, certainement, vraiment, qui rendent la négation plus formelle. Littré

-non moins que, équivalents : aussi, autant (que)

22-Peut-être (bien) que oui, peut-être (bien) que non. Expression que l'on dit être une réponse de Normand.

p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non - Wiktionnaire

23-Oui et non. On balance : parfois oui, parfois non, tout dépend du point de vue où l'on se place.

24-Je n'en sais rien, non plus que toi . Pareillement, dans une phrase négative.

26-Je te parie que non. Que non remplace ce qui précède à la forme négative.

27-un pari non encore gagné. Non peut-être suivi d'un participe ou d'un adjectif.

28-*Pour ça non !

29-moi non plus Tu ne peux pas vivre seul, ni moi non plus. Comme moi

30-Quand j'ai dit non, c'est non. Manifeste de l'autorité.

31-si je pars ou non si je pars ou si je ne pars pas, voir la phrase 3

-non à tort

32-non par méchanceté [Non] se met dans le cours du discours pour nier quelque chose, très souvent avec une reprise par mais. Littré

-ce nonobstant, je ne te hais point > Nonobstant, ce nonobstant, nonobstant que.

Comment dites-vous "Je t'aime" ? Je te kiffe, je ne te hais point, tu me bottes, je suis morgane de toi, je t'ai dans la peau, mon coeur s'est embrasé, etc.

-non-dit [Non] se joint à des adjectifs, à des substantifs, à des verbes. Non solvable. Non-activité. Fin de non-recevoir. Littré

voir aussi ce qui suit au § 33

33-le point de non-retour

-la non-violence

-la nonchalance

Non, je ne te parlerai pas de ta nonchalance... : la prétérition, figure de style : on affirme qu'on ne va pas parler que quelque chose dont cependant, on parle.

-la non-reconnaissance

-l'amour non partagé

Voir l'article L'agglutination Le non-être, le non-moi, le non-sens, le point de non-retour, la non-violence, la non-mitoyenneté, la non-apparition, le non-amour, la non-reconnaissance, la non-fiction, le non-droit, la non-pratique...

- Trahison ou non, Trahison ou pas trahison

[Non] peut remplacer un substantif, un adjectif. Malice, ou non, le mal est fait. Sage ou non. Littré

35- Je ne dis pas non, ne pas dire non, ne pas refuser.

nonononononononononononononononononononononononon

LITTRÉ - Étymologie Bourguig. nain daime [non dame] ; picard, nein, naie, na ; provenç. non, no ; espagn. no ; portug. não ; ital. no, non ; du lat. non, anciennement noenu, noenum, que les étymologistes tirent de ni, non, et oenum, ancienne forme de unus, un.

 

nonononononononononononononononononononononononon

Des chansons avec NON

La chanson de Serge Gainbourg "Je t'aime, moi non plus"

Gainsbourg provoque quand il emploie moi non plus à contre-sens, faisant fi de la règle de grammaire qui voudrait une proposition négative avant moi non plus.

Édith Piaf chante "Non, rien de rien. Non, je ne regrette rien."

Charles Aznavour chante "Non, je n'ai rien oublié".

Michel Polnareff chante : "C'est une poupée qui fait non, non, non, non. Toute la journée, elle fait non, non non, non..."

 

Articles connexes sur l'expression de la négation

>Jamais, ne jamais, jamais plus, au grand jamais, à jamais, si jamais, oncques...

>Nonobstant, ce nonobstant, nonobstant que.

>Tant et tant que, non point tant pour.. que pour, tant s'en faut que + indicatif ou subjonctif ? - Tant soit peu, tant qu'à faire, en tant que de besoin, tous autant que vous êtes

 

Tous les articles du blog

 

Les petites histoires de mamiehiou

écrites, entre autres, pour illustrer des questions d'orthographe et de grammaire

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Claudine Cottencin 27/11/2014 18:29

Bonsoir Mamiehiou,

J'ai honte de l'avouer, je dirais oui à tous ces nons, qui m'ont permis de corriger quelques unes de mes erreurs qu'il m'arrivait d'employer,
merci à vous, j'ai apprécié.
Belle soirée avec mes amicales pensées,
Claudine

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog