Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 05:15

 LES DÉLIRES Tous les épisodes

 ACCUEIL & SOMMAIRE

 Tous les articles du blog

Roboland tressauta.

Une voix vibrante et métalliquement désespérée jaillit de sa poitrine.

« D'amour mourir me font, belle Marquise, vos beaux yeux... Vos yeux beaux d'amour me font, belle Marquise, mourir... Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d'amour me font... Me font vos yeux beaux mourir, belle Marquise, d'amour...1 »

 

Ses yeux clignotèrent. J'en fus marrie.

Était-ce là une déclaration qu'il m'adressait ? L'avais-je troublé à ce point qu'il en perdait les règles élémentaires de la syntaxe ?

Prétatou intervint :

«  N'est-ce pas là une manière moliéresque de s'adresser à toi ! me dit-il. Il aura mémorisé quelques citations qu'il ressert adéquatement à chaque circonstance. Je crois bien qu'il est amoureux.

Il est amoureux ? fis-je figée d'effroi. Est-il possible ?  

C'est à croire.

À croire qu'un robot puisse être équipé de sentiments ? 

Des sentiments dictés par des algorithmes récursifs indissociables de sa personnalité. expliqua doctement Prétatou, au fait des opérations électroniques les plus sophistiquées.

Et il a perdu la tête, me lamentai-je. 

Infecté par un virus cognitif.

La violence des émotions l'a déglingué. Les mots manquent aux émotions2 pourtant. Son esprit est troublé et il ignore où il est, qui il est et ce qu'il fait3.

Sois pragmatique, Oli, ce n'est que Roboland. Mais qu'en est-il donc de Robobert ? 

................................................................. 

1-Molière, Le bourgeois gentilhomme : Acte II, scène 4

Monsieur Jourdain 

- Par ma foi ! Il n'y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j'en susse rien et je vous suis le plus obligé du monde de m'avoir appris cela. Je voudrais donc lui mettre dans un billet : Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour ; mais je voudrais que cela fût mis d'une manière galante, que ce fût tourné gentiment.
Le Maitre de philosophie  

- On les peut mettre premièrement comme vous avez dit : Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour. Ou bien : D'amour mourir me font, belle Marquise, vos beaux yeux. Ou bien : Vos yeux beaux d'amour me font, belle Marquise, mourir. Ou bien : Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d'amour me font. Ou bien : Me font vos yeux beaux mourir, belle Marquise, d'amour.

2-Les mots manquent aux émotions. Victor Hugo

3- Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis et ce que je fais. Molière, L'Avare, Acte IV, scène 7.

 

NOTES

Roboland tressauta

tressauter, être saisi d'un mouvement brusque sous le coup de l'émotion, tressaillir.

 

Ses yeux clignotèrent. J'en fus marrie.
Marri, attristé, contrit.

 

fis-je figée d'effroi

on remarquera les allitérations de la fricative [f] et des chuintantes [ʒ]

> Que les consonnes sonnent !

 

algorithmes récursifs

D'amour mourir me font...

Récursif, qui peut être répété un nombre indéfini de fois en appliquant la même règle. (Voir l'extrait du Bourgeois Gentilhomme) 

La syntaxe donne les règles qu'il faut suivre pour agencer correctement les mots dans la construction des phrases (grammaire)

Les algorithmes récursifs et les fonctions récursives sont fondamentaux en informatique. 

 

Il aura mémorisé quelques citations

Futur antérieur à valeur d'hypothèse.

Il se peut qu'il ait mémorisé...

Il a sûrement mémorisé...

 

infecté par un virus cognitif

La cognition recouvre les mécanismes de la pensée, raisonnement, mémoire, prise de décision. Entrent en jeu la perception, la motricité et les émotions.

Les sciences cognitives étudient leurs interactions.

 

Sois pragmatique, Oli, ce n'est que Roboland

Pragmatique, qui est adapté à l'action positive et pratique de la vie courante.

 

<< 96 Délires sur l'hypothétique prestation d'un robotus plein de bonne volonté. 

>> 98 Délires sur des questions existentielles en attente 

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog