Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 10:10

  ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Je vais t'apprendre

Une série d'articles destinés aux enfants,

et à leurs parents qui veulent discuter avec eux.

À partir de trois ou quatre ans ou plus.

À retrouver dans  >> Autour de l'enfant

 

La découverte des sens

 

Donnez à l'enfant un fruit, par exemple une pomme, une pêche ou une orange.

 

questions

suggestions

Pourrais-tu me décrire ce fruit, me dire comment il est ?

Laissez parler l'enfant. S'il est bavard, il pourra dire plusieurs choses.

Pour aider à la réflexion :

Quelle est sa forme ?

Quelle est sa couleur ?

Il est rond. Il est vert ou jaune ou il a plusieurs couleurs, etc.

Si tu fermes les yeux, est-ce que tu peux savoir s'il est rond ?

Demandez-lui de fermer les yeux.

Prenez-lui les mains et faites-lui palper le fruit. Il dira qu'il devine qu'il est rond, sans le voir, en le touchant.

Il peut donner d'autres précisions, la peau est lisse, douce, pas très lisse, velouté, tout dépend du fruit.

Si tu fermes encore les yeux, peux-tu voir sa couleur ?

Non.

Ferme encore les yeux. Peux-tu deviner le fruit que tu touches maintenant ?

Vous lui faites palper une banane (par exemple) qu'il n'a pas vue.

Comment as-tu fait pour deviner que c'était une banane alors que tu ne l'as pas vue ?

À sa forme. Le fruit est long.

Parce que je sais ce que c'est qu'une banane, comment elle est faite.

Mets un fruit près de ton nez. Qu'est-ce que tu peux dire sur ce fruit ?

Il sent bon, il a une odeur, il est parfumé.

Ferme les yeux, tu vas deviner quel fruit je vais te faire sentir.

Vous pouvez lui mettre successivement sous le nez, sans qu'il les voie, plusieurs fruits à sentir et lui demander de deviner le fruit qu'il sent.

Dis-moi de quel fruit tu manges maintenant.

Sans lui faire voir le morceau du fruit que vous lui mettez dans la bouche (il a toujours les yeux fermés) il doit deviner de quel fruit il mange.

 

Tu as pu reconnaître ces fruits parce que tu les a vus, grâce à un sens : la vue.

Tu as pu aussi les reconnaître parce que tu les as touchés, grâce à un sens, le toucher.

Tu as pu aussi les reconnaître parce que tu les as sentis, grâce à un sens, l'odorat.

Tu as pu aussi les reconnaître parce que tu les as goûtés, grâce à un sens, le goût.

Peux-tu reconnaître le fruit que tu ne vois pas, que tu ne touches pas, que tu ne sens pas, que tu ne goûtes pas ?

Vous prenez un fruit que votre enfant n'a pas vu et vous le cachez derrière votre dos.

>> Non !

 

Donc tu sais maintenant que tu connais les objets, que tu sais ce qui existe, grâce à tes sens.

******

******

Nous allons maintenant faire une expérience avec les sons. Écoute très attentivement les bruits de la rue et tu me dis ce que tu entends.

Vous pouvez ouvrir la fenêtre ou pas nécessairement si l'on perçoit assez de bruits qu'il connaît. On peut ne pas regarder par la fenêtre. Si vous n'avez pas de fenêtre sur la rue, vous pouvez écouter les bruits de la maison. Vous pouvez lui demander de fermer les yeux et vous vaquez à des occupations qui font des bruits qu'il reconnaît. Ouvrir une porte, tourner le robinet, prendre une casserole, ouvrir une bouteille et verser de l'eau dans un verre, tirer la chasse d'eau, etc. Si les voisins font du bruit, il pourra reconnaître des pas, des chaises que l'on traîne, une télé allumée, un chien qui aboie... et dans le jardin le pépiement des oiseaux, le vent dans les arbres, une tondeuse à gazon...
L'enfant énumère les bruits.

On peut aussi faire l'exercice les yeux fermés.

Tu vas fermer les yeux et tu essaies de reconnaître certains bruits.

L'enfant énumère les bruits.

Tu as reconnu ces bruits parce que tu les as entendus, grâce à un sens : l'ouïe.

******

******

À la fin de l'exercice, nous récapitulons.

Nous avons cinq sens : la vue, le toucher, l'odorat, le goût et l'ouïe. C'est grâce à eux que nous pouvons connaître et reconnaître les choses.

 

Dans les phrases suivantes vous lui demandez de répéter les mots en rouge.

Nous voyons avec les yeux grâce à la vue. (répète, la vue)

Nous sentons avec le nez grâce à l'odorat. (répète, l'odorat)

Nous savons le goût des choses avec notre langue grâce au goût. (répète, le goût)

Nous sentons avec nos mains ou avec d'autre parties de notre corps grâce au toucher. (répète, le toucher)

Nous entendons avec nos oreilles grâce à l'ouïe.(répète, l'ouïe)

Imagine qu'une personne n'ait aucun de ces sens , ni la vue, ni le toucher, ni l'odorat, ni le goût, ni l'ouïe.

Comment pourrait-elle connaître les choses qui l'entourent, comment pourrait-elle connaître le monde ?

Cette personne ne pourrrait pas connaître les choses. Elle ne saurait rien du monde.

Dis-moi : comment appelle-t-on les personnes qui ne voient pas, qui n'ont pas le sens de la vue ?

Des aveugles.

Ils souffrent de cécité.

Et celles qui n'entendent pas, qui n'ont pas l'ouïe ?

Des sourds

Il souffrent d'anacousie.

 

Pour répondre aux questions des enfants qui en demandent toujours plus :

Les personnes qui n'ont pas le goût souffrent d'agueusie.

Celles qui ne sentent plus rien, qui ont perdu l'odorat, souffrent d'anosmie.

Celles qui ont perdu le sens du toucher souffrent d'anesthésie.

Eh oui, il y a des personnes qui ne sentent pas quand on les touche, quand on les caresse, quand on les embrassent, ni quand elles se font mal.

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur le sens du toucher, lisez l'article très intéressant sur papidoc :

S'accommoder d'une deficience du toucher

 

>> Autour de l'enfant

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Autour de l'enfant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog