Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 09:33

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Tous les QUIZ

Me voilà de nouveau qui poursuis ce que vous croiriez être au premier abord une verbigération*. Vous vous tromperiez lourdement car en aucun cas je ne vous proposerais un blablabla qui ne vous apporterait rien.

Non que je sois maniaque, schizophrène ou démente, loin de là, mais il me faut bien reconnaître que les mots m'obsessionnent*. Et ce n'est pas vous qui vous en plaindrez, chers lecteurs, vous qui ingurgitez voracement mes articles sitôt publiés.

 

*Verbigération, long discours creux, flux de paroles vides de sens, inutiles et incohérentes.

*Le verbe obsessionner n'est reconnu ni par l'Académie, ni par Littré, ni par le Cnrtl.

Que je l'emploie témoigne de son existence.

 

Et, s'il vous plaît, ne vous débalconnez* pas précipitamment si vous trouvez mes quiz trop ardus. Merci !

*Se débalconner, se suicider, néologisme proposé par LVDV

 

QUIZ 126

Ce quiz doit beaucoup au site du Garde-mots

qui propose des mots à coucher dehors.

 

Complétez les phrases par un des mots suivants :

La solution suit.

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin, chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

1- J'ai croisé ce matin un irascible abruti qui, lorsque je lui ai dit pour qui j'avais voté, m'a donné un/une ...... dont je me souviendrai. On ne peut être plus mal embouché !

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

2-J'aimerais qu'on donne aux jeunes gens comme aux jeunes filles des leçons de ...... pour qu'ils procréent de beaux enfants. Une discipline à instaurer d'urgence à l'école. Mais qui s'en soucie ?

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

3-Je veux devenir adepte du ....... Je te torturerai en t'enduisant de miel et je t'attacherai à un arbre de la forêt pour qu'une multitude d'insectes viennent te sucer, te piquer et te mordre. Ainsi expieras-tu les souffrances que tu m'as infligées, misérable pervers narcissique.

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

4-« Mais pourquoi donc fais-tu la grimace chaque fois que je te serre la main ?

C'est parce que je souffre de ......, ma pauvre Lucette !

Zut alors ! »

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

5-Quand je l'ai revu après toutes ces années, mon sang n'a fait qu'un tour. C'était un vieillard ......, courbé, chenu, sans dents, le teint jaune et la voix chevrotante. Quelle décrépitude !

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

6-On n'a pas retrouvé le corps de ce grand homme perdu en mer. Aussi n'élèvera-t-on pas un mausolée, et pour cause, mais un ...... fera l'affaire.

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

7-Quelle voix ! Quel talent ! Elle jongle avec trilles, arpèges et notes piquées. Je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau. Un/une ...... époustouflant/e !

cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

8-L'or et l'ivoire précieux s'incarnaient dans son corps .......

cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

9-Ah, si tu nous avais vus ! On s'était enivrés de ...... et la soirée mal arrosée s'était terminée en catastrophe : vue double, maux de tête, ballonnements, diarrhée, vomissements incoercibles. On ne m'y reprendra plus !

cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

10-Quel ...... ! Où m'as-tu dégoté un amoureux si gauche? Plus gourd, plus naïf, plus niais que lui, tu meurs !

cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin,

chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

SOLUTION

 

 

 

 

Vous avez choisi parmi les substantifs suivants :

Cyphonisme, colorature, chiralgie, cacochyme, cénotaphe, chryséléphantin, chasse-cousin, chinfreneau, coquebin, callipédie

 

1- J'ai croisé ce matin un irascible abruti qui, lorsque je lui ai dit pour qui j'avais voté, m'a donné un chinfreneau dont je me souviendrai. On ne peut être plus mal embouché !

Chinfreneau - Coup de bâton ou d'épée à la tête ou au visage.

Étymologie : Chanfrein.

Marque blanche que certains chevaux portent sur la partie antérieure de la tête.

 

2-J'aimerais qu'on donne aux jeunes gens comme aux jeunes filles des leçons de callipédie pour qu'ils procréent de beaux enfants. Une discipline à instaurer d'urgence à l'école. Mais qui s'en soucie ?

Callipédie - Ensemble de conseils donnés aux parents pour qu'ils procréent des enfants aussi beaux qu'il leur est possible. Littré

L'art de faire de beaux enfants. callipédie — Wiktionnaire

 

3-Je veux devenir adepte du cyphonisme. Je te torturerai en t'enduisant de miel et je t'attacherai à un arbre de la forêt pour qu'une multitude d'insectes viennent te sucer, te piquer et te mordre. Ainsi expieras-tu les souffrances que tu m'as infligées, misérable pervers narcissique.

Cyphonisme, ancien supplice sus décrit. Du grec kuphon, poteau auquel on attachait la victime.

 

4- « Pourquoi donc fais-tu la grimace chaque fois que je te serre la main ?

C'est parce que je souffre de chiralgie, ma pauvre Lucette!

Zut alors ! »

Chiralgie. Douleur localisée à la main. Du grec algos, algia, douleur.

Le mot grec khei a donné en français de nombreux dérivés commençant par cheiro ou chiro.

> Le Garde-mots

 

5-Quand je l'ai revu après toutes ces années, mon sang n'a fait qu'un tour. C'était un vieillard cacochyme, courbé, chenu, sans dents, le teint jaune et la voix chevrotante. Quelle décrépitude !

Cacochyme - Se dit de quelqu'un, spécialement d'un vieillard, dont la constitution est faible et qui a, de ce fait, une santé fragile. Du grec kakos, mauvais et khumos, humeur, suc.

Chenu - Se dit de quelqu'un qui a les cheveux blancs à cause de la vieillesse.

 

6-On n'a pas retrouvé le corps de ce grand homme perdu en mer. Aussi n'élèvera-t-on pas un mausolée, et pour cause, mais un cénotaphe fera l'affaire.

Cénotaphe - Tombeau vide élevé à la mémoire d'un mort, qui a été enterré ailleurs ou qui n'a pas reçu de sépulture.

Cénotaphe — Wikipédia

Cénotaphe de Montaigne — Wikipédia

 

7-Quelle voix ! Quel talent ! Elle jongle avec trilles, arpèges et notes piquées. Je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau. Une colorature époustouflante !

La colorature désigne le chant d'opéra à grandes vocalises. Par extension ce terme s’applique aux voix qui s'y illustrent.

 

8-L'or et l'ivoire précieux s'incarnaient dans son corps chryséléphantin.

La statuaire chryséléphantine était particulièrement prisée dans l’Antiquité. Du grec ancien khrusos, or, et elephantinos, ivoire.

 

9-Ah, si tu nous avais vus ! On s'était enivrés de chasse-cousin et la soirée mal arrosée s'était terminée en catastrophe : vue double, maux de tête, ballonnements, diarrhée, vomissements incoercibles. On ne m'y reprendra plus !

Chasse-cousin, mauvais vin, ou tout ce qui est propre à éloigner les parasites. Littré

 

10-Quel coquebin ! Où m'as-tu dégoté un amoureux si gauche ? Plus gourd, plus naïf, plus niais que lui, tu meurs !

Coquebin substantif et adjectif - Jeune homme innocent, niais, naïf.

 

> Trouvez des mots qui commencent par A – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par B – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par D – QUIZ

et d'autres encore...

 

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog