Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 12:13

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

On me fit entrer dans une vaste salle tout en bleu camaïeu. Les lampes allumées, dont les ondes vibratoires se dirigeaient vers le plafond pour n'aller frapper que lui, revenaient en réfraction sans éblouir et donnait une vision tout océanique dont les nuances s'étalaient du cyan au bleu de Prusse.

Devant un grand bureau, se tenait, assis, un petit homme arborant un air de bonhomie manifeste, peut-être un peu forcée. Ses doigts se promenaient, caressant négligemment des objets en bakélite que les reflets de l'éclairage avaient bien sûr bleuis. Son visage rondouillard, strié d'indigo, laissait deviner l'addiction à une suralimentation carnée ou aux boissons alcooliques.

On ne me fit pas asseoir.

Une voix monocorde m'interrogea sans discourir. Mais mon attention était retenue irrésistiblement par une verrue qui pointait sur le nez de mon interrogateur et je me demandai céans comment il se faisait que tant de moyens thérapeutiques fussent déployés alentour et qu'aucun d'eux ne fût à même de venir à bout de cette excroissance dégoûtante.

Si la couleur d'ici voulait jouer à tout prix sur son symbole de fraîcheur et de pureté, de sagesse et de liberté, c'était raté.  

Je ne sache pas que quiconque, à Utopinambourg, eût pu montrer quelque imperfection épidermique que ce fût.  

Je demeurai perplexe. Très perplexe.

..............................................................

NOTES

Le titre : Délires céruléens

Céruléen, d'un bleu très clair

 

une vaste salle tout en bleu camaïeu

tout, adverbe invariable sauf devant une consonne ou un h muet. 

> Ne pas confondre : TOUT adjectif indéfini, pronom indéfini, adverbe variable dans certains cas et substantif

Camaïeu

couleur qui a des tons différents

pierre fine

 

les couleurs s'étalaient du cyan au bleu de prusse

Cyan, bleu très clair.

Du cyan au bleu de Prusse, du bleu le plus clair au bleu le plus foncé.

Le bleu a une longueur d'onde comprise entre 446 et 520 nm.

 

Une vision tout océanique, tout adverbe

Ne pas confondre : TOUT adjectif indéfini, pronom indéfini, adverbe variable dans certains cas et substantif

 

arborant un air de bonhomie manifeste

Bonhomme 2M, bonhomie1M.

 

caressant négligemment des objets en bakélite

La bakélite, première matière plastique inventée. Résine synthétique qui imite l'ambre, issue du traitement de phénols et de formaldéhide.

 

Je me demandai céans

céans, ici dedans. Le maître de céans, le maître des lieux.

 

Je ne sache pas que quiconque eût pu montrer quelque imperfection épidermique que ce fût.

je ne sache pas - verbe savoir en locution restrictive :

littéraire : Je ne sache pas... (contient une nuance de doute) / je ne connais pas...

, autant que je sache, … / autant que je puisse en juger.

Voir l'article sur les valeurs du subjonctif Je ne sache pas que §30b

que quiconque eût pu montrer

pouvoir au subjonctif plus-que-parfait à valeur de conditionnel passé

> aurait pu montrer

♦ quelque imperfection épidermique que ce fût.

ce fût, subjonctif imparfait

> locution conjonctive Quelque... que

 

> Jeux sur les couleurs : 1-Complétez les phrases avec des noms de couleurs 2-Trouvez la couleur dans les titres des films 3-Cherchez l'intruse - QUIZ 63

 

LES COULEURS

On sait que les couleurs perçues par l'oeil humain ont une interprétation toute subjective. Tel qui voit un bleu, l'autre le voit vert s'il est un tantinet daltonien, et les animaux n'ont aucune idée du spectacle que nous donne notre œil. (Peu leur en chaut, d'ailleurs !) Nous en savons bien peu de celui qu'ils ont eux-mêmes devant les yeux. Si peu.

Il est courant de considérer que nous sommes sensibles aux fréquences variant de 400 à 700 nm environ, mesure de la longueur d'onde dans le vide.

1 nm, c'est-à-dire un nanomètre, correspond au milliardième de mètre soit 0,000 000 001 mètre.

 10-9 m.

un nanomètre égale dix puissance moins neuf mètres : c'est petit, petit.

On mesure en nanomètres les longueurs d'ondes comprises entre l'infrarouge et l'ultraviolet, et la finesse de gravure d'un microprocesseur.

Je vous ai parlé scientifiquement. La poésie des couleurs reste à venir !

 

<< 80 Délires d'une ratiocineuse invétérée

>> 82 Délires qui sont près de nous émouvoir - QUIZ 17 Des tirades fameuses à retrouver pour le plaisir

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog