Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 19:21

LES DÉLIRES Tous les épisodes

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

<< 130 Délires sur une recherche d'emploi


J'étais sur le point de sombrer dans un sommeil pour longtemps irréveillable lorsque mon voisin me susurra : « Mademoiselle, je vois bien là quelques métiers qui vous siéraient et que vous choisiriez volontiers sans attendre si tant est que vous titilliez quelque peu votre vigilance. »

Tout estomaquée de cette impertinence, j'eus une furieuse envie de rétorquer qu'il devrait se mêler de ses affaires, et des siennes seulement. N'avais-je pas été accostée, il y a peu, par un gentleman fort avenant en qui j'avais été prête à mettre toute ma confiance et qui s'était mué en malotru érotomane** ?

Chat échaudé craint l'eau froide°. On ne m'y reprendrait pas.

Rude avait été la leçon. Je tremblais encore en y songeant.

 

      « Le sang-froid est de rigueur dans ce monde impitoyable », me dis-je, et la placidité dont je fis preuve en cet instant me stupéfia.

 

L'inconnu n'insista pas. Grand bien lui fit. Avait-il deviné à mon regard fuyant que pour un peu, je lui eusse dit des choses fort désagréables ?

Je lui aurais répondu, il se serait cru encouragé.

........................................................................

*Cf. Chat échaudé craint l'eau froide. Proverbe XIIIème siècle

Si vous avez vécu une expérience malheureuse, méfiez-vous de ce qui lui ressemble.

 

**érotomane, érotomanie, se reporter au texte des Délires N°128

 

NOTES 

un sommeil pour longtemps irréveillable,

qu'on ne peut réveiller

Littré : XVIe siècle Sommeil irreveillable, [De la Porte, Épithètes]

 

mon voisin me susurra

susurrer, prononcer s et pas z

une seule S entre deux voyelles et qui se prononce z

(une S ou un S, voir le nom des lettres, note du texte N°58)

Cas où le S ne se prononce pas [z] entre deux voyelles

 

je vois bien là quelques métiers qui vous siéraient

le verbe seoir, défectif.

> Les verbes défectifs - Pour peu qu'il vous en chaille !

 

si tant est que vous titilliez quelque peu votre vigilance

Titillation, léger chatouillement qui ne produit qu'une sensation agréable.

Titiller, causer la titillation / taquiner, agacer, exciter.

Ce vin titille agréablement le palais.

Ici : vous titilliez, IEZ terminaison du subjonctif (présent) après si tant est que.

Il ne faut pas oublier le i (devant ez) que l'on n'entend pas précisément puisqu'il se fond dans le son mouillé qui le précède.

Voir le subjonctif présent des verbes en GNER, gniez, gnions – IER, iiez, iions – YER, yiez, yions - ILLER, illiez, illons – (même chose pour l'imparfait de l'indicatif) 

> Les verbes difficiles conjugués à l'indicatif présent, au passé simple, au subjonctif présent et au subjonctif imparfait

 

Tout estomaquée de cette impertinence

Estomaqué, choqué, offensé.

Tout estomaquée, voir : Ne pas confondre : TOUT adjectif indéfini, pronom indéfini, adverbe (variable dans certains cas) et substantif

S'estomaquer, se tenir pour offensé de quelque chose, s'en choquer.

Je m'estomaque que vous m'interpelliez ainsi.

 

la placidité dont je fis preuve en cet instant me stupéfia.

Placidité, tranquillité douce et sereine.

 

Grand bien lui fit

Faire grand bien

Grand bien lui fit, cela lui fit grand bien. (indicatif - passé simple)

Grand bien lui fasse ! que cela lui fasse grand bien ! (subjonctif présent) Souhait. Ironique.

Grand bien lui fait, cela lui fait grand bien. (indicatif présent)

Ce remède me fait grand bien.

 

pour un peu, je lui eusse dit des choses fort désagréables

Pour un peu (selon le contexte) peut-être suivi :

-du conditionnel : Pour un peu je lui aurais dit des choses désagréables. Conditionnel passé Ière forme

Pour un peu je lui eusse dit... Conditionnel passé 2ème forme

-ou de l'imparfait de l'indicatif

Pour un peu je lui disais...

-ou même du présent de l'indicatif

Pour un peu je lui dis des choses désagréables.

Un peu plus, même chose que précédemment.

Un peu plus je lui disais des choses désagréables.

Encore un peu, même chose.

Encore un peu je lui eusse dit des choses désagréables.

Tournure vivante en Wallonie.

Cf. Le Bon Usage, Le Grevisse 

à rapprocher de :

Il s'en fallut guère que je ne lui disse des choses désagéables.

Il s'en est fallu guère que je ne lui dise...

Il s'en fallut peu de choses que je ne lui disse des choses désagéables.

Peu s'en fallut que je ne lui disse des choses désagéables.

Il s'en fallut beaucoup que je ne lui disse pas ... (tournure donnée par Littré)

dise subjonctif présent

disse subjonctif imparfait - concordance des temps avec le passé simple fallut (style soutenu)

 

Voir les articles :

Valeurs et emplois du subjonctif

Liste des conjonctions de subordination et des locutions conjonctives

 

Je lui aurais répondu, il se serait cru encouragé.

Si je lui avais répondu, il se serait cru encouragé.

 

<< 130 Délires sur une recherche d'emploi + De l'énergie à la graisse d'andouille

>> 132 Délires d'un monde qui n'offre jamais aucune tranquillité + On ne peut pas faire plus de deux choses à la fois + Pour amateurs de scrabble les petits mots avec K

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Pour amateurs de scrabble, les petits mots avec W

Deux lettres

wu

Trois lettres

daw, ewe, kwa, wad, wap, wax, web, wok, won

Quatre lettres

biwa, dauw, iwan, kawi, kawi, kiwi, kwas, news, show, slow, swap, twin, wale, (+awale), wali, wasp, watt, whig, whip, wifi, witz, wurm.

 

VOIR

J et Q Délires n°133

X Délires n°134

Y Délires n°135

Z Délires n°136

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

seo services 24/12/2014 05:50

Hey! Je suis au travail parcourant votre blog de ma nouvelle entreprise. Je voulais juste dire que je aime la lecture de votre blog et me réjouis à tous vos messages! Continuez l'excellent travail!

mamiehiou 04/01/2015 10:40

Je vous remercie de vos aimables encouragements !
Bonne journée !

tricher au scrabble 19/09/2014 14:16

merci

mamiehiou 20/09/2014 08:59

Je vous en prie, cher lecteur tricheur !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog