Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 07:21

 LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Après que j'eus exposé mes intentions de parcourir le monde, Sissi fut prise de tremblements, comme si elle ne pouvait réfréner (refréner) les émotions qui l'assaillaient en imaginant les dangers qui allaient surgir devant moi.

Fallait-il que nous nous séparassions à jamais ?

 

Certes, je l'aurais bien invitée à me suivre si bon lui avait semblé, même avec sa smala, puisque ses petits ne pouvaient encore vivre sans elle. Mais n'aurait-elle pas couru un grand danger ?

Ce cas de conscience eût été insoluble si je ne lui avais pas fait une proposition qui l'agréât.

     

« Je t'emmènerais bien, chère Sissi, si je me contentais de rester dans l'amicale douceur des prairies et des bois. Je sais que tu jouis de facultés ubiquistes et que tu pourrais aller où j'irais, mais j'ai bien peur que les hommes ne te fassent le coup de Jarnac° en te voyant te promener en ville avec moi. Ne pleure pas, ma belle, je te promets de revenir te chercher sitôt que j'aurai acquis une position dans le monde et que je serai en mesure de te proposer une demeure adéquate. »

 

Nous nous enlaçâmes devant Baucent, tout retourné de nous voir si attachées l'une à l'autre. Les petits éplorés me tiraient par la jupe et la culotte, et je distribuais des caresses à tout-va (à tout va).

Je tournai les talons.

« Basta, aurais-je pu me forcer à me dire, loin des yeux, loin du coeur°... et à-Dieu-vat ! »

Et je m'en fus, telle une va-t-en-guerre.

........................................................................  

*"Il est fort dangereux de s'accoutumer à une bonne compagnie ; la séparation en est étrange", Madame de Sévigné. 

 

NOTES

Après que j'eus exposé mes intentions de parcourir le monde

RAPPEL : Pas de subjonctif après APRES QUE. Ici, un passé antérieur.  

Voir l'article  Après que + indicatif

 

comme si elle ne pouvait réfréner les émotions qui l'assaillaient

Refréner ou réfréner, atténuer la violence de quelque chose, arrêter ou ralentir le développement de quelque chose.

Réfréner ses désirs, son envie, sa passion, sa colère...  

 

Fallait-il que nous nous séparassions à jamais ?

séparassions : subjonctif imparfait de séparer

> subjonctif puisque la principale impersonelle comporte falloir.

> imparfait puisque le verbe de la principale est à un temps passé. Il y a concordance des temps.

 

je l'aurais bien invitée à me suivre, même avec sa smala

Sissi a trois petits marcassins : Sou, Ci et Souci.

La smala, la famille et l'équipage qui suivent un chef arabe nomade. Familier & par extension, une famille nombreuse.

 

si bon lui avait semblé...

si je ne lui avais pas fait une proposition...

si je me contentais de rester dans la douceur des prairies et des bois.

Les subordonnées conditionnelles introduites par la conjonction de subordination SI, voir l'article Si

 

Ce cas de conscience eût été insoluble

= aurait été insoluble. Conditionnel passé du verbe être

 

tu jouis de facultés ubiquistes

Ubiquiste, qualifie les animaux qui peuvent vivre dans des territoires différents.

Ubiquité, faculté de pouvoir se trouver à plusieurs endroits à la fois, et Bilocation, en deux endroits.

Ubiquitaire, l'est ce qui se trouve partout en même temps.

 

C'est un coup de Jarnac°

c'est un coup en traître ou c'est souffrir un malheur.

 

Je te promets de revenir te chercher sitôt que j'aurai acquis une position dans le monde et que je serai en mesure de te proposer une demeure adéquate.

FUTUR ET FUTUR ANTERIEUR

Je reviendrai te chercher, futur (indicatif)

sitôt que j'aurai acquis une position dans le monde, futur antérieur (indicatif)

= Je reviendrai te chercher aussitôt que j'aurai acquis une position dans le monde.

LE FUTUR ANTERIEUR s'emploie pour une action à venir, cette action précédant une autre action à venir.

J'acquiers une position dans le monde,

ENSUITE je reviens te chercher.

Mettons au style indirect la phrase suivante :

Style direct : "Je reviendrai te chercher quand j'aurai acquis une position dans le monde."

1- principale au présent :

Je lui dis que je reviendrai la chercher quand j'aurai acquis une position dans le monde.

reviendrai, futur.

aurai acquis, futur antérieur.

2- principale au passé :

Je lui ai dit que je reviendrais la chercher sitôt que j'aurais acquis une position dans le monde.

je reviendrais, futur du passé (qui se conjugue comme un conditionnel présent)

aussitôt que j'aurais acquis, futur antérieur du passé (qui se conjugue comme un conditionnel passé 1re forme)

La difficulté à l'écrit est de savoir

si l'on a un futur (terminaison en AI à la première personne du singulier)

ou un futur du passé (terminaison en AIS)

Je viendrai et je viendrais se prononce de la même manière. (les puristes affirment que AI devrait se prononcer É, mais l'usage a perdu cette prononciation qui serait bien pratique pour reconnaître les deux temps)

Dans le cas de  j'aurais acquis, il faut une liaison, puisque acquis commence par une voyelle)

Le problème se pose donc à l'oral, Doit-t-on faire ou non la liaison ?

Pour contourner la difficulté, on peut penser à un sujet différent de JE, par exemple IL :

Il viendra sitôt qu'il aura acquis...

Il a dit qu'il viendrait sitôt qu'il aurait acquis...

le futur du passé et le futur antérieur du passé s'entendent clairement.

Acquis, acquérir et les verbes du même radical, voir texte 10

 

les petits éplorés me tiraient par la jupe et la culotte

les petits marcassins en pleurs

 

À-Dieu-vat ! Interjection, à la grâce de Dieu ! = À-Dieu-va !

 

Loin des yeux, loin du coeur°

Lorsque deux personnes s'éloignent l'une de l'autre, elles perdent de leur amour, de leur amitié, de leur affection.

 

Et je m'en fus, telle une va-t-en guerre

je m'en fus, je m'en allai, je partis

Une va-t-en guerre

Va-t-en ou va-t'en ?

Voir : L'euphonie - emploi des lettres euphoniques pour éviter l'hiatus – vas-y et va y comprendre quelque chose - va-t'en…

 

<< 49 Délires qui se caractérisent par une flagrante insensibilité à la menace + QUIZ 6 Où habitent-ils, tous ces animaux que vous connaissez ?

>> 51 Délires en partance pour d'autres cieux -"Live free or die : Death is not the worst of evils."

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog