Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 18:57

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Je fis un signe au robotus qui semblait vouloir s'attacher à ma personne puisqu'il me suivait discrètement et m'adressait un sourire courtois à chaque fois que mon regard se posait sur lui.

« Oh ! me dis-je, que voilà bien dans ces deux yeux pétillants un signe d'intelligence électromagnétique. Ne vient-on pas de lui insuffler que j'allais lui adresser la parole ? »

 

Seule une très grande intelligence est capable d'insuffler un sens logique aux idées insensées*.

Cette pensée, me venant opportunément à l'esprit, me conforta dans ma détermination de rester toujours sur mes gardes, comme me l'avait enseigné mon expérience si fertile en rebondissements, en ce monde singulier.

« Monsieur Robotus, l'interpellai-je, vous qui semblez prêt à vous intéresser à moi, sauriez-vous répondre aux questions que je me pose ?

Aucune réponse n'est étrangère à ma perspicacité qui n'a d'égale que ma sagacité prompte, subite et éclairée, déclara-t-il prestement et d'un son nasillard. Mais permettez-moi, avant de continuer notre conversation, qui, j'en suis sûr, vous ouvrira toutes grandes les portes de la connaissance, de vous demander d'abandonner le voussoiement. Sachez, en outre, que je me nomme Roboland. Je suis votre serviteur.

Roboland, poursuivis-je, dis-moi donc, s'il te plaît, à quoi sert cette table cabalistique.

Ce monument qui révèle la théorie des inégalités séculaires et périodiques des planètes fondée sur la loi de la pesanteur universelle, les tables alphonsines, les tables rodolphines, les tables de logarithmes, de Pythagore et j'en passe, va devenir en un instant un livre ouvert, ma petite chérie, sitôt que je t'en aurai donné les clefs, me répondit-il d'un ton qui frisait la familiarité. »

 

Avait-il, de son propre chef, eu l'audace de s'adresser ainsi à moi, ou ses maîtres présumés l'avaient-il programmé de la sorte ? Je ne savais pas encore jusqu'à quel point s'exerçait son autonomie.

Je patientai.

Comme Roboland se taisait, je crus qu'il attendait une question plus précise de ma part. Je m'apprêtai à ouvrir la bouche lorsqu'il me fit signe de me taire.

« Il recharge ses accus, pressentit Prétatou. »

Roboland eut un sursaut.

« J'appelle Robobert à la rescousse, Robobert ! Robobert ! Robobert... Robob... Rob... Rrrr... »

« Il est détraqué, constata Prétatou. C'est bien notre veine ! Mais où est donc ce Robobert ? »

......................................................................  

*Seule une très grande intelligence est capable d'insuffler un sens logique aux idées insensées.

Milan Kundera, écrivain de langue tchèque et française. Il a obtenu la nationalité française en 1981.

 

NOTES

puisqu'il me suivait discrètement

Voir le sens et l'emploi de Puisque


Oh ! me dis-je, que voilà bien dans ces deux yeux pétillants un signe d'intelligence électromagnétique.

Cf. Frosine dans l'Avare de Molière Acte I, scène VI
Oh ! que voilà bien là, entre vos deux yeux, un signe de longue vie !

 

Ne vient-on pas de lui insuffler que j'allais lui adresser la parole ?

Insuffler

> remplir d'un souffle d'air

> transmettre, communiquer, animer

 

déclara-t-il prestement

vite, ici : du tac au tac.

 

ma perspicacité qui n'a d'égale que ma sagacité

sagacité, subtilité de l'esprit

 

d'un son nasillard

nasillard, un son qui vient du nez.

 

permettez-moi de vous demander d'abandonner le voussoiement

voussoiement, vouvoiement.

vouvoyer, voussoyer.

Il vouvoie, il voussoie, elle tutoie.

 

Tables alphonsines et rodolphines (ou rudolphines), tables astrologiques, les premières rédigées par ordre du roi Alphonse de Castille (1252-1284) et les secondes dédiées à l'Empereur Rodolphe (1552-1612)

 

à quoi sert cette table cabalistique

La cabale ou kabbale

> science occulte qui prétend faire communiquer ses adeptes avec des êtres surnaturels.

> littéraire : un complot, une conjuration, une intrigue.

> Cabalistique, qui a un rapport avec la cabale / mystérieux, incompréhensible.

 

<< 95 Délires qui s'annoncent paradisiaques

>> 97 Délires sur une inadéquation sentimentale -"D'amour mourir me font, belle Marquise, vos beaux yeux..."

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Articles classés par catégories (tags)

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog