Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 19:27

LES DÉLIRES Tous les épisodes

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog 

 

Me fallait-il passer le reste de ma vie à tenter vainement de me faire entendre par des êtres privés de leur liberté, sans pouvoir en trouver un seul qui eût osé mettre en doute les ficelles qui faisaient de lui et de ses semblables de pauvres marionnettes ?

Monsieur Pro m'avait fait comprendre qu'ils étaient tous consentants, car une force impérieuse les poussaient à ne vouloir rien savoir qui eût pu mettre en danger leur sacro-sainte immortalité.

Leur immortalité ? Y croyaient-ils vraiment ?

Et pourtant !

Avais-je vu jusque-là un seul homme ou une seule femme marqués par les stigmates du temps qui passe ?

Il était bien tentant, il était bien humain de vouloir rester dans l'apparence de sa jeunesse.

Pendant des millénaires, on avait tout tenté pour arriver à un tel résultat. Tout. En vain.

Que n'avait-on pas pratiqué pour ce faire ?

Le sport, en en vantant sa pratique incontournable, anima sana in corpore sano, une âme saine dans un corps sain* ; des régimes incroyables à vous faire maigrir en un tournemain, en ingurgitant des médicaments qui se révélaient tous, au bout d'un temps, des poisons, dispensés par des laboratoires criminels, parce que âpres au gain ; des crèmes dites vivifiantes et réparatrices, tonifiantes et régénératrices, qui ne combattaient en rien les rides, mais qui faisaient l'objet d'un marché bien juteux ; des oligo-éléments et des vitamines à gogo qui n'en pouvaient mais ; des liftings qui distordaient les traits jusqu'à gommer toute trace d'émotion ; et des liposuccions, suceuses de graisses épaisses, et qui n'épargnaient aucunement les intérieurs déchirés et sanglants, pouah ; sans parler du maquillage dont l'origine se perd dans la nuit des temps. (On dit que Madame de Pompadour, soucieuse de sa carnation blanche et délicate se barbouillait d'une mixture faite à base d'arsenic.)

Rien de tout cela n'amena jamais quiconque à lui faire oublier son âge.

Un âge qui avance, qui avance... qui avance irrémédiablement. Ne dit-on pas un âge avancé ?

 

Et voilà qu'ici même, il semblait qu'on regardât comme une évidence de rester jeune éternellement !

« La Fontaine de Jouvence... m'avait fait comprendre Pro. » Une fontaine de jouvence aux vertus sans limites. Y croyait-il lui-même alors qu'il avait laissé entendre que sa fin était proche ? On pouvait en décrypter les premiers signes.

Et si tout cela n'était qu'un leurre ? Que devenaient-ils alors, ces êtres sans défense devenus vieux maintenant ? On ne les voyaient plus. S'évaporaient par enchantement ?

N'avais-je pas entrevu un subreptice tressaillement lorsque Pro s'était imaginé son avenir imminent et funeste ? Y aurait-il donc une fin pour tous, à Utopinambourg ? Ces questions m'assaillaient en grand nombre. Qu'avais-je donc à voir avec leur désir irrépressible d'une jeunesse sans fin, tout au plus le risque d'un châtiment qui n'offrait aucune échappatoire.

......................................................................................... 

*-Orandum est, ut sit mens sana in corpore sano. Il faut prier afin d'obtenir un esprit sain dans un corps sain.

Citation extraite de la dixième des Satires de Juvénal. Elle voulait dire que l'homme, s'il est vraiment sage, ne doit demander que la santé de l'âme avec celle du corps.

On dit aussi :

-Anima sana in corpore sano : Une âme saine dans un corps sain.

-Mens fervida in corpore lacertoso : Un esprit ardent dans un corps musclé.

Citation propre à la Renaissance et à son Humanisme qui exalte l'épanouissement de l'homme.

 

NOTES

Avais-je vu jusque-là un seul homme ou une seule femme marqués par les stigmates du temps qui passe ?

LA CONJONCTION DE COORDINATION OU.

Avec deux noms au singulier coordonnés par ou, on a la marque du singulier ou du pluriel selon que l'un exclut l'autre ou pas (sens voisin de et).

Le père ou la mère viendra. (L'un ou l'autre)

Les filles ou les garçons joueront avec mon fils. (Les uns comme les autres)

Le Président de la République ou le premier Ministre présidera à cette réunion.

Vous portez bien la jupe ou la robe longues.

Exemples donnés par le dictionnaire de l'Académie :

La douceur ou la violence en viendra à bout

La peur ou la misère ont fait commettre bien des choses.

Quand les deux noms sont synonymes, on a la marque du singulier.

Le nom de famille ou patronyme doit figurer sur votre feuille de route.

Pas de OU dans une phase négative, mais NI

Il n'a pas d'argent ni d'amis, le pauvre homme.

................................................. 

Pour ce faire, pour faire cela.

 

Des régimes incroyables à vous faire maigrir en un un tournemain 

en un tournemain, littéraire, en un instant, en un tour de main. 

Le tour de main, coup de main adroit qui vous permet de réussir.


Madame de Pompadour, soucieuse de sa carnation blanche et délicate

La carnation, le teint.

 

qui ne combattaient en rien les rides

en rien, pas du tout.

 

des oligo-éléments, des vitamines qui n'en pouvaient mais.

N'en pouvoir mais, ne rien y pouvoir, ne plus rien y pouvoir.

Je n'en peux mais.

 Les oligo-éléments sont des nutriments. Leur absence ou leur présence en excès dans l'organisme sont létaux.

Létal, qui entraîne la mort.

 

Les vitamines, il y en a une kyrielle, de A à K.

Exemple de conseil : Si vous prenez des médicaments pour fluidifier votre sang, ne prenez pas de vitamine K, qui aurait l'effet contraire. (choux divers, tomates etc.) Consultez votre médecin !

 

N'avais-je pas entrevu un subreptice tressaillement

subreptice, qui est fait furtivement et illicitement.

Dans le contexte, Pro n'avait pas le droit de montrer son émotion.

 

<< 91 Délires à n'y pas croire -"Je peux croire toutes les choses pourvu qu'elles soient incroyables."*

>> 93 Délires sur l'enfermement

Article connexe sur l'Express janvier 2013

Ces milliardaires prêts à s'offrir l'immortalité

 QUIZ LITTÉRAIRE N°19 (2e partie)

> 1re partie

> 3e partie

 

Ces écrivains et ces écrivaines

dont on ne connaît parfois que les pseudonymes

Qui sont-ils donc?

Les citations sont en violet

J'ai parfois masqué le prénom lorsqu'il est le même que celui du pseudo pour rendre la recherche moins facile.

 

13-Natacha TCHERNIAK, femme de lettres française (1900-1999) 

La poésie dans une œuvre, c'est ce qui fait apparaître l'invisible.

 

14-T..... Streckfus PERSONS, écrivain américain (1924-1984)

L'échec est l'épice qui donne sa saveur au succès

 

15-A...... François THIBAULT, écrivain français (1844-1924)
Il est dans la nature humaine de penser sagement et d'agir d'une façon absurde.
16-André STORMS, écrivain français (1911-2004)
L'un des professeurs, M. de l'Aiguille, dans le calme de son bureau, traçait quelques lignes en face du nom de chaque futur officier. Lorsqu'il arriva à celui de Napoleone Buonaparte, seize ans, quinze jours, il écrivit ces lignes prophétiques « Corse de nation et de caractère, ce jeune homme irait loin si les circonstances le favorisaient. »
Il nous a gratifiés d'excellentes émissions à la télévision et il a animé pendant 46 ans, sur France Inter, l'émission La Tribune de l'histoire.

17-Je demande ici le pseudonyme que Victor Hugo emprunta lors de la représentation de Hernani où se livra une bataille fameuse. On reçut, pour assister à la pièce, un petit carré de papier rouge, sorte de passe, où était inscrit le mot espagnol signifiant fer. Il fallait que la jeunesse romantique luttât bravement comme le héros de la pièce !

Vous êtes mon lion superbe et généreux !

Polémique autour de Mademoiselle Mars qui refusait de dire ce vers. Elle avait cinquante ans, elle jouait Doňa Sol !

 

18-O... Fingall O'FLAHERTIE-WILLS, écrivain irlandais (1854-1900) 

I can resist everything except temptation.

Je peux résister à tout sauf à la tentation. 

Il avait pour parrain le roi de Suède, O.... , qui se fit opérer de la cataracte par le père de l'écrivain susnommé et qui voulut ainsi prouver sa reconnaissance.

 

19-François de MONCORBIGA, poète français (1431-?) 

Ballade ultime aux compagnons d'infortune !

[...]

Grivelé meurtri de picon
A limite de défaçon
J'ai cheveu gris trogne livide
Estomac creux et bourse vide
Détraîné par gueux et larrons
Comme un ribaud qu'âge côtoie
Je traîne mes plaies et ma croix
Corde de pendu dans les doigts
Sous le gibet de Montfaucon
Le sais-tu Pierre Baubignon ?

[...]

 

20- François Marie AROUET, écrivain français (1694-1778) 

Il faut toujours que ce qui est grand soit attaqué par les petits esprits.

 

21-Charles Lutwidge DODGSON, écrivain et mathématicien anglais (1832-1898) 

Alice - Oh, but that's nonsense. Flowers can't talk.
The Rose - But of course we can talk, my dear.

Orchid - If there's anyone around worth talking to.
Daisy - Or about.
 

Alice- Oh mais c'est absurde. Les fleurs ne peuvent pas parler.

The Rose - Mais bien sûr que nous savons parler, ma chère.

Orchid - S'il y a quelqu'un par ici qui soit digne qu'on lui parle.

Daisy - Ou s'il y a quelqu'un qui soit digne qu'on parle de lui.

Traduction de mamiehiou, à améliorer sûrement !

 

22-Thomas Labnier WILLIAMS, écrivain américain (1911-1983) 

 Don't look forward to the day you stop suffering, because when it comes you'll know you're dead. 

N'attendez pas le jour où vous cesserez de souffrir, car quand il viendra vous saurez que vous êtes morts.

 

23-Frédéric Louis SAUSER, écrivain suisse naturalisé français (1887-1961) 

Le seul fait d'exister est un véritable bonheur

 

24-Marie Jean Antoine Nicolas DE CARITAT (1743-1794) Philosophe, savant, acteur de la Révolution Française, profondément républicain, il a défendu, entre autres, la cause des femmes et le droit de vote. 

Qu'importe que tout soit bien, pourvu que nous fassions en sorte que tout soit mieux qu'il était avant nous.

 

Et voici les pseudonymes recherchés !

 

13-Nathalie SARRAUTE : Natacha TCHERNIAK, femme de lettres française (1900-1999)

 

14-Truman Garcia CAPOTE : Truman Streckfus PERSONS, écrivain américain (1924-1984)


15-Anatole FRANCE : Anatole François THIBAULT, écrivain français (1844-1924)
 

16-André CASTELOT : André STORMS, écrivain français (1911-2004)

 

17-HIERRO : Victor HUGO (1802-1885) 

Rappelez-vous Victor Hugo. Ses vers inoubliables, toujours prêts à surgir du fond de votre coeur exalté !

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte,
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte, [… ]

 

Ô l'amour d'une mère ! amour que nul n'oublie !
Pain merveilleux qu'un dieu partage et multiplie !
Table toujours servie au paternel foyer !
Chacun en a sa part et tous l'ont tout entier !

[… ]                             

Recueil Les Feuilles d'automne

 

 18-Oscar WILDE : Oscar Fingall O'FLAHERTIE-WILLS, écrivain irlandais (1854-1900)

 

19-François VILLON : François de MONCORBIGA, poète français (1431-?)

 

20-VOLTAIRE : François Marie AROUET, écrivain français (1694-1778)

D'autres pseudonymes de Voltaire : Eratou, M. Ecrelinf, Docteur Ralph, Père Quesne.

 

21-Lewis CAROLL : Charles Lutwidge DODGSON, écrivain et mathématicien anglais, auteur de Alice au pays des merveilles (1832-1898)

 

22-Tennessee WILLIAMS : Thomas Labnier WILLIAMS, écrivain américain (1911-1983)

 

23-Blaise CENDRARS : Frédéric Louis SAUSER, écrivain suisse naturalisé français (1887-1961)

 

24-CONDORCET : Marie Jean Antoine Nicolas DE CARITAT (1743-1794)

 

QUIZ 19

> 1re partie

> 3e partie

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Articles classés par catégories (tags) 

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog