Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 10:41

POUR ADULTES

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Cet article n'est point recommandé aux pisse-vinaigre.

Qu'on se le dise ! 

 

Faites une grosse faute de conduite en voiture et tombez sur un mal embouché qui pète les plombs et vous insulte sans vergogne.

Qu'entendrez-vous ?

Très, mais vraiment très grossier : Connard ! Sale connard ! Pauvre con ! Connasse ! Enculé ! Salop ! Salope ! Putain ! Bâtard ! Fils de pute ! Merde !

Très mal élevé : Crétin ! Abruti ! Blaireau !

Méridional : Couillon !

 

On a vite fait le tour des interjections lancées sous le coup de l'émotion.

Certes, on se dit qu'on manque peut-être d'imagination et que, l'impulsivité et la colère aidant, on a du mal à faire preuve d'originalité à l'instar d'un Capitaine Haddock qui savait nous époustoufler avec ses tonitruantes apostrophes : Bachibouzouk des Carpathes ! Ectoplasme à roulettes ! Bougre de faux jeton à la sauce tartare ! Coloquinte à la graisse de hérisson ! Jus de poubelle ! Macchabée d'eau de vaisselle ! Sombre oryctérope ! Loup-garou à la graisse de renoncule ! Patagon de zoulous ! Tchouck-tchouck-nougat ! et j'en passe.

Top 28 des insultes du Capitaine Haddock | Topito

Voir la liste complète (220 !)

 

Je vous conseille d'en essayer quelques-unes, le cas échéant, histoire de voir la tête de l'enfoiré-que-vous-avez-failli-encadrer. Vous m'en direz des nouvelles.

 

Des interpellations vigoureuses dont on assaisonne autrui sans crainte de passer les bornes de la bienséance et de la courtoisie la plus élémentaire qui demande aux humains que nous sommes de savoir nous tenir, il y en a légion.

Pignouf ! Ostrogoth ! Mufle ! Butor ! Face de rat ! Cornichon !

 

L'insulte à la Brassens :

Cuistre ! Peigne-cul ! Jean-foutre !

 

Pour assimiler les quidams aux cul-terreux :

Plouc ! Bouseux ! Tête de bœuf ! Péquenaud ! Pedzouille !

 

Et des archaïques, et des littéraires pour paraphraser Molière peu amène envers les dadais et les malitornes :

Fripon ! Faquin ! Faraud ! Maraud ! Pendard ! Fesse-mathieu (avare, ladre)

 

Et voilà que je rajoute tout à trac :

Trépané des burettes ! Âne bâté ! Graine de con !

Espèce de connard ! Saligaud ! Loser !

Pisse-froid ! Morte-couille ! Petite bite !

Grosse merde ! Casse-couilles !

et un pour ces dames : Ribaude !

 

"L'insulte soulage" et "vous avez au moins le sentiment d’exister"

Le côté salutaire de l'insulte - AgoraVox le média citoyen

 

Les jurons

Je reproduis ici une note que j'ai écrite dans mon article où l'on a rencontré le mot DIANTRE.

Trouvez des mots qui commencent par D – QUIZ.

 

Diantre - Interjection qui marque l'étonnement ou l'admiration. Altération du mot diable, euphémisme pour ne pas dire « diable » afin de ne pas attirer ses foudres. On ne sait jamais !

 

Ainsi fait-on pour ne pas prononcer le nom de Dieu dans des jurons (jurements ou autres blasphèmes, exclamations offensantes à l'égard de Dieu). D'aucuns se permettent de dire : Parbleu ! Sacrebleu ! Vertubleu ! ou sa variante vertuchou. Morbleu ! Palsambleu ! Scrogneugneu ! Corbleu (corps de Dieu) ! Tudieu ! Ventrebleu ! (pour ventre de Dieu) décliné en (la) ventregoi et (la) ventrebille. Ventre Saint-Gris (juron qu'affectionnait Henri IV)

 

Sachez ceci : si vous juriez comme un charretier, vous seriez vite catalogué*.

*catalogué (Cf. BOB argot) : se voir attribuer, durablement, à tort ou à raison, certains traits - mal noté, mal apprécié, considéré comme nuisible.

 

Un rappel nécessaire :

La loi punit les injures. Les injures racistes, sexistes ou homophobes sont plus gravement punies.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32077

 

 

Vocabulaire : Injurier, proférer des injures, agonir d'injures, insulter, chanter pouilles, harpailler ...

Paronymie et paronomase + QUIZ  Ne pas confondre agonir et agoniser

Et pour ne pas rester sur sa faim, un choix d'insultes et d'expressions insolites et désuètes vues sur la toile

 

> Top 10 des insultes rares, élégantes, et joliment désuètes | Topito

Voir sur le site

 

Sabine Duhamel :

Foutrebleu ! Marpaud ! Salisson ! Abatteur de quilles


Petit catalogue d'insultes savantes, rares voire inédites rédigé par Marc Ferec

"Alburostre" : Blanc-bec.

"Alvéopyge" : Personne particulièrement énervante ou trou du c...

"Ambisenestre" : Maladroit des 2 mains.

"Antirotodongyrateur" : Empêcheur de tourner en rond.

"Archéodendrite" : Vieille branche.

"Aspermogène" : Qui n'en a rien à foutre.

"Bovinoderme" : Peau de vache.

"Cacoglotte" : Mauvaise langue.

"Coprolithe" : Merde fossilisée.

"Coprolupanar" : Bordel de merde.

"Géopyge" : Cul-terreux.

"Hyperthyrroïdien des Alpes" : Crétin.

"Latérograde" : Qui marche à côté de ses pompes.

"Micromyxeux" : Petit morveux (Myxo : morve).

"Nanipabullophile" : Amateur de nain de jardin à brouette.

"Nodocéphale" : Tête de noeud.

"Oculogynécomane" : Mateur.

"Ostréipyge" : Fesse d'huître.

"Orchidoclaste" : Casse-couille. A noter que le mot est prisé par l'excellent Gérard Oberlé, dont la devise mérite ici d'être rappelée :"Le bagage d'un homme, c'est ce qu'il a lu et ce qu'il a bu."

"Ovocéphale" : Enarque.

"Paléocapridé": Vieille bique (variante : Paléotalpidé : Vieille taupe.)

"Phallosophe" : Qui ne raisonne pas avec sa tête.

"Phyllotétanique" : Dur de la feuille.

"Podoclaste" : Casse-pieds.

"Pseudopyge" : Faux-cul.

"Pyropyge" : Qui a le feu aux fesses.

"Stratocumulocéphale" : Rêveur.

"Suprapygoflatulent" : Personne qui pète plus haut que son c...

"Zoocopulatoire" : Qui fait l'amour comme une bête.


 

Injures très drôles > Découvrez ce que signifie Alburostre – vous allez en surprendre plus ...

1. Houlier

Aviez-vous déjà entendu ce mot? Il s’emploie pour désigner quelqu’un de grossier. Autrement dit une personne qui fait des bruits qui ne sentent pas la rose et qui sont inappropriés en public.

2. Pisse-froid

Un pisse-froid est une personne triste, sans chaleur et particulièrement morose dirons-nous.

3. Coprolithe

Arriverez-vous à remplacer ‘merde’ par coprolithe? Littéralement, cela signifie ‘excrément fossilisé’. Notez que ‘punaise’ et ‘purée’ fonctionne aussi et est peut-être moins vulgaire.

4. Truandaille

Petits garnements, chenapans, vauriens sont quelque peu tombés en désuétude, tout comme truandaille. Le terme peut désigner tous les types de voyous. 5. Gargouilleux

A quoi servaient les gargouilles sur les monuments? On ne peut pas dire qu’elles reflètent la beauté. Gargouilleux peut donc être utilisée comme insulte pour dire à quelqu’un qu’il est moche.

6. Orchidoclaste

Cela ressemble à orchidée mais non, ça n’a aucun lien. En grec, ‘orkhis’ veut en effet dire ‘testicule’ tandis que ‘klastos’ signifique ‘brisé’. Vous aurez donc compris que cela se rapproche de ‘casse-couilles’ tout en semblant plus fleuri!

7. Grippeminaud

Très original, ce mot était réservé aux personnes hypocrites et déloyales. Traitre et faux-cul semblent un peu vulgaire à côté de grippeminaud. 8. Gourgandin / Gourgandine

On peut utiliser ce terme au masculin comme au féminin. Et cela veut dire ‘aux mœurs légères’.

9. Alburostre

Si vous disiez encore ‘blanc-bec’ vous pouvez désormais lui préférer alburostre, et même si vous ne l’utilisiez pas en fait!

10. Sottard

Sottard a été remplacé par sot mais actuellement on utilise peut-être plus crétin, idiot, bête. Un sottard c’est donc quelqu’un d’un peu limité intellectuellement.

11. Nodocéphale

Céphale’ renvoie à la tête et ‘nodo’ au nœud. On obtient donc la terminologie scientifique de ‘tête de nœud’. A utiliser sans modération pour épater la galerie.

12. Croquefedouille

L’origine de ce mot est plutôt mystérieuse mais le terme signifie ‘sacripant’. Original, non?

 

> Top 10 des insultes du Moyen Âge à réhabiliter, oyez oyez coqueberts ...

Coquebert
À l'époque un coquebert était un nigaud, une buse, un abruti, bref une personne suffisamment simplette pour qu'on puisse le faire remarquer.
Exemple : "Je suis en train de mater les Ch'tis à Hollywood, on a affaire à une belle bande de coqueberts cette année !"

Puterelle
Basé sur la même étymologie que notre "pute" contemporain, à savoir le latin putere ("puer"), la puterelle était une jeune prostituée. Une petite pute en somme si nous devions moderniser l'expression.
Exemple : "Il m'a planté au dernier moment, ce mec est une vraie puterelle."

Grippeminaud
Se disait d'une personne hypocrite, ou qui bitch derrière le dos de ses petits camarades comme nous dirions aujourd'hui. Les spécialistes supposent que ça vient du doux mélange de "gripper" (voler) avec "minauder".
Exemple : "Putain ça ne m'étonne pas de lui, c'est vraiment un grippeminaud ce type !"

Truandaille
Comme vous l'aurez sans doute deviné parce que la linguistique c'est votre dada, "truandaille" vient de "truand" et désigne donc un ensemble de voyous, soit des gens pas très sympas qui essayent de vous voler votre bourse à la sortie de l'auberge.
Exemple : "Sortir en discothèque ? Pour traîner avec la truandaille, merci bien, ça sera sans moi !"

Boursemolle
Un mot fleuri pour pointer du doigt l'impuissance de votre interlocuteur. Attendez-vous à une réaction possiblement violente.
Exemple : "Bon, hey, Gérard, t'arrêtes de faire ta boursemolle et tu me le fais ce cul sec."

Foimenteor
Même si ça ne ressemble franchement pas au Français contemporain, quelque chose nous dit que cette expression n'a pas rien à voir avec le verbe "mentir". En tout cas, à l'époque où la cotte de mailles était hype, c'est comme ça que l'on appelait les traîtres et autres judas.
Exemple : "Tu crois vraiment que je vais gober ton excuse bidon espèce de foimenteor ?"

Mordiable
Soit la version vintage de "merde". On a pas tellement plus d'informations, donc nous allons passer directement à la partie mise en pratique.
Exemple : "Mordiable, qui est le fils de pute qui a oublié de ranger ses Lego ??! BORDEL."

Ribaude
Dans la même veine que "puterelle", le terme désignait une fille de joie comme on dit quand on veut être poli et ne pas dénigrer le statut social de ces personnes très utiles à la société.
Exemple : "Ce chat est une ribaude."

Baronnet
C'était une insulte à l'adresse des nobles, sans doute un truc pour dire "petit baron tout pourri minable de rien du tout", mais ça reste une supposition.
Exemple : "Comment il se la raconte trop l'autre baronnet, ça fait tiep."

Chiabrena
Nous allons traduire ça au plus rapide : "chiure de merde".
Exemple : "Hooooo chiabrena, le clignotant c'est pour les cochons ?"

 

> Insultes médiévales - Les Guerres Gothiques

Baguenaud : Niais
Boursemolle : impuissant
Chapon maubec : poltron à langue de vipère
Chiabrena : chiure de m....
Coquebert : nigaud
Corne de bouc : juron
Couard : peureux
Coureuse de remparts : prostituée
Devergoigneuse : dévergondée
Foimenteor : juda
Fornicateur : Qui as des rapports sexuels hors du cadre prêché par le clergé (hors mariage ou sous une forme "déviée")
Fot-en-cul : sodomite
Gouge : vile catin
Grippeminaud : homme hypocrite
Houlier : débauché, pillard
Malcréant : mécréant

Malechevance : perversité
Malfé : diable
Malgaigne : brigandage
Malgreeur : blasphémateur
Malgripe : brigand
Malhardi : couard
Manant : Paysan, vilain (habitant d'un village)
Manenda : interjection affirmative
Malmesert : mauvais domestique
Malpensif, malsené : mal intentionné
Maltaillié : incapable
Malveuilleur, malivole, malivolent : qui veut du mal
Marcantier : (argot) personne qui fait chanter un passant en l'accusant de l'avoir volé
Margari : renégat
Maroufle : maraud
Menuaille : populace, canaille
Merdaille : merdeux, gens méprisables
Mordiable : juron  
Paillarde : fille rustre
Puterelle : jeune prostituée

Ribaude : fille de bas étage
Sottard : couillon
Truandaille : voyou
Ventre-Dieu : juron
Vilain: paysan
Vuiceuse : vicieuse

 

Insultes médiévales

> Éléonore Ducharme

. Corne de bouc : juron
. Ventre-Dieu : juron
. Mordiable : juron
. Chapon maubec : poltron à langue de vipère
. Chiabrena : chiure de m....
. Coquebert : nigaud
. Coureuse de remparts : prostituée
. Fot-en-cul : sodomite
. Foimenteor : juda
. Gouge : vile catin
. Grippeminaud : homme hypocrite
. Puterelle : jeune prostituée
. Sottard : couillon
. Truandaille : voyou
. Vuiceuse : vicieuse

Colombophile : terrible insulte elfique
Veo man nilda cucua : traduction littérale de colombophile " homme qui aime les colombes+
Ragamaziel: juron elfique équivalent à "saperlipopette"
gueux, gueuse : paysans, bouseux , weylkyu
vilain: paysan
Bric: fripon, coquin
Devergoigneuse: dévergondée
Maroufle: maraud
Menuaille: populace, canaille
Merdaille: gens méprisables
Croquefedouille: sacripan quoi^^'
Fouille au train: qui farfouille dans...enfin vous avez compris quoi (pas vraiment médieval mais sympathique)
Lièvre: pour désigner quelqu'un de lâche
Canaille: gredin
Bougre: on s'en servait comme insulte au moyen-âge il me semble
Poltron: lâche
Pleutre: lâche again
Mécréant: vilain
Grenouille de bénitier: hérétique
Fille de Sappho: lesbienne
Brutus: traître
Enfant de sodome: sodomite
Basse extrace: bouseux
Mortecouille! :Juron
Pour les os du christ! (on dirait pas comme ça mais c'était très vulgaire)
Pour les saintes couilles du christ!
Pendard: guex
marcantier : (argot) personne qui fait chanter un passant en l'accusant de l'avoir volé
manenda : interjection affirmative
malmesert : mauvais domestique
malcréant : mécréant
margari : renégat
malpensif, malsené : mal intentionné
maltaillié : incapable
malveuilleur, malivole, malivolent : qui veut du mal
malfé : diable
malgaigne : brigandage
malgripe : brigand
malgreeur : blasphémateur
malhardi : couard
malechevance : perversité

 

> Cinq insultes du Moyen âge pour se gausser de son prochain

Veule

Thuriféraire

Faquin

Coprolithe

Orchidoclaste

 

Ajout : Le Figaro.fr

Merde, putain, fait chier... Petit éloge des jurons préférés des Français

Par Quentin Périnel

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2016/04/20/09008-20160420ARTFIG00088-merde-putain-fais-chier-petit-eloge-des-jurons-preferes-des-francais.php

 

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Où classeriez-vous : imbécile ?
Répondre
M
Ah, je l'avais oubliée celle-là !
C'est aussi une injure peu agréable à entendre si elle vous est adressée.
On souligne votre manque d'intelligence.Un imbécile agit sottement, sans réfléchir.
Imbécile ! Espèce d'imbécile ! Bougre d'imbécile !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog