Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 17:47

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Qu'est-ce que le FLE ?

Le Français Langue Etrangère, c'est le français enseigné à des non-francophones.

On peut vouloir apprendre le français pour son travail ou pour sa culture.

Les cours de FLE sont donnés soit en français, soit dans la langue maternelle de l’apprenant.

 

Il n'est souvent pas facile pour un apprenant de comprendre le français lorsqu'il entend son interloculeur parler rapidement et de façon familière : les mots français subissent des altérations à l'oral.

 

Le relâchement articulatoire (la loi du moindre effort articulatoire) se retrouve dans toutes les langues. Il a pour conséquence la disparition ou la transformation de certains sons.

 

Disparition du U de TU

(tu es) - Où t'es ? T'es où ?

(tu as) -T'as vu c'qui m'a fait ?

T'en veux ou t'en veux pas ?

 

Disparition du L de IL

(je ne sais pas s'il) - Ch'ais pas s'i vient demain

 

Transformation de JE SUIS en CH'U

(je suis) - Ch'u malade.

 

de JE NE SAIS PAS en CH'AIS PAS

etc.

 

(maintenant) - Où on va mai'nant ?

(je te)- Ch'te l'dirais pas !

(cette) - Ch'connais c'te p'tite

 

Amuïssement du e (disparition du e) Oh c'te fille !

Assourdissement de je qui devient che Ch'ai pas un sou.

Amuïssement d'un phonème ou d'une syllabe dans un mot ou à la fin d'un mot.

L'aphérèse est le retranchement d'une syllabe ou d'une lettre au début d'un mot : Tension ! (attention)

L'apocope est le contraire, l'amuïssement d'un ou plusieurs phonèmes à la fin d'un mot : C'est la cata ! (la catastrophe) – M'enfin ! (Mais enfin !)

 

Quelques exemples

C'te classe ! C't un miracle ! le p'tit dèj - une assoce - les allocs - réac – il a pris perpète – des amphèt – t'es schizo - un appart – mon propio - des heures sup – un amphi - un pseudo – une gastro - une manif – le périph - une interro – un ou une prof - catho - un ou une ado - c'est tout bénèf - un ampli - mon beauf - on boit le champ – un survêt - la cafèt – mon coloc – la clim – un déca – un homo – de la mayo - un max – une occase - du rab – un dico – un ordi - c'est dégueu (argot) - À plus ! À toute ! À c't aprèm - Chui accro - Comme d'hab – C't impec – la sécu – la pub -

Des noms propres : Greg, Steph, Fred, Sarko...

Ce qui est très fréquent chez les Anglais et les Américains : Al, Ed, Tom, Dan, Don, Doug, etc.

 

C'te classe ! Quelle classe ! - C't un miracle ! C'est un miracle! - le p'tit dèj, le petit déjeuner - une assoce, une association - les allocs, les allocations familiales – réac, réationnaire – il a pris perpète, il a été condamné à perpétuité – des amphèts, des amphétamines – t'es schizo, tu es schizophrène - un appart, un appartement – mon propio, mon propriétaire - des heures sup, des heures supplémentaires – un amphi , un amphithéâtre- un pseudo, un pseudonyme – une gastro, une gastro-entérite - une manif, une manifestation – le périph, le périphérique - une interro, une interrogation (en classe) – un ou une prof, un professeur – le dirlo, le directeur - catho, catholique - un ou une ado, adolescent(e) - c'est tout bénèf, bénéfice - un ampli, un amplificateur - mon beauf, beau-frère - on boit le champ, le champagne – un survêt, un survêtement - la cafèt, la caféréria– mon coloc, colocataire – la clim, climatisation – un déca, un café décaféiné – un homo, homosexuel – de la mayo, mayonnaise - un max, maximum – une occase, occasion - du rab, rabiot – un dico, dictionnaire – un ordi, ordinateur - c'est dégueu (argot) dégueulasse - À plus ! À plus tard ! À toute ! À tout de suite ! À c't aprèm ! À cet après-midi - Chui accro, je suis accroché - Comme d'hab, comme d'habitude – C't impec, c'est impeccable – la sécu, la Sécurité Sociale – la pub, la publicité - etc.

 

Il est de plus en plus fréquent d'omettre le NE de la négation.

Je viendrai pas. Compte pas sur moi.

J'y vais jamais. T'as qu'à pas m'le dire.

 

Suppression du pronom impersonnel IL dans IL FAUT, IL Y A...

Faut pas faire ça, ma biche !

Quand faut y aller, faut y aller !

(il n'y a qu'à) - Y a qu'à s'y faire.

 

Omission de QUE dans QU'EST-CE QUE

Qu'est-ce tu dis ?

 

Articles connexes sur le blog :

Top 10 des difficultés de prononciation du français – FLE

Que les consonnes sonnent !

Les labiales, les linguales, les palatales, les dentales, les nasales et les gutturales

consonnes sourdes et sonores

p-b / t-d / s-z / f-v / ch-j correspondant aux sons ʃ et ʒ

 

et aussi :

Liste d'apocopes sur les sites :

http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListedApocopes

http://mnaatf.org/jancApocopes.pdf avec un exercice à trous

Voir aussi le site d'Eric, professeur de FLE :

ACCUEIL-Français facile

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog