Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 17:48

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Des adverbes et des locutions adverbiales de temps

qui marquent la fréquence

 

DES FOIS est populaire.

Des fois, je la vois passer devant ma fenêtre.

 

QUELQUEFOIS

Il m'est quelquefois arrivé de lui dire bonjour.

 

PARFOIS, langue soignée, employé souvent à l'écrit

Elle me lançait parfois un regard amical. J'étais comblé.

J'aurais aimé lui parler, impérieusement parfois.

 

PLUSIEURS FOIS, DEUX FOIS, TROIS FOIS, etc.

PAR DEUX FOIS, etc.

CHAQUE FOIS, TOUTES LES FOIS

Je lui ai fait deux fois un petit signe de la main.

Elle a baissé les yeux les deux fois.

Par trois fois j'ai ouvert ma fenêtre.

Elle s'est enfuie en courant (à) chaque fois.

 

Langue soignée :

DE NOMBREUSES FOIS, BIEN DES FOIS, MAINTES FOIS

J'ai soupiré maintes fois en la regardant s'éloigner.

 

TANT DE FOIS, TELLEMENT DE FOIS, TROP DE FOIS, UNE QUANTITE DE FOIS...

Croyez-moi, je l'ai suivie du regard trop de fois pour l'oublier.

 

SOUVENTES FOIS expression vieillie

Souventes fois je rêve d'elle, et j'emporterai avec moi son souvenir.

 

D'autres locutions adverbiales de temps qui marquent la fréquence

DE TEMPS EN TEMPS, DE TEMPS À AUTRE, PAR MOMENTS, OCCASIONNELLEMENT, À L'OCCASION, etc.

 

D'autres adverbes

Constamment, continuellement, continûment, habituellement, incessamment, fréquemment, régulièrement, souvent, jamais, toujours, éternellement, sempiternellement, invariablement, etc.

 

Des locutions conjonctives de subordination

> Des fois que

> Chaque fois que

> Toutes les fois que

> Une fois que

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog