Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 12:19

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Écrivez sans fautes, soit avec ON, soit avec ONN :

1-Quelle allure ! Il portait un habit galo....é sur toutes les coutures.

2-Il ne s'adressait jamais à quiconque en particulier, mais il préférait parler à la canto....ade, parfois d'où l'on ne le voyait pas.

3-J'ai trop mangé. J'en ai le ventre tout ballo....é.

4-Le Général avait canto....é ses troupes, les distribuant dans différents villages.

5-"Monsieur le canto....ier, vous vous canto....ez à une tâche bien ingrate.

Mais comment seraient nos rues si je n'existais pas !" 

6-Le patro....at s'oppose-t-il au prolétariat pour faire valoir ses propres intérêts ? Quelle idée sordide !

7-S'étant fait patro....er par un homme politique puissant, il a obtenu le poste qu'il ambitio....ait.

8-L'amour que vous éprouvez pour moi est le millio....ième de celui que je vous porte.

9-Il aimait jouer à l'apprenti sorcier et faisait de curieuses mixtures. Un jour le mélange déto....a, et il y eut des morts.

10-Cet avocat marron a marro....é son affaire. Cela l'a conduit tout droit en prison.

11-Les hommes de pouvoir ambitio....ent les honneurs. Certains d'entre eux aspirent à trouver des solutions pour que leurs compatriotes soient plus heureux.

12-Il n'était jamais content ; on l'entendait maro....er et ressasser inlassablement des griefs contre tout le monde.

13-Les sonorités de la poésie consiste le plus souvent en asso....ances et en allitérations.

14-Le do....ateur fait un don, le do....ataire le reçoit.

15-"Vous vous êtes drôlement habillée pour la soirée. Vous déto....ez, ma chère.

  Pas autant que votre voix quand vous chantez, mon ami !"

16-Arrêtez-donc ! Cessez ces polisso....eries !

17- Les lois sont natio....ales, rarement internatio....ales, parfois irratio....elles.

18-Son coeur était sec et dépouillé de toute réso....ance affective. Comment eût-on pu l'aimer ?

19-Elle était si méchante qu'on l'aurait crue démo....e

20-Quel fou furieux ! Plus il s'époumo....ait, moins je faisais mine de l'entendre.

21-Que cette truite saumo....ée est donc délicieuse !

 

Correction

1-Quelle allure ! Il portait un habit galonné sur toutes les coutures.

2-Il ne s'adressait jamais à quiconque en particulier, mais il préférait parler à la cantonade, parfois d'où on ne le voyait pas.

3-J'ai trop mangé. J'en ai le ventre tout ballonné.

4-Le Général avait cantonné ses troupes, les distribuant dans différents villages.

5-"Monsieur le cantonnier, vous vous cantonnez à une tâche bien ingrate.

 Mais comment seraient nos rues si je n'existais pas !"

6-Le patronat s'oppose-t-il au prolétariat pour faire valoir ses propres intérêts ? Quelle idée sordide !

7-S'étant fait patronner par un homme politique puissant, il a obtenu le poste qu'il ambitionnait.

8-L'amour que vous éprouvez pour moi est le millionième de celui que je vous porte.

9-Il aimait jouer à l'apprenti sorcier et faisait de curieuses mixtures. Un jour le mélange détona, et il y eut des morts.

Voir Le Trésor :

http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9toner

10-Cet avocat marron a marronné son affaire. Cela l'a conduit tout droit en prison.

11-Les hommes de pouvoir ambitionnent les honneurs. Certains d'entre eux aspirent à trouver des solutions pour que leurs compatriotes soient plus heureux.

12-Il n'était jamais content ; on l'entendait maronner* et ressasser inlassablement des griefs contre tout le monde.

D'après le Trésor : *maronner, familier, populaire.

Dérive du radical onomatopéique mar((m)- (maraud, marmonner).

13-Les sonorités de la poésie consiste le plus souvent en assonances et en allitérations.

14-Le donateur fait un don, le donataire le reçoit.

15-"Vous vous êtes drôlement habillée pour la soirée. Vous détonnez, ma chère.

  Pas autant que votre voix quand vous chantez, mon ami !"

16-Arrêtez-donc ! Cessez ces polissonneries !

17- Les lois sont nationales, rarement internationales, parfois irrationnelles.

18-Son coeur était sec et dépouillé de toute résonance affective. Comment eût-on pu l'aimer ?

19-Elle était si méchante qu'on l'aurait crue démone.

20-Quel fou furieux ! Plus il s'époumonait (ou s'époumonnait), moins je faisais mine de l'entendre.

21-Que cette truite saumonée est donc délicieuse !

 

LES DÉRIVÉS DES NOMS QUI FINISSENT PAR ON

s'écrivent le plus généralement avec deux N

Galon, galonné, talon, talonné, ballon, ballonné, etc.

SAUF national, cantonade, cantonal (mais cantonner, cantonnement, cantonnier), patronal, patronage, patronat (mais patronner etc.), régional, détoner (exploser, mais détonner quand on chante), détonation, détonateur, donation, donataire (de don), s'époumoner (ou s'époumonner), limoner, millionième, violoner, violoniste, sonore (de son), sonorité, assonance , assoner, résonance, résonateur...

Et d'autres mots de leur famille.

 

LES DÉRIVÉS DES NOMS QUI FINISSENT PAR IN

ne doublent pas le N

jardin, jardiner, jardinier, jardinage, jardinerie, etc.

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog