Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:09

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Je jetai un regard circulaire pour me rendre compte combien de personnes étaient dans ma situation. Un bon nombre de paires d'yeux étaient rivés sur la liste défilante, véritable farrago de postes à pourvoir. Les indécis soupiraient, les excités glougloutaient, les impatients choisissaient vite un emploi, se levaient brusquement et disparaissaient. Certains s'étaient endormis au fond de leur siège. Une jeune femme, à côté de moi, pouffa lorsqu'elle entendit les propos de mon voisin.

« En voilà un qui n'est pas près de vous séduire ! me glissa-t-elle à l'oreille. Il aurait besoin de prendre des cours de savoir-vivre.

— Des cours de savoir-vivre... lui répondis-je en écho feutré. Ne serait-ce pas là l'idée de créer une école bien faite pour dégrossir tant de personnes peu policées ? Avec un peu de publicité, on pourrait rameuter, pour les mettre dans le droit chemin de la politesse, les rustres, les rustiques, les grossiers.

— Les sots, les niais, continua-t-elle, les fats s'appliquant à faire étalage d'éloquence...

 Les insipides, renchéris-je, les effrontés, les insolents...

—  N'oublions pas les orgueilleux, les prétentieux, les présomptueux...

—  Les ennuyeux comme la pluie, et les balourds embourbés dans leurs balourdises...

— Les affreux, fort de leur impertinence...

— Les odieux, gros de leur arrogance...

Ceux-là même passés maîtres en outrecuidance...

Les péteux, les frileux, les vaniteux...

Les couards, les cafards, les vantards...

Que d'adjectifs en somme / Pour qualifier les hommes ! rimaillai-je.

Tels qu'en eux-mêmes enfin l'éternité les changeront.* soupira-t-elle, parodiant le poète. 

Il suffirait de modifier quelque peu leur génome... suggérai-je avec ironie. »

 

À ce moment précis, n'y tenant plus, nous fûmes prises d'un fou rire irrépressible et fîmes grand bruit, à tel point que les endormis se réveillèrent en sursaut, les excités nous invectivèrent vertement et les indécis, sans hésiter, nous intimèrent l'ordre de partir sur le champ, immiséricordieusement.

Nous nous exécutâmes séance tenante pour fuir le péril qui nous menaçait.

Je craignis un instant que mon voisin ne me poursuivît.

« Dieu fasse que ses pieds se clouent sur le carreau ! » pensai-je très fort.

......................................

* La politesse est à l'esprit

Ce que la grâce est au visage ;

De la bonté du coeur elle est la douce image,

Et c'est la bonté qu'on chérit.

Voltaire - Stances

......................................

**Le premier vers du poème de Stéphane Mallarmé est très célèbre.

Tel qu'en Lui-même enfin l'éternité le change,
Le Poète suscite avec un glaive nu
Son siècle épouvanté de n'avoir pas connu

Que la mort triomphait dans cette voix étrange !

Le tombeau d'Edgar Poe

......................................

NOTES

véritable farrago de postes à pourvoir

Un farrago, mélange confus de choses disparates.

 

les excités glougloutaient

Les dindons glougloutent. Voir les cris des animaux

QUIZ 3 texte 15. Délires pour un bestiaire. 

 

pour dégrossir les personnes peu policées

Policé, civilisé, éduqué, poli.

 

on pourrait rameuter les rustres, les rustiques, les grossiers

Rameuter, rassembler, regrouper.

 

ils nous intimèrent de partir sur-le-champ immiséricordieusement

sur-le-champ, aussitôt

Immiséricordieusement, sans miséricorde évidemment !

 

Que d'adjectifs en somme / Pour qualifier les hommes ! rimaillai-je

Rimailler, faire de mauvais vers. Un rimailleur.

......................................

Le séquençage du génome humain

cf. Le Magazine de la Santé du 3 mai 2011

On a mis treize ans, de 1990 à 2003 pour parvenir au séquençage du génome humain, l'ADN en petites coupures ! Cela a coûté 3 millions de dollars et nécessité le travail de 20 000 chercheurs. Aujourd'hui, vous pouvez connaître votre ADN pour 5 000 dollars. Grâce aux nouvelles avancées technologiques, vous payerez 100 dollars dans quelques mois. Étonnant non ?

 

Lire  La mort de la mort - Comment la technomédecine va bouleverser l'humanité, Laurent Alexandre.

Paru le 13 – 04 – 2011.

La génomique et les thérapies géniques, les cellules souches, les nanotechnologies réparatrices, l'hybridation entre l'homme et la machine sont autant de technologies qui vont bouleverser en quelques générations tous nos rapports au monde.

Lu sur le site Décitre.

 

<< 132 Délires d'un monde qui n'offre jamais aucune tranquillité + On ne peut pas faire plus de deux choses à la fois + Pour amateurs de scrabble les petits mots avec K

>> 134 Délires d'Oli et de Lio + De la politesse + L'anagramme + La langue française massacrée + Les petits mots avec X

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Pour amateurs de scrabble, les petits mots avec J et Q :
J

Deux lettres

je

Trois lettres

jab, jam, jan, jar, jas, jet, jeu, job, jus

Quatre lettres

jard, ajut, déjà, dojo, éjet, hadj, haje, jack, jaco, jad, jain, jais, jale, jard, jars, jass, java, jazz, jean, jeep, jerk, jeté, jeun, jeux, jeze, joie, jojo, joli, lonc, jota, joue, joug, jour, jubé, judd, judo, juge, juif, juin, jump, junk, jupe, jure, jury, jute, maje, naja, puja, raja, soja, téju. 

Q

Trois lettres

faq, coq, qat, qin, qing, que, qui. 

Quatre lettres

cinq, fiqh, quad, quai, quel, quia, quid, quiz, quoi.

 

VOIR

W Délires n°131

K Délires n°132

X Délires n°134

Y Délires n°135

Z Délires n° 136

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog