Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 21:33

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Récapitulation de tous les exercices à trous

 

Lire avant ou après l'exercice à trous :

Les homophones a as à ah ha + Notes sur le verbe et l'auxiliaire avoir,

les prépositions, les interjections, les pronoms personnels

 

Compléter par a, as, ah, ha.

La correction est à la suite

 

Une saynette - Maman et Papa Faichouin

 

Papa―... ! ma chérie, comme tu m'... manqué ! Qu'...-tu fait pendant tout le temps qu'il m'... fallu t'attendre ?

Maman―Je suis allée ... la gare.

Papa―Tu ... acheté un billet de train ? Tu  ... voulu t'en aller ? Mais ta fille ... la rougeole, elle ... pleuré toute la nuit, et toi tu n'en ... rien ... faire ?  

Maman―Tu n'... qu'... t'occuper d'elle. J'ai autre chose ... penser.

5Papa―Tu manques ... tous tes devoirs !

Maman―Tu n'es pas mon maître ... raisonner ! Qu'...-tu ... me faire la morale ?

Papa― Je ne te reconnais plus, tu n'... plus rien de ma petite bête ... Bon Dieu, de mon petit lapin ... lunettes.Tu m'... fait de la peine. Me laisser ainsi, livré ... moi-même !

Maman―Je me suis décidée ... te laisser quelques responsabilités.

Papa―... ! ... ! ... quoi tu joues ? ... me faire enrager ?

10Maman ―Mais non ! Regarde, je m'en vais de ce pas me dévouer ... ma fille. Dis-moi. Qu'...-t-elle dit ?

Papa―Elle ... couru pour te retenir. Elle ... eu peur.

Maman―Et tu l'... consolée, j'en suis sûre. Qu'...-tu ... me regarder avec des yeux de merlans frits ? C'est ... mourir de rire.

Papa―Oh ! Tu m'... donc raconté une histoire ? Me quitter pour toujours, partir ... jamais !

Maman―Et tu m'... crue ! ... la bonne heure !

15Papa―Tu m'... laissé tout seul avec la petite.

Maman―Tu ... beau dire, je ne peux pas me fier ... toi.

Papa―Mets-toi ... ma place.

Maman―Tu ... gambergé ?

Papa― " ..., je me suis dit, si jamais elle ... affaire ... moi, elle va voir !"

20Maman―Mais tu ... toujours besoin de moi ! Je suis ... bout !

Papa―M'abandonner ainsi ... mon triste sort !

Maman―C'est ... n'y pas croire ! Je m'absente cinq minutes, et tout va ... vau-l'eau.

Papa―Toi seule ... les solutions ... tous les problèmes, ma chérie.

Maman―Je n'ai qu'... me dévouer corps et âme, c'est cela ?

25Papa―C'est toi qui l'... dit. Eh bien, puisqu'il en est ainsi, je te laisse ... tes occupations familiales, et je téléphone ... Noah.

Allô Noah ? Ça y est, je suis prêt ... faire un match de foot. ... tout de suite.

Maman―... ! tu pars ? J'ai droit ... un petit baiser ?

Papa―Pas le temps ! ... tout ... l'heure !

 

Correction 

P―Ah ! ma chérie, comme tu m'as manqué ! Qu'as-tu fait pendant tout le temps qu'il m'a fallu t'attendre ?

M―Je suis allée à la gare.

P―Tu as acheté un billet de train ? Tu as voulu t'en aller ? Mais ta fille a la rougeole, elle a pleuré toute la nuit, et toi tu n'en as rien à faire ?

M―Tu n'as qu'à t'occuper d'elle. J'ai autre chose à penser.

5P―Tu manques à tous tes devoirs !

M―Tu n'es pas mon maître à raisonner ! Qu'as-tu à me faire la morale ?

P―Je ne te reconnais plus, tu n'as plus rien de ma petite bête à Bon Dieu, de mon petit lapin à lunettes.Tu m'as fait de la peine. Me laisser ainsi livré à moi-même !

M―Je me suis décidée à te laisser quelques responsabilités.

P―Ha ! Ha ! à quoi tu joues ? à me faire enrager ?

10M―Mais non ! Regarde, je m'en vais de ce pas me dévouer à ma fille. Dis-moi. Qu'a-t-elle dit ?

P―Elle a couru pour te retenir. Elle a eu peur.

M―Et tu l'as consolée, j'en suis sûre. Qu'as-tu à me regarder avec des yeux de merlans frits ? C'est à mourir de rire.

P―Oh ! Tu m'as donc raconté une histoire ? Me quitter pour toujours, partir à jamais.

M―Et tu m'as crue ! À la bonne heure !

15P―Tu m'as laissé tout seul avec la petite.

M―Tu as beau dire, je ne peux pas me fier à toi.

P―Mets-toi à ma place.

M―Tu as gambergé ?

P―"Ah ! je me suis dit, si jamais elle a affaire à moi, elle va voir !"

20M―Mais tu as toujours besoin de moi ! Je suis à bout.

P―M'abandonner ainsi à mon triste sort !

M―C'est à n'y pas croire ! Je m'absente cinq minutes, et tout va à vau-l'eau.

P―Toi seule as les solutions à tous les problèmes, ma chérie.

M―Je n'ai qu'à me dévouer corps et âme, c'est cela ?

25P―C'est toi qui l'as dit. Eh bien, puisqu'il en est ainsi, je te laisse à tes occupations familiales, et je téléphone à Noah.

Allô Noah ? Ça y est, je suis prêt à faire un match. À tout de suite.

M―Ah tu pars ? J'ai droit à un petit baiser ?

P―Pas le temps ! À tout à l'heure !

 

 >> Récapitulation des petites histoires à trous

>> Récapitulation de tous les exercices à trous

>> Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... " 

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

May 14/11/2016 19:04

Ah, les hommes !

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog