Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 18:02

  

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Articles classés par catégories (tags)

 

Telle une anguille, je me glissai voluptueusement dans mes draps frais, tout parfumés de jasmin, et je poussai un long soupir.

Un soupir de soulagement, puisque rien de fâcheux ne m'était arrivé vraiment. S'y mêlait cependant, avec la fatigue, une déception bien grande. Non seulement je n'avais pu rencontrer la gouvernesse (ce mot maintes fois répété par Pro avec vénération me faisait sourire) mais je n'avais pu convaincre tout à fait ce vassal au degré de servilité insurpassé, lorsque je lui avais révélé les dessous des rouages bien huilés de l'autocratie qui dictait La Règle à laquelle il se pliait, sans jamais émettre quelque critique que ce fût.

 

Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre*.

 

J'avais semé un léger doute, à coup sûr. Je ne saurais dire s'il serait aussitôt étouffé par l'imminent briefing — oh pardon ! De l'anglais ici ! Mais quelle tenue ! — par la prochaine réunion d'information qui réunirait, au Château, les acteurs de la sinistre assemblée, pour résumer toutes les situations et les problèmes qui se seraient nouvellement posés, et pour succinctement connaître toutes les directives utiles aux futures opérations délicates projetées par qui... ? je te le donne en mille... je te le donne en sang... je te le donne en dix... (je vois que déjà pétillent tes yeux tout ébaubis d'avoir trouvé si vite la solution, cher lecteur)... par la gouvernesse, bien sûr !

Avant de refermer les yeux sur cette journée achevée, j'imaginai une dernière fois mon pauvre Pro tout ébaudi, se tenant coi, continûment coi, évitant soigneusement de laisser bientôt paraître devant ses pairs une émotion qui pût le trahir.

..........................................................................................

* Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.

George Sand, chère George Sand !

 

NOTES

je me glissai voluptueusement dans mes draps frais

glissai, passé simple du verbe glisser

Les emplois de l'imparfait de l'indicatif et du passé simple 

 

les rouages bien huilés de l'autocratie

L'autocratie est un régime politique ayant à sa tête un autocrate qui a le pouvoir absolu et qui ne le tient que de lui-même. C'était le cas de la Russie des tsars.

Les rois de France n'étaient pas autocrates car, bien que leur pouvoir fût absolu, ils le tenaient de Dieu. C'était la monarchie de droit divin.

 

je te le donne en mille, je te le donne en sang

Je vous le donne en mille, je vous mets au défi de trouver la solution, la réponse.

Je te le donne en sang (en cent)

Fais de cette homophonie (sang, cent) ce qu'il te chante et ce qu'il t'en semble, lecteur !

> Que signifient les mots synonyme, antonyme, homonyme, homophone, paronyme, hyperonyme, hyponyme, holonyme, méronyme ? 

 

Pro, tout ébaidi, se tenait coi

Deux paronymes déjà rencontrés qu'il ne faut pas confondre : ébaubi et ébaudi.

Ébaubi, vraiment très étonné, ahuri, ébahi.

Ébaudi, amusé, réjoui.

Ébaudir quelqu'un (ou autre) le mettre en joie

S'ébaudir, se mettre en joie, s'amuser

Et amusez-vous avec les paronymes : 

PARONYMES – PARONOMASE + QUIZ N°27

 

« Lecteur exigeant, j'ignore si je t'ébaudis  mais je m'attache à le faire.

Je m'ébaudis, écrivant et relisant les textes que l'on trouve ici même, c'est mon côté narcissique !

Ébaudis-je ton esprit chagrin quand tout s'écroule autour de toi  ?

Que je sois ébaubie devant la perplexité de ceux qui ne goûtent pas mon humour ne t'étonnera guère. Comment cela peut-il être possible ? m'interrogé-je. 

Quelle prétention ! me répondras-tu. »

 

<< 87 Délires tout empreints du principe kantien : "Handle so, daß die Maxime deines Willens jederzeit zugleich als Prinzip einer allgemeinen Gesetzgebung gelten könne."

>> 89 Délires que l'on croit rêver + QUIZ 18 Quatorze personnages en quête d'auteurs

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Articles classés par catégories (tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog