Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 18:23

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

"Mes chers concitoyens," commençai-je...

Je doutai alors qu'on pût m'entendre dans le brouhaha ambiant.

Je me saisis d'un hautparleur tout juste posé là pour qu'on en fît usage en de telles circonstances. Et je repris : "Mes chers concitoyens, je vous conjure de reprendre vos esprits et de ne pas vous livrer à des actes que vous regretteriez aussitôt. La violence n'apportera pas de solution à notre cité. Établissons un gouvernement provisoire fait par le peuple et pour le peuple !"

Je me rendis compte que, sitôt prononcée, cette suggestion faisait écho à d'autres semblables, qui, par le passé, n'avaient pas toujours été suivies de politiques dignes d'être instaurées ; les politiquailleries étaient légion, quand ce n'étaient pas de véritables comités de salut public, comités de sinistre mémoire qui sévirent pendant la Révolution.

La situation ubuesque où je me trouvais me fit craindre pour ma vie. Des huées montèrent jusqu'à moi et s'amplifièrent. Je tremblai que l'état des choses n'allât de mal en pis. Tel le guignard* qui s'était envolé, je me sentis soudain si petite, si fragile, que je descendis promptement de ma tribune et je m'enfuis, me traitant moi-même de lâche. Non, je n'avais pas les épaules assez solides pour affronter une populace de coquefredouilles incapables de se maîtriser. À cet instant, je les eusse volontiers traités de veaux.**

.......................................

*Le guignard, voir la note dans 188 Délires héroïques

** "Les Français sont des veaux.” Charles de Gaulle

« Il l'a souvent employée [cette phrase] quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l’hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l’armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse. Puis il me souffle: «Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent.» Philippe De Gaulle dans son livre "De Gaulle, mon père "

 

Notes

Titre : Délires d'une harangue qui fit long feu

une harangue, un discours fait devant une foule.

faire long feu : manquer son but.

Ne pas faire long feu : ne pas durer longtemps.

 

Je doutai alors qu'on pût m'entendre

Je doutai, passé simple, le temps du récit.

douter que est suivi du subjonctif

on pût : subjonctif passé

> Douter que, se douter que / Je doute que, nul doute que, il n'est pas douteux que... Je me doute que, il ne se doute pas que... + indicatif ou subjonctif ?

 

Je me saisis d'un hautparleur

un hautparleur ou un haut-parleur

 

les politiquailleries étaient légion, quand ce n'étaient pas de véritables comités de salut public, comités de sinistre mémoire qui sévirent pendant la Révolution.

Politiquailleries ou politicailleries, pratiques de politiques de bas étage.

Wikipédia - Comité de Salut Public - Du 22 prairial au 9 thermidor, c’est la Grande Terreur. Le 22 prairial, pour « déblayer » les prisons (le mot est de Barère), Couthon fait supprimer interrogatoire, défense et témoins. « Tout ce qui se passe est horrible, dit Saint-Just, mais nécessaire. » 1 285 condamnations à mort sont prononcées du 10 juin au 27 juillet.

 

La situation ubuesque où je me trouvais me fit craindre pour ma vie

Ubuesque : Par antonomase, vient du nom du personnage d'Alfred Jarry : le Père Ubu.

Qualifie une affirmation grotesque et démesurée jusqu'à l'absurde.


Tel le guignard qui s'était envolé, je me sentis si petite

ou Telle le guignard qui s'était envolé, je me sentis si petite

> Tel (accord)

 

pour affronter une populace de coquefredouilles incapables de se maîtriser

Coquefredouille

Dictionnaire Littré - Coquefredouille, pauvre hère, homme sans esprit.

Le Garde-mots - Il s’agit d’un mot injurieux dont l’étymologie est inconnue. Synonymes et mots voisins : bélître, canaille, chenapan, cuistre, faquin, fripouille, galapiat, gredin, gueux, homme de rien, malotru, maraud, maroufle, minable, misérable, mufle, niais, ostrogoth, pauvre type, paltoquet, pignouf, piteux, ringard, sans esprit, sot, vaurien.

 

je les eusse volontiers traités de veaux.

j'eusse traité : subjonctif plus-que-parfait à valeur de conditionnel passé

je les aurais volontiers traités de veaux

traités : le participe passé s'accorde avec les, complément d'objet direct du verbe.

Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

 

<< 188 Délires héroïques

>> 190 Délires qui tournent à la chienlit

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Partager cet article

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog