Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 17:50

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Il en est des archaïsmes comme de nos lointains aïeux. Leurs traces, aujourd'hui si ténues, sont presque indécelables, elles perdurent cependant.

S'ils ont déserté notre mémoire, ils restent dans les livres d'autrefois et ne demandent qu'à revivre. Comme les gènes de nos ancêtres, ils conservent tenacement tout ce qui fait que nous sommes ce que nous sommes. Ils sont les racines de la chair chaude de nos mots.

 


Prends ces mots dans tes mains et sens leurs pieds agiles
Et sens leur cœur qui bat comme celui du chien
Caresse donc leur poil pour qu’ils restent tranquilles
Mets-les sur tes genoux pour qu’ils ne disent rien

Raymond Queneau, 1903-1976 - La chair chaude de nos mots

 

 

Si d'aventure vous vous êtes un jour égaré dans l'histoire de mes Délires, vous y avez rencontré bon nombre d'archaïsmes. Non que je veuille affecter quelque ostentation ou quelque insincérité, ce que l'on reproche parfois à ceux qui s'attachent aux mots surannés, mais je vous l'avoue, c'est pour le plaisir sans fin de retrouver, çà et là bien cachés, ces vieux mots savoureux, aux parfums et à la musique délectables. Autant les partager avec vous.

 

On ne les rencontre plus guère dans les dictionnaires sagement alignés sur les étagères de nos maisons. Ils ont disparu comme par enchantement, pour donner de l'espace à des mots nouveaux — que, pour la plupart, on n'a jamais entendus ! Même les mots nouveaux souvent sont éphémères !

 

 

Psychoter, belgitude, comater, subclaquant, anosognosie, gloup(s), à l'arrache, biopic, dystopie, œuvre orpheline, oscariser — pour ne citer qu'eux — ont droit de cité dans Le Petit Robert 2013. Auront-ils longue vie ?

 

En revanche, on a depuis peu tiré un trait sur hordéine, ada, algol, fortran, tuc (tuciste, tucard), raréfiable, know-how, octante, appropriation, cawcher, archicomble, archifaux, téflonisé, autogyre...

C'est ce qu'on peut lire sur le site : Mots nouveaux des dictionnaires - Le Club d'orthographe de Grenoble où l'on fait un travail remarquable.

 

Lire: Le Cimetière des mots

Les mots supprimés dans le Petit Robert en 2013 sont : bitte, CES, cora, débater, écolo, lie de vin ou lie-de-vie, mandat-carte, mandat-lettre, tonca, badgé. (Voir les mots supprimés depuis 1998)

 

 

La partie grisée s'inspire du site du club d'orthographe de Grenoble cité ci-dessus

 

J'aimais bien octante, archicomble et archifaux, dommage ! Par contre cawcher, know-how, quelle horreur ! Eh oui, les tucs ont disparu.

.................................................

On s'attache aujourd'hui à vouloir retrouver et conserver des langues qui sont près de mourir, langues dont on a (presque) oublié les sonorités extraordinaires. On dit qu'avec elles disparaîtront des pans entiers d'humanité. Et l'on fait raconter à des vieillards cacochymes des légendes immémoriales en des mots qui ne résonneront plus désormais que sur des disques sophistiqués, mais voués, eux aussi, un jour, à une mort programmée...

 

Mais les nôtres ? Nos vieux mots, nos archaïsmes, où sont-ils ?

Non, ils ne se cachent pas. Ils sont à portée de votre main, à portée de vos doigts qui sautillent allégrement d'une lettre à l'autre. Si vous avez une once de curiosité, puisez ses mots avec délices et sans modération en parcourant de vieux dictionnaires comme le Dictionnaire Littré - Dictionnaire de la langue française

Amusez-vous à faire une requête vide, "une requête vide propose un mot au hasard." Et vous découvrirez quantité de mots dont vous ne soupçonnez pas l'existence.

 

J'ai parlé dans mon dernier "Délire" d'un animal monaut. On ne trouve le mot que dans le Littré, ou dans d'anciennes éditions de l'Académie — parfois dans certains dictionnaires sur la toile qui en reproduisent les définitions, souvent incomplètement d'ailleurs.

Pas de monaut dans la dernière édition de l'Académie, la 9ème (CNRTL) alors que le mot figurait dans la 4ème, la 5ème et la 6ème.

Pas de monaut non plus dans le Trésor,TFLi, (CNRTL).

Je vous donne ci-dessous le chemin de ma recherche sur le mot monaut.

 

SITE : Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

 

RECHERCHE

Accueil

ARTFL

ATILF

Courriel

 Il y a  4 entrées dans le Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Jean-François Féraud: Dictionaire* critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go)

* dictionaire > dictionnaire 

.................................................

Une étude tout à fait intéressante sur l'archaïsme nous est donnée par M. Paul Zumthor. Pour qui veut en savoir plus, sa lecture est incontournable.

 

Zumthor Paul. Introduction aux problèmes de l'archaïsme [archive] Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1967, N°19. pp. 11-26, doi : 10.3406/caief.1967.2328

Extrait :

C'est pourquoi l'on constate que l'usage de l'archaïsme est le fait des styles les plus élaborés. L'usage d'archaïsmes en littérature apparaît comme un fait de haute culture et cela dans un double sens. D'une part, il est presque nécessairement lié à des connaissances livresques : combien de mots vieillis n'ont pu reprendre, plus ou moins provisoirement usage dans la langue littéraire que grâce à leur ressemblance, vraie ou spécieuse, avec le latin ? D'autre part et plus profondément, l'archaïsme littéraire semble lié à une certaine perception du temps, à une dissociation assez nette du passé et du présent.

.................................................

Littré – On peut lire à l'entrée Archaïsme :

Façon de parler ancienne inusitée aujourd'hui. Pieça, pour dire depuis longtemps ; d'ores-en-avant, pour dorénavant, sont des archaïsmes. Scarron, dans son Roman comique, dit de deux amants, qu'aucun des deux curés ne voulut les épouser, c'est-à-dire les rendre époux, les marier : épouser, dans ce sens, est un archaïsme.

.................................................

Citations lues dans Le Trésor

Dans le cas des véritables archaïsmes, ce qui prime est la fonction poétique, connotative. L'auteur de romans historiques est complètement libre d'écrire bailler pour donner s'il en a envie, mais il peut aussi s'en passer...J.-M. Klinkenberg, L'Archaïsme et ses fonctions styl.(Fr. mod.,t. 38, no1, 1970, p.10). 

 

Mais c'est dans tous les romans des Goncourt que nous trouvons quelque chose de cet archaïsme, de cette vieillerie et de cette poussière. Impression qui détournera de plus en plus le lecteur ordinaire, mais qui pourra retenir le lecteur curieux. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 114.

.................................................

L'Académie 1835 - Archaïsme

Emploi de mots, de tours de phrase ou de procédés antiques et hors d'usage. Cet auteur affecte trop l'archaïsme.

.................................................

*Mon dernier Délire où l'on rencontre le mot monaut 

151 Délires où Prétatou trahit son nom  

 

Je rajouterai que l'emploi des archaïsmes convient tout à fait à mon histoire des Délires qui se situe, si l'on peut dire, hors du temps — passé, présent et futur s'imbriquant étroitement.

mamiehiou

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog