Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 13:13

LES DÉLIRES Tous les épisodes

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

« Au fil des décennies qui nous séparent du jour où Madame de Saint-Ange donna ce bal inoubliable, m'expliqua la vieille femme, les filles aînées de cette famille honorable ont gardé, de génération en génération, l'habitude de venir quérir chez moi les remèdes aux maux dont souffraient les jeunes gens et les jeunes filles du comté, euh... de la cité, dirais-tu.... »

 

Marie suspendit son discours pour jouir de l'effet de ses paroles que je buvais avec délectation.

Je me sentis alors griller sur des charbons ardents° et fus excédée qu'elle se jouât ainsi de mon impatience.

 

« Sache, reprit-elle avec volupté, que tu ne rencontreras jamais par ici aucun d'entre eux laid, difforme ou souffreteux. Certains savent garder ces atouts leur vie entière si tant est qu'ils veuillent demeurer honnêtes avec moi. Mais s'ils dérogent à la Règle que je leur impose, les philtres que je leur concocte par l'intermédiaire de Mademoiselle Marie-Loup de Saint-Ange, perdent de leur effet salutaire. Ces gens deviennent aussitôt les plus affreux du monde jusqu'à souffrir les pires tortures, et de surcroît, jusqu'à se voir à jamais reniés par leurs congénères.

Les catarrheux et les boiteux, les névropathes et les prognathes, les sourds et les balourds, les manchots et les culs-de-jatte, les lépreux et les scrofuleux, les morfals et les hydrocéphales, les catatoniques et les dysphasiques, les parkinsoniens et les moins que rien, ceux qui souffrent de diarrhées incoercibles, d'érythèmes indurés, d'ulcérations purulentes, de testicules enflammés (ou orchite pour les puristes), ou même de blépharophimosis... doivent alors s'exiler sans retour, au risque... au risque d'être lynchés.

- Aaah ! criai-je horrifiée. » 

Marie jubilait. 

« Elle se prend pour Dieu, ma parole », pensai-je.

Ainsi Elephant Man pourrait-il paraître en Adonis sans que personne le sût ?

.........................................

NOTES

Au fil des décennies qui nous séparent du jour

une décennie, dix ans.

Une décade, dix jours. L'emploi de décade pour décennie est critiqué.

 

[elles] ont gardé, de génération en génération, l'habitude

de génération en génération, de père en fils, de branche en branche, d'écho en écho, de fleur en fleur (singulier), de père en fils, de branche en branche, d'écho en écho, de fleur en fleur (singulier).

 

dont souffraient les jeunes gens et les jeunes filles du comté

Les jeunes gens, pluriel de un jeune homme.

L'expression des jeunes hommes est vieillie. Cf. le Trésor

 

 On entend dire parfois  jeunes hommes,

prononcé sans même le souci du S pour la liaison :

des jeunommes

QUELLE ERREUR ! QUELLE HORREUR ! 

 

♦ L'expression des jeunes gens peut aussi signifier des jeunes des deux sexes. 

♦ Pour jeunes filles, et dans ce sens-là, on ne dit pas filles, qui a une nuance péjorative.

♦ Fille s'emploie en parallèle avec fils.

♦ Quand on dit à une étrangère "ma fille", comme le fait Marie Cratère à Oli, on note une nuance de mépris.

 

être sur des charbons ardents°

être sur la braise°, ne plus pouvoir se contenir. 

 

Certains savent garder ces atouts, si tant est qu'ils le veuillent

> si tant est que, locution conjonctive qui exprime une supposition mais elle est douteuse. 

si tant est que est suivi du subjonctif ou de l'indicatif

Si tant est qu'ils le veuillent ou si tant est qu'ils le veulent...

Venez donc à ce bal si tant est que cela vous plaise.

 

Ainsi Elephant man pourrait-il paraître en Adonis

♦ Elephant man, film américain de David Lynch 1980 qui met en scène un personnage dont la vie est inspirée de celle de Joseph Merrick (1862-1890) qui souffrait du syndrome de Protée, une maladie génétique qui affecte la croissance des tissus et entraîne des déformations. 

♦  Adonis, très beau jeune homme aimé d'Aphrodite. Mythologie grecque.

♦ Ainsi suivi d'une inversion du sujet

> L'inversion du sujet après ainsi, aussi, aussi bien, à peine, peut-être, sans doute, encore, du moins, pour le moins, tout au plus, encore moins, toujours est-il, encore, à plus forte raison.

sans que personne le sût

Pas de NE explétif après sans que

sans que personne ne le sût

> Sans que

sût, subjonctif imparfait

 

<< 45 Délires de Marie qui me laisse brûler à petit feu°

>> 47 Délires sur les effets d'une dictature inédite."Il ne faut ni art ni science pour exercer la tyrannie."

 

>>Retour au début de l'article

 

Retrouvez le QUIZ 5 dans l'article suivant

> CULTURE ! ....VOUS AVEZ DIT CULTURE ? QUIZ Littéraire

Complétez les citations 

 

Cherchez donc la suite et le nom de l'auteur si cela vous amuse.

 

Exemple :

Citation 25 - "Souvent femme varie..."  

 

Réponse :

"Souvent femme varie,

      Bien fol est qui s'y fie."

Corneille

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Ai découvert avec grand plaisir votre blog et le parcours avec admiration. A propos de la citation 25 : &quot;Souvent femme varie <br /> Bien fol est qui s'y fie&quot;<br /> j'ai toujours cru qu'elle était une &quot;trouvaille&quot; de François Ier déçu (et c'est un comble de sa part) par les femmes . <br /> Dans &quot;Marie Tudor&quot;, notre cher Victor Hugo signale ce qui est devenu, hélas pour le genre féminin, axiome qui devrait être, sans nul doute, étendu au masculin :<br /> <br /> &quot; [...] La Reine est folle, elle ne sait ce qu'elle veut. On ne peut compter sur rien, c'est une femme. Je vous demande un peu ce qu'elle vient faire ici. Tenez, le cœur de la femme est une énigme dont le roi François Ier a écrit le mot sur les vitraux de Chambord : <br /> Souvent femme varie,<br /> Bien fol est qui s’y fie.&quot;<br /> (Marie Tudor, Troisième journée, part. I, sc. 2)
Répondre
M
&quot;Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie&quot; <br /> François 1er, Corneille, Brantôme, voilà à qui l'on attribue cette citation bien machiste. C'est ce qu'on peut lire pêle-mêle sur la toile.<br /> Votre remarque donne de l'eau à mon moulin et s'ajoute aux exemples de mon article :<br /> &quot;De la recherche difficile de l'auteur d'une citation &amp; Fausses citations&quot;<br /> &gt; http://mamiehiou.over-blog.com/de-la-recherche-difficile-de-l-auteur-d-une-citation <br /> Je vous remercie pour le compliment à propos de mon blog et je suis ravie qu'il vous plaise !<br /> Littérairement vôtre, <br /> mamiehiou
V
<br /> Madame,<br /> <br /> <br /> Le numéro 59 de votre charmant quizz ne comporte t-il pas une inversion des rôles?<br /> <br /> <br /> Bien à vous et mille mercis pour votre travail.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonjour Monsieur Viktor !<br /> <br /> <br /> Comme vous êtes aimable de me signaler cette erreur ! Serais-je soudain atteinte de dyslexie ou aurais-je à ce point des trous de mémoire que je confonde François-René et Victor ? Je suis bien<br /> confuse d'être frappée de confusion.<br /> <br /> <br /> Je vous remercie de tout coeur pour vos remarques.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog