Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 06:30

 LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

J'avais écouté Marie Cratère sans l'interrompre comme elle me l'avait demandé. Comment aurais-je pu enfreindre son injonction ? Du reste, je n'en eus aucune envie.

Ah ! Comme elle avait su me captiver ! Mais je me serais bien gardée de lui dire que j'avais été envoûtée par sa voix ; elle n'avait eu aucune peine à la rendre expressive et lancinante lorsqu'elle avait évoqué un monde à la fois précieux et vulnérable. Elle avait perdu son air revêche et me lançait des regards malicieux. Croyait-elle vraiment pouvoir exercer sur moi quelque empire ? 

Il semblait qu'un véritable jeu de cache-cache se fût établi entre nous.

 

Le personnage de Marisa m'avait bouleversé. Quelle belle âme !

Au ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel*.

Hélas ! Je suis bien forcée de reconnaître que sur terre il n'en est pas de même. Aussi la rencontre de l'un deux suscite-t-elle une émotion qui nous rapproche du divin. Et l'on se sent meilleur, sans qu'on ait rien fait pour cela. L'amour du bien est contagieux. C'est tout au moins l'effet qu'il donne à mon âme en quête de sublime, arrachée quelques instants à ce monde de turpitudes.

 

Cette Marisa était un ange. Ses paroles généreuses m'auraient fait verser des larmes, mais je parvins à garder mon calme et affectai même une certaine froideur, histoire de ne pas révéler une fêlure dans ma sensibilité à fleur de peau, de peur que Marie ne s'en servît contre moi un jour ou l'autre.

Chat échaudé craint l'eau froide°.

Et féline comme je l'étais...

 

Un immense soupir de soulagement me délivra cependant, à la fin de cette histoire, qui ne devait être qu'un commencement en somme, et j'enviai ceux et celles qui venaient au secours des désespérés.

Une chose me taraudait maintenant et je sentais l'impatience me gagner. Il me fallait savoir enfin pourquoi Marie Cratère recevait secrètement Marisa-Loup. Je la pressai de me répondre. Elle ne se fit pas prier trop longtemps, me voyant suer sang et eau pour lui arracher l'explication que j'attendais.

............................................................ 

*In Heaven an angel is nobody in particular. Au ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.

Du dramaturge irlandais George Bernard Shaw.

 

 NOTES

ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS  

J'avais écouté Marie Cratère sans l'interrompre, comme elle me l'avait demandé.

Cas où LE placé avant le participe passé remplace une proposition, une phrase, un infinitif.

Pas d'accord.

Le pronom personnel le élidé (l') est le représentant de  l'idée contenue dans la proposition  précédente (l'antécédent)  

J'avais écouté Marie Cratère comme elle m'avait demandé de l'écouter. 

 

LE PARTICIPE PASSE FAIT suivi d'un infinitif

Il est toujours invariable.

Ses paroles généreuses m'auraient fait verser des larmes

Je vous ai fait passer un mauvais quart d'heure, mes amis.

> L'accord problématique des participes passés FAIT et LAISSÉ - Ils se sont fait ou faits / Elle s'est fait ou faite / Ils se sont laissé ou laissés 

Pour en savoir plus sur les participes passés : QUIZ 26

 

J'avais écouté Marie Cratère sans l'interrompre

Interrompre, 2R, inter+rompre

adjectif interruptible (rare) qui est susceptible d'être interrompu.

 

Du reste, je n'en eus aucune envie

du reste, en outre, d'ailleurs

 

Et l'on se sent meilleur sans qu'on ait rien fait pour cela.

Le NE explétif est à éviter après la locution conjonctive sans que.

> NE explétif - Quand peut-on l'employer ? - sans que je ne - avant que je ne - je crains que tu ne - j'empêche que tu ne - je m'attends à ce que tu ne - je ne nie pas que tu ne...

> Sans que est suivi du subjonctif.

Emploi de ON et L'ON > Les homophones ont, on - l'on, l'ont, long

 

Comment aurais-je pu enfreindre son injonction ?

Enfreindre, ne pas respecter, enfreindre une règle, un code, la loi...

Voir la conjugaison des verbes en DRE, et des verbes en INDRE et SOUDRE, au présent de l'indicatif, note du texte n°7.

J'enfreins, tu enfreins, nous enfreignons etc.

 

J'avais été envoûtée par sa voix

plus-que-parfait de envoùter, à la voix passive

(sa voix m'avait envoûtée, voix active)

 

Il semblait qu'un véritable jeu de cache-cache se fût établi entre nous

se fût établi, subjonctif plus-que-parfait

> Il semble que, il me semble que, il paraît que – Faire que, faire en sorte que – Indicatif, subjonctif ou conditionnel, quel mode choisir ? 

établi : i participe passé

Revoir les terminaisons en i, is, it, ît

> Verbes se terminant par I, IE, IS, IES, IT, ou ÎT - QUIZ 74

 

Croyait-elle pouvoir exercer sur moi quelque empire ?

Quelques acceptions du mot empire :

Exercer son empire, son autorité, l'empire des sens, être sous l'empire des mots, avoir de l'empire sur soi-même (pouvoir se contrôler)

 

Quelle belle âme !

> Beau, bel, beaux, belle(s) – Adjectif, substantif ou élément d'un syntagme, d'une locution verbale, nominale, adverbiale ou prépositive – Exercice à trous – QUIZ 66

 

Elle me lançait des regards malicieux

Malicieux a perdu aujourd'hui son sens fort : méchant, mauvais, qui a de la malice, de la malignité, de la méchanceté.

On l'emploie plus volontiers dans le sens de farceur, d'espiègle.

 

de peur que Marie ne s'en servît contre moi

ici, le NE n'est pas négatif, mais explétif. On emploie le NE explétif qui n'a pas de véritable valeur grammaticale, dans certaines expressions (il tend à disparaître) exprimant la crainte ou le doute.

Il est facultatif.

Les verbes craindre, appréhender, désespérer, douter, empêcher, éviter... Je crains que je ne... de crainte que je ne... avant que je ne... de peur que je ne...

Voir l'article donné plus haut NE explétif

Locutions conjonctives de but De crainte que, de peur que 

Tous ces cas sont suivis du subjonctif

de peur qu'elle ne s'en servît, subjonctif imparfait avec l'accent circonflexe

Pour en savoir + voir les articles :

Valeurs et emplois du subjonctif

La conjugaison du subjonctif - Comment déjouer ses difficultés  

 

Chat échaudé craint l'eau froide°.

QUIZ 103 Proverbes animaliers 1re partie – Retrouvez le nom de l'animal

 

me voyant suer sang et eau pour lui arracher l'explication que j'attendais

Suer sang et eau. Y a-t-il liaison ou disjonction ? Les dictionnaires ont des avis différents. Ils proposent soit de ne pas faire la liaison soit de la faire, dans ce cas, le g se prononce [k] sang k et eau  (Littré).

> La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction

 

<< 44 Délires en abyme (Un conte dans le conte) Le bal de Madame de Saint-Ange

>> 46 Délires de ma persécutrice qui veut encore m'épater + QUIZ N°5 Complétez les citations (1re série)

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog