Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 17:25

FLORILÈGE - La pensée des autres

ACCUEIL & SOMMAIRE

Les diverses catégories (ou tags)

Tous les articles du blog

 

Gabriel Garcia Márquez 1927-2014

Je n'accepte pas de mourir. La seule chose qui compte vraiment, c'est la vie, c'est d'être vivant. Pour moi la mort est un piège, une trahison qui nous tombe dessus sans condition. Pour moi, c'est très grave que la vie se termine et presque à notre insu, hormis le moment venu. Je trouve ça injuste.

- Comment l'éviter ?

- En écrivant.

Extrait de l'interview de Gabriel Garcia Marquez – Écrire pour vivre, Arte Derrière les Portes

Vu le 17 avril 2016 sur Arte – 23 h 05

Gabriel García Márquez | ARTE à voir jusqu'au 17 mai 2016

 

Umberto Eco 1932-2016

La production du faux et la panaroïa dans l'histoire.

J'étais toujours obsédé par le plus important du faux, c'est-à dire celui qui a eu le résultat le plus tragique "Les Protocoles des Sages de Sion" qui, étant tombé dans les mains d'Hitler a produit ce qu'il a produit. "Les Protocoles" parle d'un complot universel, le complot universel des Juifs. Le Protocole a été démontré faux en 1921 par le Times, et depuis ça, on a continué à le prendre au sérieux. Je ne parle pas du monde arabe où on le vend dans tous les coins. Mais même là, je peux t'indiquer des libraires à Paris où tu peux le trouver. Un jeune homme ou une jeune femme qui trouve cela sur Internet ne sait pas si c'est vrai ou faux.

Je suis fasciné par le mensonge parce que je suis un sémioticien. Je m'occupe des et du langage.

La force du langage ce n'est pas de dire ce qu'il y a là, mais ce qu'il n'y a pas. Ce qui m'a toujours fasciné, ce n'est pas la méchanceté de ceux qui commettent des crimes, mais la stupidité de ceux qui les suivent.

Extrait de l'interview de Umberto Eco – 29 février 2016 – Arte, Derrière les Portes

> Interview UMBERTO ECO - DERRIÈRE LES PORTES

D'autres interviews :

Umberto Eco "Le Nom De La Rose" | Archive INA

Umberto Eco - « Vérités et Mensonges à l'heure digitale »

Dans l'univers d'Umberto Eco

Umberto Eco - « Vérités et Mensonges à l'heure digitale »

Umberto Eco ► L’écriture et le souci de la langue

Hommage à Umberto Eco La Grande Librairie

"le Pendule de Foucault", d'Umberto Eco (Alchimie d'un roman)

Umberto Eco in conversation with Paul Holdengräber

Umberto Eco: I Was Always Narrating

Umberto Eco

FLORILÈGE

ACCUEIL & SOMMAIRE

Les diverses catégories (ou tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Florilège - la pensée des autres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog