Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 12:38

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Récapitulation des petites histoires à trous avec tous les épisodes des Trois copines

 

Retrouvez les notes sur les paronymes dans l'article :

Les paronymes et est ai aie aies ait aient eh hé hais hait haie ais ès

 

Ces mots sont des paronymes plutôt que des homophones parce que la prononciation de certains d'entre eux est proche mais pas tout à fait semblable : on distingue ai [ɛ] de [e] par exemple.

 

Maggy, Josée et la petite Philo (épisode 2)

Invitation

Parcimoneilles, le 22 juin

Ma chère Josée,

Bien que tu ne m'..... pas invitée à ton anniversaire ..... que je t'..... invitée au mien, (tu ..... bien étourdie de n'être pas venue !) tu as vu que j'..... fait preuve de grandeur d'âme ..... que je t'..... complètement pardonné tes oublis. Il faut bien que j'..... une amitié sans faille. Je sais, ma très chère, que tu ne me ..... pas, bien au contraire, et je supporte ton silence, sans rancune. Je doute que tu ..... aussi peu de cervelle.

Je t'..... écrit trois lettres déjà et pas de réponse. Tu ..... bien paresseuse. Mais je sais que c'..... dans ton caractère et j'..... pour toi une patience qui n'..... pas près de s'éteindre.J'..... bon espoir qu'un jour tu auras le courage de prendre la plume pour m'écrire des gentillesses. Quoique je n'..... eu depuis longtemps (.....-ce six mois déjà ?) aucun signe amical de ta part qui m'..... prouvé que tu ... encore ma meilleure amie, j'..... toujours la conviction que tu me gardes une place de choix dans ton coeur. Si j'..... bien compris, tu n'.... pas en train de me mettre à l'épreuve, loin de là, tu veux seulement savoir si j'..... envie de garder ton amitié. Craindrais-tu que je t'..... oublié ? Vraiment, il n'..... pas utile que tu fasses tout ce cinéma, ..... pour que tu en ..... le coeur net, j'..... décidé de t'inviter à un petit pique-nique avec ton inséparable Philo. Elle ..... bien bête ..... bien naïve comme tu le sais, mais c'..... pour te montrer que je sacrifie mon amour-propre afin que tu ..... la preuve que j'..... envie de te faire plaisir. Qu'elle ..... joué la bécassine l'autre jour ne m'a pas trop gênée, j'..... l'habitude d'entendre ses niaiseries.

J'..... déjà préparé pour demain quelques petits en-cas comme je suis seule capable de les faire ..... nous nous régalerons.

..... bien, tout est prêt. J'..... l'intention de vous emmener dans ma petite décapotable. Ta teuf-teuf ..... par trop poussive, elle ..... bonne pour la casse, ma pauvre Josée, et je te plains de savoir que tu n'..... pas très argentée. Quant à Philo, elle n'..... même pas capable de rouler à bicyclette ! Si j'..... envie de vous distraire, ..... que j'..... le devoir de le faire, croyez-le, c'..... que je sais que vous vous languissez de moi. Ce n'..... pas parce que je serai bientôt docteur ..... lettres qu'il ne m'..... pas permis d'être aimable avec vous, ..... je pense très fort : "Qu'elles ..... une telle admiration pour moi ne les empêche pas d'être mes amies fidèles."

C'..... tout à votre honneur, mes chéries, de fréquenter la surdouée que j'..... toujours été.

Ma petite Josée, tu m'..... reconnaissante d'être comptée parmi mes intimes ..... Philo l'..... aussi. Comme l'amitié qui règne dans nos coeurs ..... forte ! Souhaitons qu'elle ..... encore de belles années devant elle !

À demain donc ! Pour ce qui ..... de Philo, si elle n'..... pas en mesure de venir, je n'en ferai pas une maladie !

Je t'embrasse sur les deux joues (si tu n'.... pas maquillée bien sûr.)

Maggie

 

Correction et explications

Ma chère Josée,

Bien que tu ne m'aies pas invitée à ton anniversaire et que je t' aie invitée au mien, (tu es bien étourdie de n'être pas venue !) tu as vu que j'ai fait preuve de grandeur d'âme et que je t'ai complètement pardonné tes oublis. Il faut bien que j'aie une amitié sans faille. Je sais, ma très chère, que tu ne me hais pas, bien au contraire, et je supporte ton silence, sans rancune. Je doute que tu aies aussi peu de cervelle.

Je t'ai écrit trois lettres déjà et pas de réponse. Tu es bien paresseuse. Mais je sais que c'est dans ton caractère et j'ai pour toi une patience qui n'est pas près de s'éteindre. J'ai bon espoir qu'un jour tu auras le courage de prendre la plume pour m'écrire des gentillesses. Quoique je n'aie eu depuis longtemps - est-ce six mois déjà ? - aucun signe amical de ta part qui m'ait prouvé que tu es encore ma meilleure amie, j'ai toujours la conviction que tu me gardes une place de choix dans ton coeur. Si j'ai bien compris, tu n'es pas en train de me mettre à l'épreuve, tu veux seulement savoir si j'ai envie de garder ton amitié. Craindrais-tu que je t'aie oublié ? Vraiment, il n'est pas utile que tu fasses tout ce cinéma, et pour que tu en aies le coeur net, j'ai décidé de t'inviter à un petit pique-nique avec ton inséparable Philo. Elle est bien bête et bien naïve comme tu le sais, mais c'est pour te montrer que je sacrifie mon amour-propre afin que tu aies la preuve que j'ai envie de te faire plaisir. Qu'elle ait joué la bécassine l'autre jour ne m'a pas trop gênée, j'ai l'habitude d'entendre ses niaiseries.

J'ai déjà préparé pour demain quelques petits en-cas dont nous nous régalerons.

Eh bien, tout est prêt. J'ai l'intention de vous emmener dans ma petite décapotable. Ta teuf-teuf est par trop poussive, elle est bonne pour la casse, ma pauvre Josée, et je te plains de savoir que tu n'es pas très argentée. Quant à Philo, elle n'est même pas capable de rouler à bicyclette ! Si j'ai envie de vous distraire, et que j'aie le devoir de le faire, croyez-le, c'est que je sais que vous vous languissez de moi. Ce n'est pas parce que je serai bientôt docteur ès lettres qu'il ne m'est pas permis d'être aimable avec vous et je pense très fort : "Qu'elles aient une telle admiration pour moi ne les empêche pas d'être mes amies fidèles." C'est tout à votre honneur, mes chéries, de fréquenter la surdouée que j'ai toujours été.

Ma petite Josée, tu m'es reconnaissante d'être comptée parmi mes intimes et Philo l'est aussi. Comme l'amitié qui règne dans nos coeurs est forte ! Souhaitons qu'elle ait encore de belles années devant elle !

À demain donc ! Pour ce qui est de Philo, si elle n'est pas en mesure de venir, je n'en ferai pas une maladie !

Je t'embrasse sur les deux joues (si tu n'es pas maquillée bien sûr.)

Maggy

 

Verbe avoir au subjonctif présent

ou auxiliaire avoir suivi du participe passé d'un verbe au subjonctif passé

que j'aie, que tu aies, qu'il ait, que nous ayons, que vous ayez, qu'ils aient

 

Auxiliaire avoir - verbe au subjonctif passé

Bien que tu ne m'aies pas invitée à ton anniversaire et que je t'aie invité au mien...

aie invité, aies invité : subjonctif passé du verbe inviter, aie, aies est l'auxiliaire

On emploie le subjonctif près la locution conjonctive de concession bien que

Le deuxième que reprend bien que

 

Il faut bien que j'aie une amitié sans faille.

aie : subjonctif présent du verbe avoir

Subjonctif après il faut que §8

 

Je doute que tu aies aussi peu de cervelle.

aies : subjonctif présent du verbe avoir.

Le subjonctif est employé après la conjonction de subordination que, la proposition principale exprime le doute.

 

quoique je n'aie eu depuis longtemps aucun signe...

aie eu : subjonctif passé du verbe avoir,

On emploie le subjonctif près la locution conjonctive de concession quoique

 

aucun signe amical de ta part qui m'ait prouvé...

ait prouvé : subjonctif passé du verbe prouver

On a ici le subjonctif dans une proposition subordonnée relative avec une idée de conséquence.

 

pour que tu en aies le coeur net

aies : verbe avoir au subjonctif présent

On emploie le subjonctif près la locution conjonctive de but pour que

 

Craindrais-tu que je t'aie oublié ?

aie oublié : subjonctif passé du verbe oublier

Le subjonctif est employé après la conjonction de subordination que, la proposition principale exprime la crainte, la peur.

 

afin que tu aies la preuve...

aies : subjonctif présent du verbe avoir

On emploie le subjonctif près la locution conjonctive de but afin que

 

Si j'ai  l'envie de vous distraire, et que j'aie le devoir de le faire, croyez-le...

Cas où SI est remplacé par QUE dans une suite de propositions subordonnées coordonnées >> Que est suivi du subjonctif.  >> Le subjonctif  §60

 

Qu'elle ait joué la bécassine l'autre jour ne m'a pas trop gênée.

ait joué : subjonctif passé du verbe jouer.

Dans une phrase commençant par que >> le subj. §20, on a le subjonctif.

 

Qu'elles aient une telle admiration pour moi ne les empêche pas d'être mes amies fidèles.

aient : subjonctif présent du verbe avoir

Dans une phrase commençant par que >> §20, on a le subjonctif.

 

tu m'es reconnaissante que je t'aie comptée depuis toujours parmi mes intimes.

aie comptée : subjonctif passé du verbe compter

Le subjonctif est employé après la conjonction de subordination que, quand la proposition principale exprime un sentiment >> Le subj. §4 et 5

 

Souhaitons qu'elle ait encore de belles années devant elle !

ait : subjonctif présent su verbe avoir

Le subjonctif est employé après la conjonction de subordination que, quand la proposition principale exprime un souhait §4 et 5

 

Pour en savoir plus sur le subjonctif, voir les articles :

La clef des modes - Liste des conjonctions de subordination

Emplois et valeurs du subjonctif

 

Un petit truc pour repérer le subjonctif, remplacer le sujet par nous. Si l'on a "nous ayons", c'est le subjonctif.

 

Cas où l'on a le verbe être

es : deuxième personne du singulier, tu es.

est : troisième personne du singulier, elle est, c'est, est-ce...

 

Et, conjonction de coordination

 

Eh, dans : eh bien ! eh oui ! eh non !

et surtout pas Et bien

 

  Retrouvez Maggy, Josée et la petite Philo dans :

>> Récapitulation des petites histoires à trous

  Récapitulation de tous les exercices à trous

  Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

  Orthographe grammaire pour les hésitants

  LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog