Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 22:35

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

FIGURES DE RHETORIQUE

FIGURES DE STYLE

 

Les mots sont capables d'exprimer d'autres objets auxquels ils correspondent. Outre leur sens propre, ils peuvent prendre des sens figurés : c'est ā ces emplois qu'on a donné le nom de tropes.

Gustave Lanson professeur de lettres 1857 -1934

 

 

Les numéros se rapportent à ceux des épisodes des Délires.

Vous pouvez vous y reporter en cliquant dessus.

 

L'antanaclase  3

L'ANTANACLASE, figure de rhétorique. On joue par deux fois sur un mot avec deux acceptions différentes. 

 

La comparaison  21


Le zeugma 13

LE ZEUGMA  rapproche un mot concret et un mot abstrait ou vice versa.Il lie des mots n'appartenant pas au même registre.

 

La suspension  13

LA SUSPENSION,  figure de rhétorique. Ellemet le lecteur en attente, de telle sorte qu'il s'impatiente de savoir ce qu'on lui annonce. Mise en relief d'une idée, d'un fait.

La suspension augmente l'effet des choses qu'on doit annoncer. Dictionnaire de l'Académie


L'euphémisme  40  82

L'EUPHÉMISME  permet de dire de façon adoucie, une chose qui pourrait choquer si elle était décrite telle qu'elle est.

 

 LA LITOTE

Dire peu pour vouloir dire beaucoup.

Voir :

Comment dites-vous "Je t'aime" ? Je te kiffe, je ne te hais point, tu me bottes, je suis morgane de toi, je t'ai dans la peau, mon coeur s'est embrasé, etc. ?

 

L'alliance de mots, l'oxymore, l'oxymoron 10 

L'OXYMORE ou OXYMORON,  figure de style, alliance de mots dont le rapprochement est inattendu, les termes étant des contraires.


La prétérition    56  106  129  157

LA PRÉTÉRITION   Figure de rhétorique qui consiste à affirmer qu'on ne va pas vous dire quelque chose, et cela avant de vous le dire. Elle attise la curiosité du lecteur.


La personnification  84

LA PERSONNIFICATION,  figure de rhétorique qui fait un personnage d'un être inanimé en lui donnant des attributs anthropomorphiques (de l'homme)


L'allégorie   120

L'ALLÉGORIE  figure une abstraction (la mort, l'amour... ) par une image, une peinture, une sculpture ou le plus souvent par un personnage vivant.

 

L'amplification  33

L'AMPLIFICATION  est une gradation dans les termes d'une énumération. Elle peut l'être dans une succession de paragraphes.


L'analepse  86 129

L'ANALEPSE   permet, au cours d'une narration de revenir sur des moments antérieurs. On dirait FLASHBACK au cinéma.

 

Le polyptote   122      80   157

LE POLYPTOTE  consiste à employer, dans une même phrase, deux fois un même mot ne revêtant pas la même forme grammaticale.

 

La prolepse  89

LA PROLEPSE  est une anticipation des faits qui se produiront plus tard.

 

 La syllepse  119

LA SYLLEPSE  est une figure de style qui permet d'exprimer notre pensée sans pour autant suivre les règles grammaticales.

Exemples

-On emploie on pour nous

-Quand les pronoms personnels nous et vous sont employés pour une personne au singulier, l’adjectif, le participe passé qui s’accordent normalement avec ces pronoms, se mettent au singulier et au genre correspondant au sexe de la personne.

 

L'énallage  24

 L'ENALLAGE ou LA SUBSTITUTIONc'est un changement brusque de temps ou de mode, ou de genre, ou de nombre, ou de nom ou de pronom, ce qui a pour effet de dramatiser une situation.


Le truisme ou la lapalissade   8   21  120

LA LAPALISSADE,  c'est une évidence et pas une véritable information !

 

Le paradoxe  120

LE PARADOXEen rhétorique, expose une idée qui apparaît au premier abord contraire au sens commun.


La sentence  105   120


La maxime  36   72   87  120 

LA MAXIME :  règle morale, règle de conduite, précepte, sentence


L'apophtègme  120

L'APOPHTEGME   parole mémorable qui vaut une maxime


L'ellipse  120   121

L'ELLIPSE en rhétorique, produit un effet de raccourci en omettant les éléments en principe nécessaires à la compréhension d'une phrase ou d'un texte


L'hyperbole  13   122

L'HYPERBOLE  est une figure de style qui utilise des moyens permettant de mettre une idée en relief.

On peut la rencontrer dans les cas suivants : ironie, caricature, emphase, amplification.


L'accumulation  13


L'allitération 16   25

L'ALLITERATION  est la répétition du même son qui doit produire un effet.

Les sifflantes :  "Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?" Racine, Andromaque

Le son [r] non plus n'est jamais de bon augure !


La métalepse 122

LA MÉTALEPSE en rhétorique annonce une réfutation polémique à un ou plusieurs éléments prévisibles.


L'asyndète 125

L'ASYNDETE  est une figure de style qui consiste en l'absence de mots de liaison, conjonctions ou adverbes, entre les diverses propositions d'une phrase ou entre les phrases mêmes.


L'anaphore 122  129

L'ANAPHORE

Répétition en début de phrase d'un même mot, d'un même groupe de mots ou d'un même syntagme pour marteler une idée, marquer une obsession, rythmer un discours.

6 mai 2012  Rappelez-vous M. Hollande lors de sa campagne à la présidentielle : "Moi président... Moi président... "  15 fois, ce n'est pas peu dire ! 

 

L'hyperbate  123  127  130

L'HYPERBATE   est une figure de style qui consiste à séparer deux mots normalement assemblés en intercalant un ou plusieurs autres mots. La phrase en est de ce fait comme prolongée.


Le chiasme  134

LE CHIASME
Je plaisais à Lio et Lio me plaisait.
Figure de style qui comporte un parallélisme et une inversion. Elle traduit soit l'union, soit l'opposition.


La paronomase  137

LA PARONOMASE On joue sur deux mots qui se ressemblent et qu'on pourrait confondre.

> PARONYMES – PARONOMASE + QUIZ N°27

 


L'oxymore ou l'oxymoron 10 29 141

L'OXYMORE ou OXYMORON, figure de style, alliance de mots dont le rapprochement est inattendu, les termes étant des contraires.

 

L'allusion littéraire 123

L'ALLUSION LITTÉRAIRE, mot ou expression qui fait allusion par analogie à une chose connue : un événement, un personnage, un ouvrage littéraire.

 

L'anagramme 134

L'ANAGRAMME (une) est la transposition des lettres d'un mot ou d'une phrase pour faire un autre mot ou une autre phrase.

Voir :Délires d'Oli et de Lio + L'anagramme

Anagrammes - Virgo serena, pia, munda et immaculata

 

La liste des figures de style que je donne ici n'est pas exhaustive.

Voir par exemple l'article : Figure de style - Wikipédia

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog