18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:15
 

dusse est la forme de devoir à la première personne du singulier au subjonctif imparfait.

Il était étonnant que je dusse vous obéir.

 

Je dusse se transforme en dussé-je ou dussè-je lorsqu'il y a inversion du sujet je. (littéraire)

 

L'imparfait du subjonctif employé en tête de phrase s'emploie dans un sens proche de :

♦ même si (+ indicatif - locution conjonctive indiquant la condition avec une nuance concessive)

♦ quand bien même (+ conditionnel - locution conjonctive indiquant le temps avec une nuance concessive) )

Dussè-je être blâmé, je combattrais pour vous défendre.

Même si je devais être blâmé...

Quand bien même je devrais être blâmé... (style soutenu)

 

Avec d'autres personnes :

Dût le ciel me tomber sur la tête, je resterais fier et droit.

Nous lui resterions fidèles, dussions-nous en souffrir.

 

je dusse, tu dusses, il dût, nous dussions, vous dussiez, ils dussent.

 

Remarque : Accent aigu ou accent grave ?

Quand dussé-je devient dussè-je :

Dussé-je, orthographe traditionnelle

Dussè-je,  orthographe rectifiée en 1990 du fait de la prononciation [ɛ]

De même eussé-je, fussé-je.

et les anciennes formes des verbes se terminant par e avec sujet inversé :

me trompé-je, fustigé-je, chanté-je... 

me trompè-je, fustigè-je, chantè-je...

Style recherché et peu usité même à l'écrit.

 

Pour en savoir + voir les articles suivants :

 

Eussé-je, eussè-je, fussé-je, fussè-je, dussé-je, dussè-je, eût-il, fût-il, dût-il, fût-ce, fussent-ils, parlé-je, parlè-je...

 

même si

 

Pour les différents sens du verbe devoir qui peut être aussi auxiliaire de mode (semi auxiliaire), voir les dictionnaires du Trésor et de l'Académie sur le site du CNRTL : 

Lexicographie - Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Exemples :
Il doit m'obéir.
Je vous dois 10 euros.
Il a dû pleuvoir.
Le train doit partir à 5h.
Il est de votre devoir d'être fidèle.

Voir aussi :

Ne pas confondre : du dû dus dut, due, dues, et dût


[du] s'écrit du, dû, due, dues, dus, dut, dût - Exercice : Trouvez la bonne orthographe et justifiez-la - QUIZ 65 - Texte à trous "Du coeur et de l'ardeur d'apprendre"


Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans La clef des modes dans les conjonctives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mamiehiou.over-blog.com
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog