Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 10:13

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

QUIZ 110

Compléter par TIN \tɛ̃\ bien orthographié,

un homophone ou une partie d'un mot marqué en vert.

La solution et les explications suivent.

1-Vous avez un ..... de lys, ma belle. Mais pourquoi avoir ..... vos cheveux ?

2-Pourquoi .....-tu donc tes jeans qui ont dé.....? ....., ils ne seront pas beaux, crois-moi !

3-Le vent menaçait de faire chavirer le bateau, mais notre capitaine ..... bon. Diable, il fallait bien qu'il ..... bon ; nous tremblions de peur, mais nous .....mes tous bon.

4-Le genêt, la lavande, le ..... embaument l'air de leurs émanations aromatiques.

      Voyage en Espagne (1843) Théophile Gautier
5-J'ai urgemment besoin de ..... pour caler ce tonneau qui menace de rouler.

6-Un énorme chien mâ..... surgit devant nous. Il fallut que nous le .....ssions à distance pour qu'il ne nous dévorât pas tout crus.

7-Je l'ai observé tout à loisir derrière un miroir sans ..... .

8-Vous voulez entendre .....ter la cloche de l'Angélus ? Écoutez-la sur la télévision publique irlandaise RTE 1 à 18 heures, avant le journal télévisé du soir.

9-Tout est calme, reposé. Entends-tu les clochettes .....tinnabuler ?

      Graeme Allwright

10- Il voulut me faire avaler des couleuvres en m'assénant des contrevérités, mais je me con..... .

      Se contenir, se maîtriser

 

1-Vous avez un teint de lys, ma belle. Mais pourquoi avoir teint vos cheveux ?

Le teint, la carnation, un teint de rose, un teint livide, etc.

2-Pourquoi teins-tu donc tes jeans qui ont déteint ? Teints, ils ne seront pas beaux, crois-moi !

Du verbe teindre : au présent de l'indicatif les verbes en -INDRE font -S -S -T

> Les verbes difficiles conjugués à l'indicatif présent, au passé simple,

au subjonctif présent et au subjonctif imparfait

teints, adjectif, participe passé, apposé à ils

3-Le vent menaçait de faire chavirer le bateau, mais notre capitaine tint bon.

Diable, il fallait bien qu'il tînt bon. Nous tremblions de peur, mais nous tînmes tous bon.

Verbe tenir : au passé simple : il tint, nous tînmes

au subjonctif imparfait : il tînt

On emploie plus couramment le subjonctif présent : il fallait qu'il tienne bon

4-Le genêt, la lavande, le thym embaument l'air de leurs émanations aromatiques.
Voyage en Espagne (1843) Théophile Gautier
5-J'ai urgemment besoin de tins pour caler ce tonneau qui menace de rouler.

Un tin, des tins : pièces de bois qui soutiennent les tonneaux

ou la quille d'un bateau mis au sec.

6-Un énorme chien mâtin surgit devant nous. Il fallut que nous le tinssions à distance pour qu'il ne nous dévorât pas tout crus.

que nous tinssions : subjonctif imparfait

au subjonctif présent : que nous le tenions

7-Je l'ai observé tout à loisir derrière un miroir sans tain.

Littré – TAIN : Amalgame qui a la propriété d'adhérer au verre,

et qui se fait en mettant, sur une glace placée horizontalement,

une feuille d'étain qu'on recouvre de mercure.

On peut voir au travers d'un miroir sans tain.

8-Vous voulez entendre tinter la cloche de l'Angélus ? Écoutez-la sur la télévision publique irlandaise RTE 1 à 18 heures, avant le journal télévisé du soir.

Tinter, tintement

tintinnabuler : littéraire : produire un son léger et cristallin

Les grelots, les clochettes tintinnabulent

9-Tout est calme, reposé. Entends-tu les clochettes tintinnabuler.

Petit Garçon Graeme Allwright – YouTube

10- Il voulut me faire avaler des couleuvres en m'assénant des contrevérités, mais je me contins .

Se contenir, se maîtriser
 

 

Même exercice

Compléter par VIN \vɛ̃\ bien orthographié.

1-Le preux combat pour défendre la veuve et l'orphelin, et, à coup sûr, il ..... ses adversaires. (le preux, le chevalier, le brave)

2-Je con.... mon amoureux de venir me voir et le voilà qui boit d'un trait ma bouteille de .... .

3-Il fallait que je ....sse, ma chérie, et que je t'embrassasse, minauda-t-il pour me con.....cre.

4-Enfin Malherbe ..... .

      Célèbre hémistiche de Boileau (auteur de l'Art Poétique, 1674) qui rend hommage à Malherbe.

5-.....-tu tes adversaires pour faire le malin, petit freluquet ?

6-Je le mandai ce matin pour qu'il ..... sur l'heure. Il ad..... que j'attendis quatre heures et demie en ......

7-Où sont donc mes ..... ans ? dit la grand-mère de quatre-.....-quatre ans ?

8-J'en suis bientôt à la page quatre-..... et mon livre compte quatre-..... pages.

9-Ah, mes frères ! Vous .....tes et vous me vîtes telle que j'étais, sans fard ni atours ! Fallait-il que vous .....ssiez ce jour-là ?

10-..... fois sur le métier remettez votre ouvrage ;

      Polissez-le sans cesse et le repolissez.

       Nicolas Boileau, L'art poétique

 

1-Le preux combat pour défendre la veuve et l'orphelin et, à coup sûr, il vainc.

du verbe vaincre, je vaincs, tu vaincs, il vainc,

nous vainquons, vous vainquez, ils vainquent.

2-Je convaincs mon amoureux de venir me voir et voilà qu'il boit d'un trait ma bouteille de vin.

Convaincre au présent de l'indicatif

3-Il fallait que je vinsse, ma chérie, et que je t'embrassasse, minauda-t-il pour me convaincre.

que je vinsse : subjonctif imparfait

> La conjugaison des verbes au subjonctif - Comment déjouer ses difficultés

4-Enfin Malherbe vint...

Célèbre hémistiche de Boileau (auteur de l'Art Poétique, 1674)

qui rend hommage à Malherbe.

> Petite histoire de la langue française - Chapitre 12

5-Vaincs-tu tes adversaires pour faire le malin, petit freluquet ?

6-Je le mandai ce matin pour qu'il vînt sur l'heure. Il advint que j'attendis quatre heures et demie en vain.

pour qu'il vînt : subjonctif imparfait de venir

> Pour que, pour... que

7-Où sont donc mes vingt ans ? dit la grand-mère de quatre-vingt-quatre ans ?

Quatre-vingts, quatre-vingt-quatre :

VINGT prends un S lorsqu'il est multiplié par un nombre et non suivi.

8-J'en suis bientôt à la page quatre-vingt et mon livre compte quatre-vingts pages.

La page quatre-vingt : pas de s à vingt ;

il ne s'agit pas ici d'un nombre cardinal mais d'un nombre ordinal :

c'est la quatre-vingtième page

> Savoir orthographier les adjectifs numéraux cardinaux cent ou cents, vingt ou vingts...

9-Ah, mes frères ! Vous vîntes et vous me vîtes telle que j'étais, sans fard ni atours ! Fallait-il que vous vinssiez ce jour-là ?

 

vous vîntes, passé simple

vous vinssiez : imparfait du subjonctif

10-Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ;

      Polissez-le sans cesse et le repolissez.

      Nicolas Boileau, L'art poétique

> De la recherche difficile de l'auteur d'une citation & Fausses citations

 

Article connexe

Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog