Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:54

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Certes, j'aurais pu mettre en exergue pour titre de mon blog : Grammaire pour les nuls, ou Orthographe pour les nuls, ou bien Le français pour les nuls, ou encore Une petite histoire de la langue française pour les nuls. J'aurais appelé mes lecteurs des nuls et ils se seraient peut-être reconnus ou ils auraient cru se reconnaître dans cet adjectif : nul.

 

Un titre avec les nuls est très vendeur, chacun de nous se trouvant plus ou moins nul dans telle ou telle discipline.

 

Je trouve le mot nul nul, déplorable, affligeant, détestable.

Je sais, vous allez me dire que nul ne veut pas dire vraiment nul, que c'est une façon de parler. Mais tout de même !

Ceux qui se disent nuls, pour lire et acheter tous les livres s'intitulant pour les nuls, ceux-là, dis-je, doivent se penser, quelque part, un peu nuls.

Peut-être ce terme peu réjouissant qu'on s'attribue ne devrait-il pas s'employer à la légère.

Peut-être renvoie-t-il à une époque où les appréciations qu'on pouvait lire sur son carnet scolaire étaient truffées du mot nul. Paul est nul en histoire. Pierre ne fait aucun effort en math, ses résultats sont nuls. Mais il est d'autres adjectifs tout aussi tristes (j'allais écrire nuls) comme faible, insignifiant, mauvais, inconsistant, lamentable, incapable, insuffisant — et l'indéfini aucun dans : aucun travail sérieux, aucun progrès, aucune attention, aucune application, aucune amélioration dans la conduite.

Je passerai sur : Ne fait pas le travail demandé, ne fait pas ses devoirs, n'apprend pas ses leçons, ne cesse d'amuser ses camarades, fait le pitre pendant les cours, répond aux professeurs.

 

Quand on n'a pas le coeur de voir chez l'enfant ses côtés positifs, ses qualités, puisqu'il en a, c'est sûr, quand on ne l'encourage pas avec des appréciations qui l'aident à grandir, et qu'on lui donne à lire des choses dégradantes sur lui-même, on ne peut pas s'attendre à ce qu'il ait envie de progresser et de réussir.

 

De quoi faire détester à tout jamais les cours, les devoirs, les leçons, les efforts et les mauvaises notes (puisqu'on ne sait pas comment s'y prendre pour y échapper), les profs qui donnent de tels jugements, bref, l'école en général. Et l'estampille qu'elle a collée sur le front, perdure, comme une blessure :

 

NUL !

 

C'est pourquoi les titres arborant : Le, la, les... pour les Nuls ont tant de succès.

 

J'avais coutume de dire à mes élèves : « Ce n'est pas parce que vous ne réussissez pas à l'école comme vous le voudriez que vous ne réussirez pas dans la vie. »

 

Non, sachez-le, vous n'êtes pas nuls quand vous vous procurez un livre pour les nuls. Ce geste témoigne de votre courage. Vous voulez progresser, vous voulez bien faire. Vous ne baissez pas les bras devant votre ignorance.

Vous êtes un type bien.

 

Et cela vous coûte cher. Le prix d'un livre.

On devrait distribuer gratuitement les livres ... pour les Nuls.

 

Sachez que vous avez sur la toile des sites gratuits qui vous proposent des explications intéressantes et sans fautes. Encore faut-il se méfier de ce qu'on vous donne à lire !

 

Allez sur le site du CNRS Lexicographie- Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales où vous trouverez les dictionnaires du Trésor et de l'Académie entre autres.

 

Questions de langue| Académie française

 

Dictionnaire français en ligne - langue française- LEXILOGOS

 

Office québécois de la langue française- Page d'accueil

 

Questions de français (études littéraires) 

 

>> Ouvrages de référence qui me sont très utiles  

 

Ou bien lisez les articles de grammaire et d'orthographe de mon blog.

 

Mise en garde

Tout ce qu'on lit sur la toile n'est pas sans fautes. Vous le savez. Méfiez-vous de certains sites.

......................................

Ce que je pense du livre de Julien Lepers :

>>Second ou deuxième ? Voire ou voire même ? Que doit-on donc dire M. Lepers ?

>>M. Julien Lepers vient de publier un livre : "Les fautes de français que je ne ferai jamais plus." Dommage !

......................................

Évitez le site : françaisfacile.com il y a des erreurs.

......................................

Attendez... je rêve...

Je clique sur le site Pour les nuls et je vois une collection intitulée Nullissime !

Nul, je comprends, mais Nullissime...  

Nullissime, superlatif de Nul... 

Alors, plus nul que nul, tu meurs !

 

Note

Les mots archinul et nullissime ne sont admis ni par l'Académie, ni par Le Trésor de la Langue Française.

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog