Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 18:38

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Récapitulation des petites histoires à trous avec tous les épisodes des Trois copines

 

à lire avant ou après le quiz > Les homophones ou où hou ouh houx août houe

 

QUIZ 38

Les trois copines, Maggy, Josée, et la petite Philo (1er épisode)

 

Josée-Allô Maggy ? ..... es-tu ? Tu travailles ..... tu es en congé ?

C'est relâche ? Rejoins-moi là ..... tu sais. Tu viens ..... tu ne viens pas ?

Dring ! Dring !

Josée-Déjà toi !

Maggy-Je t'embrasse ..... pas, ma petite Josée ? Tu t'es maquillée ..... quoi ?

Des bises.

Josée-Qu'est-ce qu'on fait ? On reste ici ..... on va se promener ?

Maggy-Quoi qu'on fasse, ..... qu'on aille, on va s'éclater !

Josée-Allons au bois cueillir des fraises ..... des champignons !

Maggy-Si tu veux.

Josée-Regarde, c'est Philo.

Maggy et Josée-..... ! ..... ! Philo ! C'est nous !

Josée-Mais ..... donc regarde-t-elle ?

Maggy-Elle est sourde ..... elle nous fait la tête ?

Josée et Maggy- ..... ! ..... ! on est là !

Philo Salut les filles ! .....est-ce que vous allez comme ça ?

Maggy-À la foire ..... à la messe, on hésite.

Josée-Elle charrie1. On va au bois.

Philo-.....  est-il ce bois ?

Maggy-À deux ..... trois kilomètres.

Philo-Si loin que ça ?

Josée-Elle charrie. C'est à deux pas.

Maggy-On va cueillir du ......

Philo-Du ..... ? Ça pique au moment ..... on s'y attend le moins et on pleure.

Maggy-On veut voir quand tu pleures ..... quand tu gémis.

Josée-Elle charrie. Le ..... se cueille à Noël ! Pas maintenant !

Philo-Pour les petites boules ..... écarlates, ..... cramoisies ..... vermillon.

Josée-Les boules ..... les baies ?

Philo-..... êtes-vous, belles baies ..... belles boules de ...... ?

Josée-Mais on est au mois d'..... ! Pas de baies au mois d' .... !

Philo-Regardez ! Qu'est-ce que c'est que cet engin ?

Josée-Une ......

Philo-À quoi ça sert une ..... ?

Maggy-Le paysan a oublié sa ....., ..... il l'a laissée là pour te faire parler.

Josée-Elle charrie. Ne pleure pas Philo. Le paysan ..... avec sa ....., il bêche ..... encore il bine.

Philo-..... ! La méchante ! Papa ..... maman viendra te gronder, Maggy.

Maggy-"Viendront", pas "viendra", puisqu'ils peuvent venir tous les deux. Tu n'as pas appris ta leçon sur la conjonction de coordination ".....".2

Josée-Mais arrête de la faire pleurer, Maggy !

Maggy-Sèche tes larmes ..... on te laisse ici toute seule. Et ne renifle pas aussi fort.

Josée-Nous voilà dans la houssaie. Que de ..... !

Philo-Savez-vous que les arbres de ..... peuvent être mâles ou femelles ?

Josée-..... as-tu vu ça ?

Philo-Je fais un herbier et je ramasse des végétaux partout ..... il y en a.

Maggy-Et ..... vois-tu qu'ils sont mâles ..... bien femelles ?

Philo-Seules les femelles portent des boules.

Maggy-Des baies.

Josée-Comme tu en sais des choses, Philo ! 

Maggy-C'est dur au mois d'..... de distinguer les femelles dans la houssaie ! Ha ! Ha !

On entend :..... ! ..... !

Philo-Qu'est-ce que c'est ?

Maggy-..... une chevêche, ..... une effraie ..... alors une hulotte. Peut-être un loup qui ne sait pas ..... aller et qui va nous dévorer.

Josée-Elle charrie. Ne l'écoute pas Philo ..... autrement elle va te faire tourner en bourrique.

Maggy-On ne sait plus vers ..... on doit se diriger.

Josée-Mais par ..... on passe ?

Philo-..... ! Ouille ! Je me suis piquée au ..... ! Je veux rentrer !

Maggy-Tant pis pour l'herbier, Philo.

Philo-(Elle pleure) ..... ! ..... !

Notes

1-Charrier quelqu'un (populaire) se moquer de lui - le mener en bateau

2-Ou, conjonction de coordination – Ton père ou ta mère viendra OU viendront ?

 

Texte complété

Josée-Allô Maggy ? Où es-tu ? Tu travailles ou tu es en congé ?

C'est relâche ? Rejoins-moi là où tu sais. Tu viens ou tu ne viens pas ?

Dring ! Dring !

Josée-Déjà toi !

Maggy-Je t'embrasse ou pas, ma petite Josée ? Tu t'es maquillée ou quoi ?

Des bises.

Josée-Qu'est-ce qu'on fait ? On reste ici ou on va se promener ?

Maggy-Quoi qu'on fasse, où qu'on aille, on va s'éclater !

Josée-Allons au bois cueillir des fraises ou des champignons !

Maggy-Si tu veux.

Josée-Regarde, c'est Philo.

Maggy et Josée-Hou ! Hou ! Philo ! C'est nous !

Josée-Mais où donc regarde-t-elle ?

Maggy-Elle est sourde ou elle nous fait la tête ?

Josée et Maggy- Hou ! Hou ! on est là !

Philo-Salut les filles ! Où est-ce que vous allez comme ça ?

Maggy-À la foire ou à la messe, on hésite.

Josée-Elle charrie. On va au bois.

Philo-Où est-il ce bois ?

Maggy-À deux ou trois kilomètres.

Philo-Si loin que ça ?

Josée-Mais non, elle charrie. C'est à deux pas.

Maggy-On va cueillir du houx.

Philo-Du houx ? Ça pique au moment où on s'y attend le moins et on pleure.

Maggy-On veut voir quand tu pleures ou quand tu gémis.

Josée-Elle charrie. Le houx se cueille à Noël ! Pas maintenant !

Philo-Pour les petites boules ou écarlates ou cramoisies ou vermillon.

Josée-Les boules ou les baies ?

Philo-Où êtes-vous, belles baies ou belles boules de houx ?

Josée-Mais on est au mois d'août ! Pas de baies au mois d'août !

Philo-Regardez ! Qu'est-ce que c'est que cet engin ?

Josée-Une houe.

Philo-À quoi ça sert une houe ?

Maggy-Le paysan a oublié sa houe ou il l'a laissée là pour te faire parler.

Josée-Elle charrie. Ne pleure pas Philo. Le paysan houe avec une houe, il bêche ou encore il bine.

Philo-Ouh ! La méchante ! Papa ou maman viendra te gronder, Maggy.

Maggy-"Viendront", pas "viendra", puisqu'ils peuvent venir tous les deux. Tu n'as pas appris ta leçon sur la conjonction de coordination "ou".

Josée-Mais arrête de la faire pleurer, Maggy !

Maggy-Sèche tes larmes ou on te laisse ici toute seule. Et ne renifle pas aussi fort.

Josée-Nous voilà dans la houssaie. Que de houx !

Philo-Savez-vous que les arbres de houx peuvent être ou mâles ou femelles ?

Josée-Où as-tu vu ça ?

Philo-Je fais un herbier et je ramasse des végétaux partout où il y en a.

Maggy-Et où vois-tu qu'ils sont mâles ou bien femelles ?

Philo-Seules les femelles portent des boules.

Maggy-Des baies.

Josée-Comme tu en sais des choses, Philo !

Maggy-C'est dur au mois d'août de distinguer les houx femelles dans la houssaie ! Ha ! Ha !

On entend Hou ! Hou !

Philo-Qu'est-ce que c'est ?

Maggy-Ou une chevêche, ou une effraie ou alors une hulotte. Peut-être un loup qui ne sait pas où aller et qui va nous dévorer.

Josée-Elle charrie. Ne l'écoute pas Philo ou autrement elle va te faire tourner en bourrique.

Maggy-On ne sait plus vers où on doit se diriger.

Josée-Mais par où on passe ?

Philo-Ouh ! Ouille ! Je me suis piquée au houx ! Je veux rentrer !

Maggy-Tant pis pour l'herbier, Philo.

Philo-(Elle pleure) Ouh ! Ouh !

 

Récapitulation de tous les exercices à trous

>> Récapitulation des petites histoires à trous

Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

Orthographe grammaire pour les hésitants

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL

 

Voir d'autres épisodes "Les trois copines" dans

>> Récapitulation des petites histoires à trous

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog