Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 14:00

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Écoutez-les. Ils se croient humoristes, ceux-là mêmes qui ne font que heurter le coeur et l'esprit.

 

Ceux-là même ou ceux-là mêmes ?

Celles-là même ou celles-là mêmes ?

Pas si facile !

 

Dans les phrases suivantes, on a MÊME adjectif indéfini ou MÊME adverbe.

Distinguez-les et faites l'accord s'il est nécessaire.

1-J'aimerais vivre encore vingt ans pour relire mes livres, ceux-là même(s) que j'ai le plus aimés.

2-Celles-là même(s) qui dînaient à ma table me prenaient pour une farfelue.

3-J'en ai connu des profs sympas. Ceux-là même(s) qui supportaient mes incartades.

4-J'ai regardé pour la énième fois les photos de toi que j'avais prises il y a bien longtemps, celles-là même(s) qui me rappellent combien nous avons été heureux.

5-Je rencontrai ce soir-là une troupe de joyeux clowns, ceux-là même(s) qui m'avaient tant amusée la veille.

6-Lors de notre dernière réunion, j'ai revu mes anciens camarades, ceux-là même(s) dont j'avais oublié le nom.

 

La solution vient après les explications.
.....................

 

Placé immédiatement après un nom, ou un pronom, MÊME peut être adjectif (ici, il accompagne le pronom démonstratif, ceux-là ou celles-là...) ou adverbe.

Mais attention :

 

Même adjectif indéfini, variable.

ceux-là mêmes (ou ceux mêmes, les ... eux-mêmes.)

celles-là mêmes (ou celles mêmes, les ... elles-mêmes.)

Même ne peut pas se placer avant le pronom.

 

Même adverbe, invariable.

Il marque un renforcement, il souligne le pronom : ceux-là même ou celles-là même, même ceux-là, même celles-là.

Même peut se placer avant ou après le pronom.

 

Cf. Littré

Entrée même :

§11-Même s'emploie sans article, immédiatement après les noms pour marquer plus expressément la personne ou la chose dont on parle. Ceci même. Cela même. Celui-ci même. Celui-là même.

§14-Même, adverbe - De plus, aussi, encore.

>> Dictionnaire Littré en ligne

 

Même peut être considéré dans certaines phrases comme adjectif ou comme adverbe suivant le point de vue où l'on se place.

a- Les cancres mêmes ont pris du plaisir à l'écouter.

Adjectif : les cancres eux-mêmes ont pris du plaisir à l'écouter.

b- Les cancres même ont pris du plaisir à l'écouter.

Adverbe : Même les cancres ont pris du plaisir à l'écouter.

Les cancres aussi ont pris du plaisir à l'écouter.

De plus, les cancres...

.....................

 

Même : adverbe dans le sens de précisément, avec des adverbes de temps ou de lieu.

C'est ici même, c'est là même. = précisément

aujourd'hui même, hier même (plus rare)

C'est ici même que nous nous sommes connus.

C'est aujourd'hui même que je vais le revoir.

 

On écrit sans trait d'union cela même, ici même, là même, par là même.

.....................

 

Correction de l'exercice

1-J'aimerais vivre encore vingt ans pour relire mes livres, ceux-là mêmes que j'ai le plus aimés. (adjectif indéfini)

> précisément ceux que j'ai le plus aimés, ceux-là et pas d'autres.

On pourrait difficilement comprendre : même ceux que j'ai le plus aimés.

 

2-Celles-là mêmes (ou celles-là même) qui dînaient à ma table me prenaient pour une farfelue. (adjectif indéfini ou adverbe selon le sens)

> a-Même celles qui dînaient à ma table me prenaient pour une farfelue. (adverbe)

Celles aussi qui dînaient à ma table...

à supposer que d'autres le faisaient déjà. On aurait pu croire que celles qui dînaient à ma table ne m'auraient pas prise pour une farfelue, peut-être parce qu'elles me connaissaient d'une autre manière.

> b-Celles-là mêmes qui dînaient à ma table me prenaient pour une farfelue. (adjectif indéfini)

Celles qui dînaient elles-mêmes à ma table...

 

3-J'en ai connu des profs sympas, ceux-là mêmes qui supportaient mes incartades. (adjectif indéfini)

> On ne peut pas dire : même ceux qui supportaient mes incartades.

C'est justement ceux-là qui les supportaient.

 

4-J'ai regardé pour la énième fois les photos de toi que j'avais prises il y a bien longtemps, celles-là mêmes (ou même) qui me rappellent combien nous avons été heureux. (adjectif indéfini ou adverbe, mais cela peut se discuter.)

Les deux sens sont possibles

> a-les photos, précisément celles qui me rappellent combien nous avons été heureux.

> b-je les ai toutes regardées, même celles qui me rappellent...

 

5-Je rencontrai ce soir-là une troupe de joyeux clowns, ceux-là mêmes qui m'avaient tant amusée la veille. (adjectif indéfini)

> ceux-là et pas d'autres.

 

6-Lors de notre dernière réunion, j'ai revu mes anciens camarades, ceux-là même (ou mêmes) dont j'avais oublié le nom.

Les deux sens sont possibles

> a- adverbe : même ceux dont j'avais oublié le nom.

> b-adjectif indéfini : justement ceux-là.

 

J'ajouterai que même est accentué à l'oral lorsqu'il est adverbe. Qu'en pensez-vous ?

 

Le pronom indéfini MÊME, le même, la même, les mêmes.

« Vous avez une belle robe, ma chère. Dommage, j'ai la même. »

 

Le même pronom indéfini neutre

C'est du pareil au même.

 

La même pour la même chose.

Emploi régional, gaga (parler de Saint-Étienne), lyonnais...

« J'ai pris un petit vin du Forez. Et vous, qu'est-ce que vous prenez ?

La même ! »

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Sifranc 21/01/2016 02:10

Hello!
Celles aussi qui dînaient à ma table...
à supposé que d'autres le faisaient déjà. On aurait pu croire que celles qui dînaient à ma table ne m'auraient pas prise pour une farfelue, peut-être parce qu'elles me connaissaient d'une autre manière.

à supposer (er) que...

Je sais, ça peut aussi arriver aux férus d'orthographe.
Amitiés de Sifranc le correcteur

mamiehiou.over-blog.com 21/01/2016 17:29

J'ai corrigé "à supposer".
Merci de m'avoir signalé cette faute que je ne me pardonne pas.
Grammaticalement vôtre,
Mamiehiou

Persone 21/07/2015 23:42

Merci pour ce blog fort instructif et sympathique! Je suis scribouillard (je n'ai point la prétention de dire jeune écrivain) et amateur de philosophie, d'histoire et de lutte contre la vérité des vainqueurs (contre la culture de la médiocrité aussi) et je viens d'utiliser vos sévices :) parce que mon agitation cérébrale et mon autodidaxie font de moi un nul en orthographe!!!! Merci encore!!!!!!!!!!

mamiehiou.over-blog.com 22/07/2015 16:58

Bonjour Persone,
Je vous remercie pour votre très gentille appréciation sur mon blog.
Vous êtes jeune écrivain, dites-vous, plein de passion pour défendre vos valeurs. Quel bel enthousiasme ! Je vous souhaite tout le talent et la chance aussi, pour mener à bien vos projets ambitieux.

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog