Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 17:47

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Exercice - Les phrases suivantes sont-elles correctes ?

1- Il n'y a aucun doute que tu réussisses ton bac cette année.

2- Mais je doute si Paul réussira.

Voir la réponse à la fin de l'article

Douter : ne pas être sûr
 

a- On a généralement le subjonctif dans les subordonnées qui dépendent d'une principale exprimant le doute.

Je doute que tu viennes.

Il est douteux qu'il veuille te voir

 

b- Quand la principale comporte une négation, on a l'indicatif (ou le conditionnel*), puisqu'il n'y a plus de doute. D'après Le Bon usage.

(On note quelques divergences chez les grammairiens)

Il n'y a pas le moindre doute que l'on pourra un jour résoudre l'énigme de l'énergie noire.

Il n'y a aucun doute qu'il verra une supernova dans son télescope, s'il est patient.

Nul doute qu'un météore nous tombera sur la tête un jour ou l'autre.

Il est hors de doute que nous irions sur Mars si nos vaisseaux spatiaux étaient plus rapides.

Je ne doute pas qu'il saura m'expliquer l'expansion de l'univers.

Il n'est pas douteux qu'on trouvera un jour le secret des trous noirs.

 

On trouve cependant l'emploi erroné du subjonctif dans ces cas. Comme il y a un mot  de la famille de doute, cela entraîne une idée de doute. 

 

Ainsi peut-on dire :

Je ne doute pas qu'il viendra demain.

Je ne doute pas qu'il ne vienne demain.

Je ne doute pas qu'il viendrait demain s'il le pouvait.

Je ne doutais pas qu'il viendrait le lendemain.

Il n'est pas douteux que je peux / puisse / pourrais le faire.

Nul doute que c'est / ce soit / ce serait une épreuve difficile.

 

c- Il en est de même dans les phrases interrogatives

Douterais-je que vous m'avez / m'ayez menti ?

 

d- Vieilli : Je doute si  

Je doute s'il viendra demain.

 

Cf. Littré

 

douter que

Ne savoir si l'on doit croire ou ne pas croire quelque chose.

Je doute qu'il vienne. Je ne doute pas qu'il ne vienne.

Douter si.

Je doute si je serai en mesure d'accomplir ma promesse.

Douter où, ne pas savoir en quel lieu.

 

Douter suivi de QUE veut toujours le subjonctif :

Je doute que cela soit vrai.

Lorsque la phrase est négative, le verbe au subjonctif prend NE. Cependant on peut supprimer le NE.

 

Si la phrase est interrogative, on met ordinairement NE :

Doutez-vous que cela ne soit vrai ?

cependant NE peut être supprimé :

Doutez-vous que cela soit vrai ?

En cet emploi on peut, s'il s'agit d'une action qui n'est pas encore faite, mettre le futur de l'indicatif :

Je ne doute pas qu'il fera tout ce qu'il pourra.

 

Pour en savoir +

Voir les dictionnaires : Le Trésor et L'Académie sur le site du CNRTL

Lexicographie- Centre National de Ressources Textuelles et lexicales

 

Se douter : conjecturer, soupçonner, croire.

 

Se douter que n'est pas suivi du subjonctif, mais de l'indicatif, même à la forme négative.  

Je me doute bien qu'il viendra.

Il ne se doute pas que je viendrai.

 

On peut rencontrer le subjonctif exprimant le doute après une proposition principale négative ou interrogative. 

Il ne se doutait pas qu'il eût rien fait de mal.

Il ne se doutait pas qu'il pût accomplir cette tâche.

Pouvions-nous nous douter qu'elle tînt bon ?

 

*Le conditionnel est considéré aujourd'hui comme temps de l'indicatif, voir l'article :

Le conditionnel ne serait-il plus un mode ? Le futur (antérieur) du passé - Le futur (antérieur) hypothétique - Exercice d'application

  

Retrouver cet article dans :

Valeurs et emplois du subjonctif §6

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Correction des phrases en début d'article.

Exercice - Les phrases suivantes sont-elles correctes ?

1-Il n'y a aucun doute que tu réussisses ton bac cette année.

Correction : > Il n'y a aucun doute que tu réussiras ton bac cette année.

Quand la principale comporte une négation, on a l'indicatif (ou le conditionnel), puisqu'il n'y a plus de doute.

Mais, comme il y a un mot  de la famille de doute, cela entraîne une idée de doute. C'est pourquoi on trouve parfois le subjonctif. Cela peut être considéré comme une faute.

 

2-La phrase suivante est correcte.

Mais je doute si Paul réussira.

La tournure je doute si est vieillie

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans La clef des modes dans les conjonctives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog