Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 15:00

 ACCUEIL

Tous les QUIZ

Récapitulation de tous les exercices à trous

Tous les articles du blog

Sommaire de l'article

Un texte à corriger – Ma soirée avec Jojo

La correction

Les règles

QUIZ 97

Ma soirée avec Jojo

Examinez les noms composés et mettez des -s s'il le faut

 

Jojo m'avait invitée ce soir-là. Vous auriez piqué des fou-rire si vous l'aviez vu. Il portait des haut-de-chausse jusqu'à mi-cuisse ! Ce n'était pas la première fois qu'on faisait des pause-café, vu qu'on était collègues avant son licenciement. On s'était donné rendez-vous dans la rue des Filles-Du-Calvaire, allez savoir pourquoi. Il y avait là des crève-la-faim qui faisaient la manche. Jojo, qui est un vrai grippe-sou1 ne leur a rien donné. Quel racle-denier1, je vous jure ! Il est vrai qu'il fréquentait aujourd'hui les va-nu-pied.

On a fait quelques bar-restaurant pour en trouver un qui nous plairait. On se serait cru dans les bas-fond. On n'est pas des m'as-tu-vu mais des coupe-gorge pareils ne nous disaient guère. Je craignais de tomber dans des chausse-trape2On a opté pour un snack-bar qui proposait des croque-monsieur et des petit-beurre. Il n'y avait là ni rince-bouche ni rince-doigt ; de toutes façons, Jojo préférait les rince-cochon3.

Il m'a dit : "Je viens là les week-end avec mes copains. Quels boute-en-train ! On aime bien se déguiser. L'autre jour, on s'est mis des soutien-gorge. C'était poilant. On joue aussi des tragi-comédie. On est des vrais pince-sans-rire. Tu peux venir à nos soirée-bénéfice. On n'envoie pas de faire-part ! Mais je te préviens, elles ne sont pas pour les sainte-nitouche."

Je ne savais pas qu'il avait un violon d'Ingres.

"Tu as d'autres passe-temps ? lui ai-je demandé.

Je suis devenu un gagne-petit, chômage oblige, a-t-il rétorqué. On nous prend pour des sans-abri, mais c'est des on-dit. Même si l'on est payé avec des lance-pierre, on ne se plaint pas."

J'ai réglé l'addition et j'ai voulu lui donner un billet.

"Tu joues les saint-bernard ?" C'est ce qu'il m'a dit . "Tu sais, les nantis, c'est tous des sans-coeur."

En l'observant, j'ai remarqué qu'il avait les yeux cernés jusqu'à mi-joue.

"Tu vas dormir où, ce soir ? lui ai-je demandé.

Il n'a pas répondu.

"Allez, Jojo, viens chez moi. J'ai deux canapé-lit.

C'est Byzance4 !" s'est-il exclamé, et il m'a souri.

 

NOTES

1-Un grippe-sou, un racle-denier (populaire), un avare.

2-Une chausse-trape (ou chausse-trappe) une embûche, un piège.

3-un rince-cochon (populaire) Si vous avez la bouche pâteuse, buvez un rince-cochon (vin blanc additionné de citron et d'eau de Seltz)

4-C'est Byzance ! C'est le grand luxe !

 

CORRECTION

 

Jojo m'avait invitée ce soir-là. Vous auriez piqué des fous-rires si vous l'aviez vu. Il portait des hauts-de-chausses jusqu'à mi-cuisse ! Ce n'était pas la première fois qu'on faisait des pauses-café, vu qu'on était collègues avant son licenciement. On s'était donné rendez-vous dans la rue des Filles-Du-Calvaire, allez savoir pourquoi. Il y avait là des crève-la-faim qui faisaient la manche. Jojo, qui était un vrai grippe-sou ne leur a rien donné. Quel racle-denier, je vous jure ! Il est vrai qu'il fréquentait aujourd'hui les va-nu-pieds.

On a fait quelques bars-restaurants pour en trouver un qui nous plairait. On se serait cru dans les bas-fonds. On n'est pas des m'as-tu-vu mais des coupe-gorge pareils ne nous disaient guère. Je craignais de tomber dans des chausse-trapes (ou chausse-trappes). On a opté pour un snack-bar qui proposait des croque-monsieur et des petits-beurre. Il n'y avait là ni rince-bouche ni rince-doigts ; de toutes façons, Jojo préférait les rince-cochons.

Il m'a dit : "Je viens là les week-ends avec mes copains. Quels boute-en-train ! On aime bien se déguiser. L'autre jour, on s'était mis des soutiens-gorge (ou soutien-gorge). C'était poilant. On joue aussi des tragi-comédies. On est des vrais pince-sans-rire. Tu peux venir à nos soirées-bénéficeOn n'envoie pas de faire-part ! Mais je te préviens, elles ne sont pas pour les saintes-nitouches."

Je ne savais pas qu'il avait un violon d'Ingres. "Tu as d'autres passe-temps", lui ai-je demandé. "Je suis devenu un gagne-petit, chomage oblige", a-t-il rétorqué. "On nous prend pour des sans-abri, mais c'est des on-dit. Même si l'on est payé avec des lance-pierres, on ne se plaint pas."

J'ai réglé l'addition et j'ai voulu lui donner un billet.

"Tu joues les saint-bernard (ou saint-bernards) ?" C'est ce qu'il m'a dit . "Tu sais, les nantis, c'est tous des sans-coeur."

En l'observant, j'ai remarqué qu'il avait les yeux cernés jusqu'à mi-joues.

"Tu vas dormir où, ce soir ?" lui ai-je demandé.

Il n'a pas répondu.

"Allez, Jojo, viens chez moi. J'ai deux canapés-lits.

C'est Byzance !" s'est-il exclamé, et il m'a souri.

 

 

Le pluriel des noms composés

Il faut se fier au sens

Un nom suivi d'un adjectif, les deux mots ont généralement la marque du pluriel, des coffres-forts, des wagons-lits...

Un verbe et un nom, seul le nom peut être au pluriel, selon le sens, un ramasse-miettes (il ramasse des miettes), un couvre-chef (il couvre le chef > la tête)...

Deux noms, seul le premier est au pluriel si le second est ou peut être un complément de nom avec préposition, des timbres-poste > des timbres de la poste, des choux-fleur > des choux en fleur, des gueules-de-loup...

un nom et un mot invariable, seul le nom peut être au pluriel, des arrière-trains, des en-têtes...

deux mots, le premier se termine par o, seul le second peut varier, des afro-américains...

un adjectif et un nom, généralement, les deux mots se mettent au pluriel, des plates-bandes, des courtes-pointes, des hauts-de-chausses...

Mais

grand au masculin prend un s au pluriel, des grands-oncles, des grands-pères...

grand au féminin est invariable des grand-mères, les grand-rues, les grand-messes...

♦ On notera quelques différences dans l'orthographe réformée

 > Réforme de l'orthographe - L'orthographe recommandée aux enseignants - Lexique

chaussetrappe

vanupied

basfond

coupe-gorge, coupe-gorges

croquemonsieur, croquemonsieurs

weekend, weekends

quelques noms composés :

des on-dit, des coq-à-l'âne, des va-nu-pieds, des pot-au-feu, des ayant-cause et des ayants-droit, des pur-sang, des tête-à-tête, des après-midis...

Voir aussi l'article :

> L'agglutination – entr'acte ou entracte, grand'mère ou grand-mère, appui-tête ou appuie-tête, garde-meuble ou garde-meubles, des soutiens-gorge ou des soutien-gorge, un et des faire-part...

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

rosedesvents 09/02/2015 18:44

Encore un très brillant exercice
Je fais connaître votre site à mes ami(e)s et je deviens de plus en plus populaire !

avec toute mon amitié
rosedesvents

mamiehiou.over-blog.com 09/02/2015 18:56

C'est gentil. Vous êtes très drôle !
Bonne soirée.

Claudine Cottencin 08/02/2015 20:35

Bonsoir Mamiehiou,

J'ai porté un grand intérêt à cette leçon des noms composés,
j'ai honte, j'ai fait trois fautes,

je ne mettais pas de S à la fin des noms suivants :
week-end
saint-bernard
bar-restaurant,
Donc un grand merci à vous, je garde en mémoire la leçon.

Belle soirée et amicales pensées,

l'amie Claudine

mamiehiou.over-blog.com 09/02/2015 10:37

Moi aussi, j'aurais fait des fautes avant d'avoir d'avoir fait ma recherche. Ce n'est pas si facile !
Bonne journée !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog