Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 15:26

Le français dans tous ses états

[orthographe, grammaire, vocabulaire, littérature...]

La liste des questions ci-dessous est un aperçu.

Pour voir toute la liste cliquez sur "Le français dans tous ses états".

 

Réforme de l'orthographe - L'orth. recommandée aux enseignants - Lexique

 

Mais pourquoi la langue française est-elle si compliquée ?

 

Du plaisir de la lecture des dictionnaires

 

Versification. Comment compter les pieds* (syllabes) d'un vers ?

 

Les modes et les temps

 

Quand faut-il mettre une majuscule à Monsieur, Madame, Mademoiselle, etc.?

Comment abréger ces mots ? Ne pas confondre M. et Mr, MM. et Mrs

 

Vous aimez les proverbes et les citations ? Amusez-vous !

 

Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

 

Valeurs et emplois du subjonctif

 

La conjugaison des verbes au subjonctif - comment déjouer ses difficultés

 

À la recherche de l'étymologie d'un mot

 

Qu'est-ce qu'un verbe pronominal (réfléchi, réciproque, subjectif...) ?

 

La clef des modes - Indicatif, subjonctif ou conditionnel, lequel choisir ?

(liste des conjonctions de subordination, des locutions conjonctives

et d'autres syntagmes qui régissent les divers modes)

 

Le conditionnel ne serait-il plus un mode ? + exercice d'application

 

La concordance des temps dans les propositions subordonnées

 

Le style (ou le discours) direct et indirect

 

Qu'est-ce qu'une proposition ?

 

Qu'est-ce que l'analyse logique d'une phrase ?

 

Qu'est-ce qu'une locution nominale, pronominale, adjectivale,

verbale, adverbiale, conjonctive, prépositionnelle, ou interjective ?

 

La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction

 

Champ lexical - Champ sémantique - Registre de langue (ou style), soutenu, courant, familier, populaire, argotique, ou vulgaire – Archaïsmes

 

Comment dites-vous "Je t'aime" ? Je te kiffe, je ne te hais point,

tu me bottes, je suis morgane de toi, je t'ai dans la peau,

mon coeur s'est embrasé...

 

Les verbes défectifs - Pour peu qu'il vous en chaille

 

Savoir orthographier les adjectifs numéraux cardinaux

 

Écrire et ne pas écrire - Les fautes d'orthographe les plus usuelles

 

Les mauvaises manières de parler le français + QUIZ

Barbarismes et solécismes + QUIZ

 

Paronymie et paronomase + QUIZ

 

De la rhétorique - De l'éloquence - De la langue de bois -

Des périphrases - Appeler un chat un chat

 

Archaïsme ! Fleur fanée, oubliée sur la page d'un vieux livre.

Reviens à la vie, l'espace d'un instant !

 

Ne pas confondre TOUT : adjectif indéfini, pronom indéfini,

adverbe (variable dans certains cas), et substantif

 

Les mots

 

Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau + QUIZ

 

 >> DICTÉES faciles et difficiles

 

>>> Récapitulation des articles "Ne pas confondre..."

 

Suite des articles dans > Le français dans tous ses états

 

Orthographe et grammaire pour les hésitants

La liste des questions ci-dessous est un aperçu.

Pour voir toute la liste cliquez sur "Orthographe-grammaire pour les hésitants".

 

 Les homophones a as à ah ha + Notes sur le verbe et l'auxiliaire avoir, les prépositions, les interjections, les pronoms personnels

Homophones et paronymes : et es est ai aie aies ait aient eh hé hais hait haie ais ès + Note sur les conjonctions de coordination

Les homophones ont, on - l'on, l'ont, long – Note sur les indéfinis (pronoms et déterminants)

Verbes qui se construisent avec à + infinitif ou de + infinitif

(CE) QUI ou (CE) QU'IL suivi d'un verbe impersonnel :

Qu'est-ce qui (OU qu'il) lui arrive ? 

 

Synonymes, antonymes, homonymes, homophones, paronymes,

hyperonymes, hyponymes, holonymes & méronymes - QUIZ 81

 

>>> RÉCAPITULATION des exercices à trous que vous trouverez dans le blog, en lien avec les articles qui donnent les explications nécessaires

>>> Suite dans : Orthographe Grammaire pour les hésitants

 

Contes, nouvelles et poèmes

.

LES DÉLIRES DE MAMIEHIOU (conte surréaliste pour les grands)

Titres des épisodes- Textes pouvant servir de dictées commentées

D'autres contes, d'autres nouvelles pour les grands

 

Les poèmes de mamiehiou.

Une fable de Mamiehiou à la manière de La Fontaine :

Le Gouda qui voulait se faire plus fort que le Camembert

etc.

Contes pour les tout petits dans : Autour de l'enfant

 

Des articles divers dans Miscellanées

La liste des questions ci-dessous est un aperçu.

Pour voir toute la liste cliquez sur "Des articles divers dans Miscellanées".

 

Femmes enceintes, voici quelques conseils sur les choses que j'ai apprises lors de mes grossesses, accouchements et allaitements et que j'aurais bien aimé connaître avant d'avoir tâtonné !

 

Mots d'enfant – Les perles de Victor

 

Aidez votre enfant à apprendre à parler tout en s'amusant

 

Nostalgie - Les films que j'ai tant aimés – Les ciné-clubs de la télé

 

Qu'est-ce que le seuil de pauvreté ?

Le seuil de pauvreté en France, aux USA, en Chine, en Inde...

 

Petits jeux littéraires à pratiquer entre amis sans modération

 

La folie du consumérisme* -"Prêt à jeter" - l'obsolescence programmée

 

L'assurance retraite

Montant du salaire minimal pour valider un trimestre de retraite

 

>> Sauvez des vies et sauvez la vôtre

 

Tous les Quiz

La liste des thèmes ci-dessous est un aperçu.

Pour voir la liste complète cliquez sur "Tous les Quiz".

grammaire, orthographe, styles, archaïsmes, argot,

paronymes, synonymes,

littérature, incipits, pseudonymes d'écrivains,

citations, proverbes, prénoms à double sens,

inventeurs, couleurs,

cris des animaux, habitations des animaux,

quiz pour enfants, etc.

 

Une petite histoire de la langue française

racontée par mamiehiou

Voir les titres des chapitres en cliquant sur "Une petite histoire..."

"La France, c'est d'abord la Langue Française."

Fernand Braudel
 

Florilège - La pensée des autres

Cliquez sur "Florilège..." pour voir la liste des titres des oeuvres

dont vous pourrez lire les extraits.

 

Épictète, Saint Augustin, Arthur Schopenhauer, Blaise Pascal, Stendhal,

Xavier de Maistre, Edgar Allan Poe, Sénèque, Alexandre Dumas,

Poèmes d'amour, Théophile Gautier, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant,

William Duckett, Héloïse, Une Religieuse Portugaise, Nicolas Boileau,

Louis Bourdaloue, Voltaire, Adrien Baillet (biographe de Descartes),

Jean-Jacques Rousseau, Paul Reboux, Émile Zola, Vercors,

Charles de Coster (Till l'Espiègle), Johann Wolfgang von Goethe,

Charles Baudelaire, George Sand, Jonathan Swift, Charles Péguy, Léon Tolstoï...

& Les magazines LIRE

 

Conseils, Trucs Et Astuces

Page 1 - Trucs et astuces glanés ici et là (de A à J)

Page 2 - Trucs et astuces glanés ici et là (de L à Z)

Exemple qui peut vous être fort utile (à l'entrée DENTS) :

DENT CASSÉE Si l'on se casse une dent (ou un morceau de dent) et qu'on la récupère, sachez que le dentiste peut vous la remettre en place. Il faut la conserver dans du lait.

 

Je suis moi-même la matière de mon blog, faite des réponses aux questions que je me suis posées un jour ou l'autre, et à celles qu'on m'a posées.

Vivifiante curiosité !

 

Mise en garde

 

Si vous voulez rechercher un mot dans un "dictionnaire" sur la toile sans tomber

sur des "pseudo-dicos" qui donnent à lire beaucoup d'inexactitudes,

visitez le CNRTL, le site du CNRS qui propose, entre autres,

le Dictionnaire de l'Académie (plusieurs éditions)

et le Trésor de la Langue Française (TLF) : 

CNRTL > Lexicographie- Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Voir aussi

le  Dictionnaire Littré - Dictionnaire de la langue française*

La série des Wikimédia — Wikipédia, Wiktionnaire, etc. —

est très intéressante.

Et si vous recherchez un mot familier, populaire ou argotique,

allez visiter le site :

ABC de la langue française  et cliquez sur  Bob

Retrouvez tous ces sites et d'autres encore dans :

>>> Ouvrages de référence qui me sont fort utiles

 

 Conditions d'utilisation du blog : Mamiehiou, qui est propriétaire de ses textes, vous autorise à regarder, copier, télécharger et imprimer les documents qui sont disponibles sur son blog à la condition expresse que ces documents ne soient utilisés qu'à des fins personnelles, ou pédagogiques, dans un but non commercial, qu'ils ne soient pas modifiés et qu'ils portent le nom de leur source : Le blog de Mamiehiou.

[Le Blog de Mamiehiou]

http://mamiehiou.over-blog.com/article-_accueil_-110264108.html

 

"Qui ce qu'il aime plus regarde,

Plus allume son coeur et l'arde."

Le Roman de la Rose, XIIIe siècle.

 

Retour au début de la page

*J'emprunte souvent des définitions du Dictionnaire Littré et je remercie M. Gannaz pour le travail qu'il a accompli afin que le Littré soit sur la toile.

Le texte du dictionnaire est dans le domaine public (70 ans après la mort de tous les contributeurs au dictionnaire). Par contre, l'introduction du balisage XML est une modification substantielle du texte. Elle induit donc un droit d'auteur. Le source XML, comme le HTML de ces pages, est placé sous licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 3.0 non transposé. Chaque produit dérivé du XML du Littré (ou du HTML de ce site) devra donc contenir une référence à ce site ou à moi-même, « François Gannaz, francois.gannaz@littre.org »

Sur http://www.littre.org/faq

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Accueil
commenter cet article

commentaires

Lily la Plume 02/10/2016 10:41

Coucou Mamiehiou.... help help : s ou pas s à actif dans la phrase : et même mes dix doigts, tout actifs qu'ils soient ?

quel casse tête, si tu as la bonne réponse ça m’intéresse, d'avance merci bisous Lily

mamiehiou.over-blog.com 02/10/2016 12:27

Mais bien sûr Lily, il y a un S à actifs, adjectif attribut de ils (mis pour doigts) : tout actifs qu'ils soient.

Bonne journée poétique !

C hris 01/06/2016 14:32

Mon commentaire amical est-il bien passé ? Chris

mamiehiou.over-blog.com 01/06/2016 15:26

Tout à fait. Et je vous en remercie.

C hris 01/06/2016 14:16

Je suis tout à fait en accord avec la défense et l'illustration de la langue française ! Chris

Pierre-Louis Daviken 01/06/2016 14:07

Je tombe par hasard sur ce blog qui m'a l'air sympa. Je vais y revenir.

mamiehiou.over-blog.com 01/06/2016 15:28

Faites comme vous aimez !
Et autant qu'il vous plaira, Pierre-Louis.

said 26/05/2016 13:39

Bonjour,
j'ai besoin de savoir si cette tournure est correcte: " aussi, vous saurais ai-je gré des mesures que vous voudriez bien faire....".
merci d'avance

said 26/05/2016 15:16

merci c'est très gentil de votre part.

mamiehiou.over-blog.com 26/05/2016 13:49

Bonjour Saïd,
Voici la phrase avec l'inversion : Aussi vous saurais-je gré des mesures que vous voudriez bien faire....
La locution verbale est savoir gré.

Carolina 14/04/2016 17:15

Bonjour,
Je suis espagnole, étudiante de français. Pourquoi ces structures ne sont jamais enseignées en grammaire française alors qu'on les lit et les entend partout?
- J'aime "à regarder" la télévision. (Au lieu de j'aime regarder)
- Elle de lui répondre:... (au lieu de Elle lui répondit:...)
- "De par son origine", il ne peut pas comprendre... (au lieu de , p. ex. Etant donné son origine...)
Sont-elles incorrectes? Puis-je les utiliser?

mamiehiou.over-blog.com 14/04/2016 20:42

Oui, vous pouvez utiliser ces tournures peu fréquentes que vous trouverez sur le site du Cnrtl, dans le Trésor et le dictionnaire de l'Académie.
Aimer, aimer à (peu fréquent) aimer de (rare et littéraire)
"Il aimait de tomber en rêverie." Le Trésor
"Alors les ennemis de s'enfuir et de jeter leurs armes" L'Académie 9e édition
"De par son origine" est une tournure courante.
Bonne soirée Carolina !

menmuir 10/02/2016 12:35

en principe Ces petites filles, je les ai entendues crier on n'accorde pas entendu car je les ai entendus oui mais si je les ai entendu crier alors pas d'accord

mamiehiou.over-blog.com 10/02/2016 17:21

Participe passé suivi d'un infinitif :
Deux cas :
Je les ai entendues crier.
LES fait l'action de l'infinitif CRIER (elles ont crié), donc le participe passé ENTENDUES s'accorde.
Ces histoires, je les ai entendu raconter.
LES ne fait pas l'action de l'infinitif RACONTER. Il n'y a pas d'accord.

Hélène 27/08/2015 13:51

Merci Madame. Quelque chose me dit que votre blog va naturellement s'installer dans "mes favoris".
Cordialement,
Hélène

Hélène 27/08/2015 06:45

Bonjour, pourriez-vous m'aider à résoudre ce problème ? Écrit-on "je pourrais y retourner que pour la vue" OU "je pourrais N'y retourner que pour la vue" ? Merci.

mamiehiou.over-blog.com 27/08/2015 13:02

L'expression NE ... QUE a une valeur exceptive ou restrictive. Elle est synonyme de seulement.
Quand vous écrivez : "Je pourrais n'y retourner que pour la vue." Vous voulez dire, je suppose : Si j'y retournais, ce ne serait que pour la vue.
ou bien "Ce ne serait que pour la vue que j'y retournerais.
Bonne journée !

Madeleine Apost 31/05/2015 19:53

Bonsoir,
Je m'excuse d'insister sur un doute que j'ai au sujet de cette phrase :
"Je l'ai payé après qu'il..............ma voiture"
Quelle serait la bonne réponse ?
a.- aura réparé
b.- réparait
c.- ait réparé
d.- répare

Je vous pose la question car je croyais que l'on pouvait le faire mais si cela n'est pas le cas dites-le moi.

Merci bien.

mapost57@gmail.com

mamiehiou 01/07/2015 18:18

J'ajouterai à ma réponse du 1er juin : Je l'ai payé après qu'il a eu réparé ma voiture.
Emploi du passé surcomposé a eu réparé.
Bonne soirée, Madeleine.

mamiehiou 01/06/2015 09:03

Une réponse détaillée se trouve à la suite de votre commentaire après l'article :
http://mamiehiou.over-blog.com/article-dictees-abracadabrantesques-les-delires-de-mamie-hiou-55130615.html
Il semble que vous ne l'ayez pas reçue.
Bonne journée !

mamiehiou.over-blog.com 01/06/2015 08:45

Bonjour,
Aucune des quatre réponses proposées n'est correcte.
Il faudrait dire : Je l'ai payé après qu'il eut réparé ma voiture.
On pourrait dire, à la rigueur : Je l'ai payé après qu'il a réparé ma voiture.
Dans ce cas, les actions seraient considérées comme "presque" simultanées.

Annine 01/03/2015 17:38

Voilà. Depuis que Jean-François de Grenoble a eu l’heureuse idée de me donner votre adresse, je passe beaucoup de temps sur votre blog. La langue française est depuis mon adolescence un sujet qui m’a toujours passionnée. Je me suis aperçue que j’avais encore, à plus de soixante dix ans, quelques doutes en suspens. Eh bien, je veux du fond du cœur vous remercier de me permettre de les effacer.

Puis-je vous poser une énigme(pour moi)?
Comment peut-on écrire le mot litigieux de la dernière phrase :

Un sot trotte sur un cheval. Dans sa main droite, il tient le sceau du roi.
Dans la gauche, il porte un seau d’eau.
Malencontreusement le cheval fait un saut;
Ce qui projettent les trois (sot, sceau ou seau ?) tombent à terre.

Si j’ai fait des fautes, voulez-vous me le dire? Amicalement. Annick de Paris(France)

mamiehiou.over-blog.com 01/03/2015 18:23

Je vous propose le texte suivant :
"Un sot monte un cheval au trot. Dans sa main droite, il tient le sceau du roi. Dans la gauche, il porte un seau d’eau. Malencontreusement le cheval fait un saut ; ce qui projette à terre le sot, le sceau et le seau."
Les homophones ne peuvent pas être remplacés par un seul mot.
Je suis ravie que vous appréciiez mon blog, Annine.

electricien paris 17 02/02/2015 04:48

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Edwin 17/12/2014 12:04

Voilà, comme promis et avec votre autorisation, les références du logiciel gratuit que j'utilise, lors de ma lecture de votre blogue, pour effacer les publicités qui vous sont imposées par Overblog : j'utilise le moteur de recherche Google Chrome et le logiciel en question se nomme "Adblock Plus" adapté pour Chrome (apparemment il existe plusieurs versions selon le moteur de recherche utilisé).
Le téléchargement de ce logiciel est facile efficace et gratuit (à l'instant il a bloqué 9 publicités).
Je le répète je n'ai aucun lien d’intérêt avec l'entreprise qui a fabriqué ce logiciel et il en existe très probablement d'autres.
Bonne et agréable lecture à tous.

mamiehiou 04/01/2015 10:11

Merci beaucoup !

Edwin 07/12/2014 21:14

Bonsoir Mamie Hiou
Puis-je me permettre de conseiller à vos lecteurs qui seraient gênés par les publicités en tous genres qui s'imposent sur les blogues, un logiciel gratuit et efficace pour effacer les "pubs" à la lecture ?
Logiciel que j'utilise depuis peu et qui me rend la lecture de votre blogue d'autant plus agréable !
Je n'ai aucun lien d’intérêt avec l'existence de ce logiciel et il en existe probablement d'autres que j'ignore (je ne suis pas du tout informaticien), mais avec votre accord j'indiquerai son nom ultérieurement.
À bientôt et merci pour votre blogue qui me sert souvent de référence.

mamiehiou 10/12/2014 13:22

Bonjour,
Vous hésitez entre D'AUTRES et DES AUTRES.
Je ferai un autre voyage – je ferai d'autres voyages
D' (DE élidé) est un déterminant (article indéfini comme un).
Je parle de toi, je ne parle pas des autres.
Je ne parle pas "de les" autres.
DES (DES contraction de DE préposition + LES article défini)
J'aime jouer avec les enfants des autres
J'aime jouer avec les enfants (de les) autres.
DES (DES contraction de DE préposition + LES article défini)
Vous pouvez vous reporter à l'article :
Qu'est-ce qu'un partitif ? Ne pas confondre la préposition DE DU, DES - l'article indéfini DES, DE - et l'article partitif DE, DU,présent DE LA, DES
http://mamiehiou.over-blog.com/article-qu-est-ce-qu-un-partitif-ne-pas-confondre-la-preposition-de-l-article-indefini-des-de-et-l-a-97600461.html
Cordialement

Lys 09/12/2014 18:30

Bonsoir Mamiehiou,
Je vous lis avec une grande reconnaissance car j'ai toujours des doutes depuis que j'ai repris mes cours de français à Barcelone, ville où j'habite.
Voilà mon dernier doute D'AUTRES ou DES AUTRES et pourquoi l'un ou l'autre?
Est-ce que vous pourriez m'aider?
Remerciements et à bientôt!
Lys

mamiehiou 09/12/2014 02:55

Merci pour la confiance que vous m'accordez.
Pour ce qui est de la publicité sur mon blog, je préciserai qu'elle m'est imposée par overblog. Je suis ouverte à toute suggestion de votre part, qui pourrait améliorer la lecture de mon blog.
Bonne journée !.

idée de cadeau de noel pour homme 09/11/2014 21:34

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez

mamiehiou 10/11/2014 08:38

Merci Monsieur-qui-fait-sa-pub !

Xyz 25/09/2014 17:06

Bonjour mamiehiou,

D'après votre article sur la place de "y" et de "en" dans la phrase, il faut toujours placer ceux-ci avant l'adverbe (ou la négation) et l'infinitif.

Mais quid de cette phrase courante : "il ne veut pas y aller" ?
Serait-il mieux d'écrire : "il n'y veut pas aller" ?

Bonne journée !

mamiehiou 26/09/2014 17:06

"Il n'y veut pas aller" : La tournure est vieillie. Y se place devant un verbe régissant un infinitif dont il est complément.
On écrit aujourd'hui : "Il ne veut pas y aller."
Grammaticalement vôtre.

Xyz 22/09/2014 15:46

Bonjour mamiehiou,

Voici une autre phrase que je souhaite vous soumettre et dont la syntaxe m'échappe…
"Il n'est point d'image qui nous choque qu'elle ne nous rappelle les gestes qui nous firent."

Merci pour cet extraordinaire blog !

mamiehiou 23/09/2014 08:47

Je comprends mieux la phrase mise dans son contexte : "Il n'est point d'image qui nous choque qu'elle ne nous rappelle les gestes qui nous firent."
La subordonnée " qu'elle ne nous rappelle les gestes qui nous firent." semble comporter une idée de conséquence.
On comprendrait plus facilement :
"Il n'est point d'image qui nous choque à ce point parce qu'elle nous rappelle les gestes qui nous firent." (subordonnée de cause)
Mais l'auteur est libre d'écrire ce qu'il écrit et le lecteur libre de ce qu'il veut bien comprendre !

Xyz 23/09/2014 01:32

Je l'ai trouvée dans "Le sexe et l'effroi" de Pascal Quignard en Folio à la page 9…
Cela dit, ce sont bel et bien les gestes, les ébats, qui nous firent voir le jour, qui nous conçurent…
Mais ce qui m'agace, c'est le "qu'elle"… Suis-je le seul ?

mamiehiou 22/09/2014 16:48

Bonjour,
La phrase que vous donnez ici a un sens si abscons que je crains bien qu'elle ne soit incorrecte. Où l'avez-vous donc trouvée ?
"Il n'est point d'image qui nous choque qu'elle ne nous rappelle les gestes qui nous firent."
Il semblerait qu'il soit question ici d'une image extrêmement choquante qui rappelle les gestes qu'ils nous firent (plutôt que "qui nous firent", ce qui ne veut rien dire).

Xyz 20/09/2014 20:50

Bonjour,

J'ai trouvé cette phrase dans "La Panne" de Dürrenmatt : "Un élan d'enthousiasme le soulevait, tandis qu'il se persuadait intimement avoir commis cet assassinat…". Je voudrais savoir si vous estimez qu'il s'agit là d'une omission venant de l'éditeur ou alors de l'écrivain l'ayant faite à dessein…

Merci !

Xyz 22/09/2014 00:18

Merci beaucoup !

mamiehiou 21/09/2014 08:48

Bonjour,
On peut faire deux remarques grammaticales sur la phrase : "Un élan d'enthousiasme le soulevait, tandis qu'il se persuadait intimement avoir commis cet assassinat…"
1-Le verbe se persuader suivi d'un infinitif est employé directement.
On peut lire sur le site du CNRTL au § B-b :Vieux ou littéraire [Construit avec un infinitif direct]
http://www.cnrtl.fr/definition/persuader
On dirait plus couramment "'il se persuadait intimement d'avoir commis cet assassinat"
2-Dans la phrase, "un élan d'enthousiasme" est sujet de "soulevait ".
Dans la subordonnée, "il" représente grammaticalement le même sujet "un élan d'enthousiasme", ce que le sens de la phrase ne peut pas admettre. "[Un élan d'enthousiasme] se persuadait intimement avoir commis cet assassinat"
Le lecteur doit comprendre que "il" représente la personne déjà représentée par "le" dans la proposition principale.
On peut, je crois, raisonnablement dire que c'est une faute de syntaxe, mais elle ne nuit pas à la compréhension du texte.
Dürrenmatt aurait pu écrire : "Il se sentait soulevé par un élan d'enthousiasme tandis qu'il se persuadait..." (ou autre chose)
Je ne crois pas que l'auteur ait voulu faire cette faute à dessein, je dirais plutôt que c'est une erreur de traduction puisque Friedrich Dürrenmatt écrivait en langue allemande.

Anne-Flore Urielle 24/04/2014 17:53

Magnifique ! mais pourquoi ne peut-on partager ? je serais heureuse de vous accueillir dans mon groupe privé "A brûle pourpoint" pour que vous y répandiez vos lumières !

mamiehiou 24/04/2014 18:27

Bonjour ! J'ai parcouru vos deux sites : A brûle pourpoint et Allô le ciel. En quoi pourrais-je vous être utile ? L'objectif principal de mon blog est la langue française.
Je vous remercie pour votre commentaire.

Valérie 24/04/2014 17:30

Non au tout- à - l’anglais !
Non à l’anglais partout !
Ne laissons pas mourir la langue française !



Avec de fortes complicités dans les « élites » politiques et économiques de notre pays et de l'Union européenne, une politique d'arrachage linguistique, dont le peuple français n'a jamais pu discuter, se met en place :

en violation de la Constitution et de la loi Toubon,
il s'agit de substituer le tout-à- l’anglais à la langue française dans tous les domaines :

Travail, commerce, enseignes, publicité, recherche, université, chanson, médias, etc.

Cette politique linguistique ne détruit pas seulement la langue française - qui est un des piliers de l'identité républicaine française -, elle ne sape pas seulement le socle linguistique de la francophonie internationale ;

elle est également porteuse de lourdes discriminations et d’inégalités socio-linguistiques ;

l'imposition insidieuse d'une langue unique menace en outre lourdement la liberté de pensée et la diversité culturelle en France, en Europe et dans le monde.

Sauvons la langue de Molière, de Diderot et de Hugo et appelons notre peuple, les francophones du monde entier et tous les amis de la liberté et de l'égalité entre les peuples, à entrer en résistance contre le totalitarisme linguistique et la colonisation culturelle !

Rejoignez-nous : https://www.facebook.com/groups/nonalanglaispartout/

mamiehiou 24/04/2014 18:03

Votre colère est tout à fait légitime. Je suis de tout coeur avec vous. Bravo pour votre action !

La Vieille Marmotte 17/04/2014 18:16

Bonsoir Mamiehiou ! Un grand merci pour votre message que je viens de lire . La correction est faite : HARO ! j'apprécie vivement que vous ayez relevé la faute d'orthographe !
Bonne fin de soirée ....

http://windowsupdatesupport.com/ 07/03/2014 13:14

It is pretty interesting info. I have never even cared to watch the abbreviations.But that now info that every capital is having its own abbreviations and diagnosis makes me think.May be that I should have known it much earlier.

mamiehiou 07/03/2014 13:37

Thank you for your remark Mr. Windowsupdatesupport !

Fabymary POPPINS 23/12/2013 18:43

merci pour le lien me voilà et en effet galère en cette fin d'année et là moi qui voulait afficher plus que 5 comms sous mes articles leur ai demandé et pour moi ça marche pas impossible de bouger le curseur, bises et de douces fêtes

La Vieille Marmotte 13/12/2013 10:42

Allo MAMIEHIOU ? ici la Marmotte ! bien reçu ton message ... je comprends ton désarroi ! je t'explique. J'ai ouvert un Blog sur OB en Mars 2911. Il y a eu les problèmes que tu dois connaître liés aux changements sur cette plateforme qui ont provoqué une migration massive sur d'autres plateformes. J'ai rejoins des "amis" sur Eklablog, puis j'ai SUPPRIME ce blog-là pour en créer un second dédié à la musique. Dans le même temps, je suis revenu à OB (kiwi) quand "ils" m'ont proposé le transfert.
Tous mes articles sur EKLABLOG ont donc disparu. Voilà pourquoi quand il y a un renvoi : voir ICI ou VOIR Là-bas On tombe sur ... RIEN ! Je devrais faire du ménage et supprimer ces fausses routes, j'ai négligé de le faire .
Mais passe donc sur les pages 2 et 3 de l'accueil de la rubrique, et tu devrais rencontrer quelques articles sous l'ancien design J'en ai retouché quelques articles, mais bien peu ....
Merci de m'avoir alertée. Bonne journée !

mamiehiou 13/12/2013 11:04

Bonjour la Marmotte !
Je constate qu'il n'y a pas que moi qui galère sur Overblog. Je suis en train de reprendre un à un mes 650 articles pour repérer ceux qu'on m'a amputés brusquement - je me demande bien pourquoi - et leur ajouter de nouvelles sections textes. Encore heureux que je les aie sauvegardés sur un fichier à part.
Bon courage !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog