Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 10:19

 ACCUEIL & SOMMAIRE

  Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

 Ajouts : le 14 janvier 2012, le 7 octobre 2013 et le 23 septembre 2015

 

Je n'ai rien personnellement contre les personnes citées dans les paragraphes suivants. Je déplore seulement leur façon de maltraiter la langue française.

La langue française massacrée
 

Si Mme Christine Lagarde, Mme Valérie Pécresse, M. Jean-François Coppé, M. Richard Descoings, Mme Martine Aubry, M. Frédéric Cuvillier, Mme Geneviève Fioraso, ont reçu le prix de LA CARPETTE ANGLAISE de 2007 à 2013, si l'on entend trop souvent dans les médias des journalistes et des animateurs faire de nombreuses fautes de vocabulaire, de syntaxe et de prononciation, on rencontre parfois des hommes et des femmes soucieux de respecter la langue française. 

Pour en savoir + et connaître les autres "lauréats" de la Carpette anglaise

> Carpette anglaise - Défense de la langue française


Donner le bon exemple, c'est bien.

On entendait Monsieur Chirac et Monsieur Mitterrand s'exprimer en bon français.
Monsieur Poivre d'Arvor est connu pour être le meilleur journaliste à parler une langue d'une grande pureté.

Je n'ai encore jamais entendu Claire Chazal, Laurent Delahousse, Elise Lucet, et j'en passe, faire une quelconque faute.

Je me souviens avoir vu, sur les statistiques de mon blog, une affluence d'internautes venus se renseigner lorsqu'un jour Elise Lucet a prononcé (impeccablement) le mot imbroglio et un autre jour le mot abasourdi. Comme quoi, les téléspectateurs sont très attentifs et veulent vérifier la prononciation des mots.
L'article concerné :

Prononciation problématique de quelques mots en français : gageure, almanach, handball, imbroglio, mas, tomber dans le lacs, abasourdi, blinis, Auxerre, Bruxelles, Cassis...


Les publicitaires et les auteurs de chansons font souvent n'importe quoi.
Peut-être se croient-ils malins... ou poètes.

Ils sont si bons quand ils jouent avec les mots tout en respectant le français ! Mais c'est un exercice bien difficile.

......................................................................

Voici quelques phrases dont je ne dénoncerai pas les auteurs, mais que vous reconnaîtrez sûrement :


Pub : La banque à qui parler


Comment ça va bien ?

Tell'ment si  belle quand elle sort

Tell'ment si belle, je l'aime tell'ment si fort

Qu'est-ce  que t'es belle
Tu ne m'as pas laissé le temps
De te dire tout c 'que je t'aime
Ni tout c' que tu me manques

Mais quand je vois une planisphère (sic, un planisphère)
J'ai le coeur qui taille la zone

... te passe pas de moi

La Tournée à Zazie

 

Pub : Côte d'Or afrodisiaque (vu le 28-02-2012)

Pourquoi pas aphrodisiaque, que je trouve bien plus excitant, avec Aphrodite qui fait un clin d'oeil. au gourmand ?

Oui, oui, je sais... afro...

......................................................................

Ce sont les premières phrases qui me viennent à l'esprit. Vous en connaissez sûrement beaucoup d'autres.

J'ajouterai un tic verbal qu'affectionnent trop de gens qui disent "un peu" ou même "un petit peu" au lieu de "beaucoup" "très" ou "vraiment".

Par exemple, j'ai relevé aux infos :
Il y avait des morts étendus partout sur le sol. C'était un peu dramatique.

Ou, pour encore minimiser les choses :
Il n'avait été coupable jusque-là que de petits délits, vols de voitures, vols à l'arraché...


Les mots nous font-ils peur ?
......................................................................

L'autre jour, lors d'un entretien d'embauche, le postulant, en partant, a dit à son éventuel employeur : "À plus !"

Étonnant non ? Et rédhibitoire.

"Ce n'est qu'une histoire de niveau de langue", me rétorquerez-vous.

Les mots nous font-ils défaut ?

 

Peut-on s'habituer à la grossièreté ?

Ajout du 14 janvier 2012

Je ne suis pas bégueule mais je crois que maintenant on dépasse les limites du supportable.

Il n'est pas de médias qui ne donnent à lire ou à entendre des mots qui tendent à devenir la norme du "parler français". Ils n'ont pas tort, me direz-vous, puisqu'ils ne sont que le reflet de la société, et que leur rôle consiste à reproduire et à montrer ce que disent les gens.

Et c'est cela le hic.

Les gens, ceux-là mêmes qui voudraient se faire respecter, ceux-là mêmes qui voudraient se faire aimer, prennent les chemins sulfureux de la vulgarité. C'est ainsi que la vulgarité, plus pernicieuse encore que la grossièreté, devient petit à petit la norme, celle que nos jeunes croient qu'elle est la norme.

Pas étonnant que nos écoliers, nos enfants, jusqu'aux plus petits, prononcent des paroles à faire frémir. On leur explique, bien sûr, qu'il ne faut pas dire tel ou tel mot, que c'est un gros mot. Mais l'adulte doit montrer le bon exemple — c'est la meilleure éducation à donner à l'enfant, la plus efficace indubitablement — à qui d'autre l'enfant pourrait-il se fier ?

......................................................................

Et Bénabar, qui est un chanteur que l'on écoute, clame :

"[...] Tu trouves ça peut-être politiquement correct, mais moi je t’emmerde !"

Qui peut croire que c'est vraiment joli ? Ne fusille-t-il pas son image ? Son imagination "poétique" est-elle à ce point tarie qu'il ne trouve pas un autre mot aussi percutant sans être grossier ?

Le 11 décembre 2010

Quand une ex future présumée candidate à la présidence de la République s'exclame à froid : "On ne s'engeule plus au parti socialiste !"* (ce qui reste à voir, mais laissons-là le fond pour nous occuper de la forme...) on ne peut supposer que cette dame ignore les registres de langue.

Vouloir se rapprocher de la langue du peuple. Mais de quel peuple alors ?

Je souligne à froid, ce qui veut dire : "d'une manière bien réfléchie" et non sous le coup de l'émotion.

 
Le 23 sept. 2015

Et encore :

Aubry: «Macron ? Comment vous dire... Ras-le-bol - Libération

 

Articles connexes :

QUIZ 25 Test sur la politesse, le savoir-vivre et l'art de la table

Les niveaux de langue style soutenu, courant, familier, populaire, etc.

Les barbarismes : Quiz 30 et Quiz 31

 

>> 135 Délires pédagogiques + Test sur la politesse, le savoir-vivre et l'art de la table QUIZ 25 + Les petits mots avec y

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Pour amateurs de scrabble, les petits mots avec X  (2007-2008)

Deux lettres
ex, xi.

Trois lettres
aux, axe, box, dix, eux, exo, fax, fox, gex, lux, max, mix, mox,oxo,
sax, six, tex, wax.

Quatre lettres
apax, apex, aulx, axel, axer, axis, baux, boxe, ceux, deux, doux,
eaux, exam, exil, exit, exon, expo, faix, faux, feux, fixe, flux, foxé, hoax, houx, inox, ixer, ixia, jeux, luxe, lynx, manx, maux, maxi, moxa, nixe, noix, onyx, oryx, oxer, paix, peux, poix, poux, prix, rixe, roux, saxe, saxo, sexe, sexy, taux, taxe, taxi, toux, trax, vaux, veux, voix, yeux. 

VOIR  

W Délires n°131

K Délires n°132

J et Q Délires n° 133

Y Délires n°135

Z Délires n° 136

Retour au début de l'article 

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog