Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 16:52

  ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Sommaire de l'article

1-Emploi de Ni

2-Un après-midi ou une après-midi

3-Stupéfait ou stupéfié

4-Qu'importent ou Qu'importent suivis d'un pluriel

5-Paris est beau ou Paris est belle

6-Des amours malheureux ou Des amours malheureuses

7-Au temps pour moi ! ou Autant pour moi !

8-Inatteignable

9-Une foule de gens (singulier ou pluriel)

10-Place de la négation

11-Ça le démange ou ça lui démange.

12-Je l'aide ou je lui aide.

13-Je l'empêche (ou lui empêche) de le faire.

 

1-Emploi de Ni

On peut dire :

NI en corrélation avec NE

Innommable : qu'on ne peut nommer ni qualifier.

NI en corrélation avec une négation totale NE PAS, NE POINT...

Qu'on ne peut pas nommer ni qualifier.

NI... NI

Qu'on ne peut ni nommer ni qualifier.

Pour en savoir plus > http://www.cnrtl.fr/definition/ni

Ne pas dire :

Qu'on ne peut pas ni nommer ni qualifier

Littré : Quand ni est répété, on ne met pas la particule point ou pas.

Toutefois les meilleurs écrivains se sont affranchis de cette règle ou plutôt de cet usage.

> http://www.littre.org/definition/ni

 

2-Un après-midi ou une après-midi

> Féminin ou masculin ? Le genre des noms dont on n'est pas sûr

Je viendrai te voir cet après-midi.

Je viendrai te voir cette après-midi.

> CET ou CETTE - H aspiré & H muet

 

3-Stupéfait ou stupéfié

Il a été stupéfié de l'apprendre.

Il a été stupéfait de l'apprendre

Cf. Académie > Il a été stupéfait par la nouvelle (à éviter)

Correction : Il a été stupéfié par la nouvelle

 

4-Qu'importe ou Qu'importent suivis d'un pluriel

Qu'importent vos gémissements, ils ne changeront pas le cours des choses.

OU

Qu'importe vos gémissements...

> Qu'importe(nt) mes démons, si tu as ma tendresse !

 

5-Paris est beau ou Paris est belle

Cf. Projet Voltaire

> Paris est beau ou Paris est belle ? Le genre des noms de villes


6-Des amours malheureux ou Des amours malheureuses

Amour peut s'employer au féminin pour exprimer la passion amoureuse, ou bien en poésie.

La grande amour, populaire, familier.

Le vert paradis des amours enfantines (Baudelaire)

Littré :

Je redoutai du roi les cruelles amours (Racine)

Il déshonora son règne par ses amours monstrueuses (Bossuet)

Si d'une égale amour votre cœur est épris (Voltaire)

 

7-Au temps pour moi ! ou Autant pour moi !

L'exclamation signifie qu'on reconnaît son erreur.

 > Au temps pour moi ! ou Autant pour moi !

Au temps pour moi (Académie)

Autant pour moi a ses adeptes.

 

8-Inatteignable

Cf. Académie > Inatteignable

inatteignable, inaccessible, hors d'atteinte – on trouve même chez Proust : inatteingible et inattingible.

 

9-Une foule de gens suivi d'un verbe au singulier ou au pluriel

Une foule de personnages moliéresques défilèrent dans mon rêve.

Une foule de personnages moliéresques défila dans mon rêve.

Une foule peut-être suivi d'un singulier si l'on considère la totalité, d'un pluriel si l'on considère chaque élément particulier qui la compose.

> Les noms collectifs

 

10-Après certains verbes comme croire, devoir, falloir, paraître, penser, sembler, vouloir, suivis d'un infinitif, la négation peut porter sur le verbe ou sur l'infinitif.

Ce ne sont là que phrases illustrant une règle grammaticale ; vous ne devez pas les rapporter à un événement réel quel qu'il soit.

Ce ne sont là que phrases illustrant une règle grammaticale ; vous devez ne pas les rapporter à un événement réel quel qu'il soit.

On ne peut pas déplacer la négation avec d'autres verbes, au risque de changer complètement le sens de la phrase.

 

11-Démanger quelqu'un ou démanger à quelqu'un

Les moustiques l'ont piquée ; ça la démange.

Ça lui démange.

> Verbes suivis d'un complément direct ou d'un complément indirect

 

12-Aider quelqu'un ou aider à quelqu'un

Je l'aide à faire ses devoirs.

Je lui aide à faire ses devoirs. (La construction est vieillie ou régionale)

> Verbes suivis d'un complément direct ou d'un complément indirect

 

13-Empêcher quelqu'un de faire quelque chose ou empêcher à quelqu'un de faire quelque chose

Je l'ai empêché de faire une bêtise.

Je lui ai empêché de faire une bêtise. (construction vieillie et littéraire)

> Verbes suivis d'un complément direct ou d'un complément indirect

 

Articles annexes

> Mosaïque de quelques curiosités de la Langue Française

> Les synonymes – la synonymie + Quiz

> Synonymes, antonymes, homonymes, homophones, paronymes, hyperonymes, hyponymes, holonymes & méronymes – QUIZ

> Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags) 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog