Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 16:58

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Plût à Dieu que les Utopinambourgeois ne se fussent pas tous laissé berner et emberlificoter par les théories audacieuses mais mortifères, celles qu'alléguèrent abusivement les agitateurs sans vergogne. On périt beaucoup, comme il se doit dans les révolutions. Au moment où la violence atteignit son paroxysme, les plus réfléchis, dont je fus, se mirent à l'abri des chamaillis, sans risque d'être occis dans la mêlée. Un nombre de mes concitoyens, non négligeable bien qu'insuffisant à mon goût, furent épargnés.

 

Était-il possible que je me fusse sortie de cet enfer ? Je me le demande encore.

L'urgence était maintenant de nous trouver quelque chose à nous mettre sous la dent. Je pris à pleine main cette tâche qui me rappela la chère activité où j'excellai naguère et je décidai qu'il fallait d'urgence confectionner une brouchtoucaille bien faite pour caler les estomacs qui s'étaient mis à crier famine dans un glougloutement assourdissant.

On partit, séance tenante, à la recherche des victuailles qui menaçaient de se gâter dans les buffets, les dressoirs et les garde-manger. Les recoins de toutes les maisons furent inspectés pour traquer le moindre petit pois ; on sait bien qu'on en a toujours besoin chez soi.

Je m'appliquai à m'entourer de collaborateurs que je formai sitôt sur le tas. Nul besoin qu'ils connussent l'art des hâteurs, des maîtres queux ni des maîtres sauciers. Je me contentai que des marmitons missent la main à la pâte.

Comme ils étaient de bonne volonté, ils suivirent mes conseils à la lettre. On réussit tant bien que mal à se mettre quelque chose sous la dent.

On me félicita. C'était bon.

Tout fut dévoré en un tournemain.

...................................................

Notes

Titre : Délires où point une faim de loup

point (du verbe poindre, apparaître, se faire jour)

Poindre se conjugue comme joindre (il poignait, il poignit, poignant...).

synonyme pointer (apparaît, arrive) : Délires où pointe une faim de loup

 

Plût à Dieu que les Utopinambourgeois ne se fussent pas tous laissé berner et emberlificoter

Plût à Dieu, exprime un souhait, subjonctif imparfait.

Synonyme : Plaise à Dieu, subjonctif présent.

À Dieu ne plaise, formule que l'on dit lorsqu'on ne souhaite pas qu'une chose arrive, en espérant que Dieu fera en sorte qu'elle n'arrive pas.

Les Utopinambourgeois, habitants de Utopinambourg, l'étrange cité au mot valise : utopie-topinambour-bourg

Pour en savoir + lire l'arrivée d'Oli dans Utopinambourg. Oli, la narratrice, le personnage principal des Délires > 53 Délires d'une ville, la nuit

ils se sont laissé berner et emberlificoter, tromper et embrouiller.

Le participe passé laissé suivi d'un infinitif est invariable.

 

les idées audacieuses mais mortifères, celles qu'alléguèrent abusivement les agitateurs sans vergogne.

Mortifère, qui provoque ou entraîne la mort de nombreuses de personnes.

Les agitateurs alléguèrent des idées audacieuses, ils mirent en avant des faits, plus ou moins bien établis, pour tromper leur auditoire.

Sans vergogne, sans honte.

 

les plus réfléchis, dont je fus, se mirent à l'abri des chamaillis sans risque d'être occis dans la mêlée.

Chamaillis, Rare et littéraire, querelle, mêlée confuse accompagnée de tapage. Cnrtl

occis, tués. Le vieux verbe occire est défectif

> Les verbes défectifs - Pour peu qu'il vous en chaille !


 

Était-il possible que je me fusse sortie de cet enfer ?

fusse sortie, subjonctif plus-que-parfait.

> Valeurs et emplois du subjonctif §8

 

il fallait d'urgence confectionner une brouchtoucaille

Brouchtoucaille – Raymond Queneau

dans > Saint Glinglin / Gueule de pierre (nouvelle version) / Temps mêlés

Voir aussi > ipernity: La brouchtoucaille : une recette de cuisine très élaborée.

Brouchtoucaille, mot sauvage, comme l'appelle Maurice Rheims dans son Dictionnaire des mots sauvages. On y trouve aussi infiniverti, cosmopolisson, estapafourbi, empiricité, patrouillotisme, goncourtiser, féminotterie, envénitianiser...

 

les estomacs qui s'étaient mis à crier famine dans un glougloutement assourdissant.

Glougloutement, glouglou.

> Plus de 100 bruits et leurs nuances : bacchanal crépitation stridulation brondissement etc.

 

On partit séance tenante

sur-le-champ

 

on sait bien qu'on en a toujours besoin chez soi [des petits pois].

On se souvient de la publicité qui nous rebat les oreilles depuis les années 60 : On a toujours besoin de petits pois chez soi.

On pense à La Fontaine : Moralité de sa fable Le Lion et le rat : > On a souvent besoin d'un plus petit que soi.

 

Je me contentai que des marmitons missent la main à la pâte.

Littré - Se contenter que, avec le subjonctif.

Il ne faut pas dire se contenter de ce que.

 

Nul besoin qu'ils connussent l'art des hâteurs, des maîtres queux ni des maîtres sauciers

Hâteur, hasteur, (vieux) Rôtisseur au service d'un grand personnage.

Maître queux, grand cuisinier.

 

Tout fut dévoré en un tournemain.

En un tournemain, rapidement.

Vient de : en un tour de main c'est-à-dire le temps de tourner la main.

 

<< 191 Délires engendrés par de misérables tribuns

>> 193 Délires où la désespérance n'aura nulle place

 

 

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • LE BLOG DE MAMIEHIOU -  La langue française telle qu'on l'aime   De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées,  des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog