Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 12:39

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

RAPPEL : Tous les verbes au subjonctif présent

se terminent par -E -ES -E -IONS -IEZ -ENT

sauf être et avoir

Je le vois demain. (ind.) - Il faut que je le voie demain. (subj.)

Pour en savoir plus sur le subjonctif

reportez-vous à l'article :

La conjugaison des verbes au subjonctif

Comment déjouer ses difficultés

 

Ne pas confondre l'indicatif présent et  le subjonctif présent des 3 personnes du singulier je tu il/elle, et de la 3e personne du pluriel ils/elles des verbes ayant la même terminaison -E, -ES, -E, -ENT.

Les verbes qui ont la même forme à l'indicatif ou au subjonctif sont ceux du 1er groupe et quelques-uns du 3e groupe.

 

 

Un truc pour déterminer si l'on a affaire à un indicatif ou à un subjonctif : on remplace le verbe par le verbe faire qui est différent à l'indicatif et au subjonctif :

Je ne voudrais pas que tu cueilles... >> que tu fasses... subjonctif

Tu dois me regarder bien en face aussi longtemps que je te parle... >> que je te fais... indicatif

 

 

Trouvez le mode et le temps des verbes surlignés

Mettez une croix dans la colonne correspondante

Ind

prés

Subj

prés

Je ne voudrais pas que tu cueilles mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre.

 

 

Tu dois me regarder bien en face aussi longtemps que je te parle, je te prie !

 

 

Sois gentil avec elle même si tu la trouves très désagréable.

 

 

Supposez qu'elle refuse de venir, que ferai-je ?

 

 

Partirons-nous s'il neige demain ?

 

 

Fais comme tu le penses.

 

 

Il n'était pas nécessaire qu'ils achètent toutes ces victuailles.

 

 

Je n'espère pas que tu me demandes l'impossible.

Voir l'article sur espérer : Espérer que - J'espère que, je n'espère pas que, espérez-vous que

 

 

Elle ne cesse de gronder cet enfant quoiqu'il reste toujours bien tranquille.

 

 

Que tu me parles ainsi ne m'émeut guère.

 

 

Je sais déjà ce que tu veux avant que tu ne prononces un mot.

 

 

Mon chat ronronne sans que je le caresse.

 

 

Pensez-vous qu'il lui offre trop de cadeaux ?

 

 

Elle me dit qu'elle m'aime bien.

 

 

Elle sait pourtant que je ne l'aime pas du tout.

 

 

Je vois qu'elle mange avec appétit.

 

 

Je ne sais pas ce que je ferais pour qu'il m'adresse la parole

 

 

Je leur ai donné une bonne gifle afin qu'elles me laissent tranquilles.

 

 

Je n'aurais jamais cru qu'il me prête la main pour escalader ce tertre. Le galant homme !

 

 

 

 

Correction

Ind

prés

Subj

prés

Je ne voudrais pas que tu cueilles mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre.

 

x

Tu dois me regarder bien en face aussi longtemps que je te parle, je te prie !

x

 

Sois gentil avec elle même si tu la trouves très désagréable.

x

 

Supposez qu'elle refuse de venir, que ferai-je ? 

 

x

Partirons-nous s'il neige demain ?

x

 

Fais comme tu le penses.

x

 

Il n'était pas nécessaire qu'ils achètent toutes ces victuailles.

 

 

Je n'espère pas que tu me demandes l'impossible. 

 

x

Elle ne cesse de gronder cet enfant quoiqu'il reste toujours bien tranquille.

 

x

Que tu me parles ainsi ne m'émeut guère.

 

x

Je sais déjà ce que tu veux avant que tu ne prononces un mot.

 

x

Mon chat ronronne sans que je le caresse.

 

x

Pensez-vous qu'il lui offre trop de cadeaux ?

x

 

Elle me dit qu'elle m'aime bien.

x

 

Elle sait pourtant que je ne l'aime pas du tout.

x

 

Je vois qu'elle mange avec appétit.

x

 

Je ne sais pas ce que je ferais pour qu'il m'adresse la parole

 

x

Je leur ai donné une bonne gifle afin qu'elles me laissent tranquilles.

 

x

Je n'aurais jamais cru qu'il me prête la main pour escalader ce tertre.

 

x

 

 

Un autre truc pour savoir si l'on a un indicatif présent ou un subjonctif présent, on remplace le sujet par vous (ou par nous)

Mais attention aux verbes se terminant par iller, igner, ier, yer (voir ci-dessous)*
 

 

Remplacez par vous le pronom surligné

Si c'est l'indicatif présent, on a une terminaison en -EZ

Si c'est le subjonctif présent, on a une terminaison en -IEZ

Ind

prés

 

-EZ

Subj

prés

 

-IEZ

Je ne voudrais pas que tu cueilles mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre.

 

x

Tu dois me regarder bien en face aussi longtemps que tu me parles.

x

 

Il faut être gentil avec elle même si tu la trouves très désagréable.

x

 

À supposer qu'elle refuse de venir, que ferai-je?

 

x

Il faut agir comme tu le penses.

x

 

Il n'était pas nécessaire qu'ils achètent toutes ces victuailles.

 

x

Je n'espère pas que tu me demandes l'impossible. 

 

x

Elle ne cesse de le gronder quoiqu'il reste toujours bien tranquille.

 

x

Que tu me parles ainsi ne m'émeut guère.

 

x

Je sais déjà ce qu'il va se passer avant que tu ne prononces un mot.

 

x

Mon chat ronronne sans que je le caresse.

 

x

Pensez-vous qu'il lui offre trop de cadeaux ?

x

 

Elle me dit qu'elle m'aime bien.

x

 

Je vois qu'elle mange avec appétit.

x

 

Je ne sais pas ce que je ferais pour qu'il m'adresse la parole

 

x

Je leur ai donné une bonne gifle afin qu'elles me laissent tranquilles.

 

x

Je serais ravie qu'il me prête la main pour escalader ce tertre.

 

x

 

 Correction

Si c'est l'indicatif présent, on a une terminaison en -EZ

Si c'est le subjonctif présent, on a une terminaison en -IEZ

Ind

prés 

-EZ

Subj

prés 

-IEZ

Je ne voudrais pas que vous cueilliez mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre.

 

x

Vous devez me regarder bien en face aussi longtemps que vous me parlez

x

 

Il faut être gentil avec elle même si vous la trouvez très désagréable.

x

 

À supposer que vous refusiez de venir, que ferai-je?

 

x

Il faut agir comme vous le pensez.

x

 

Il n'était pas nécessaire que vous achetiez toutes ces victuailles.

 

x

Je n'espère pas que vous me demandiez l'impossible. 

 

x

Elle ne cesse de vous gronder quoique vous restiez toujours bien tranquille.

 

x

Que vous me parliez ainsi ne m'émeut guère.

 

x

Je sais déjà ce qui va se passer avant que vous ne prononciez un mot.

 

x

Mon chat ronronne sans que vous le caressiez.

 

x

Pensez-vous que vous m'offrez trop de cadeaux ?

x

 

Elle me dit que vous m'aimez bien.

x

 

Je vois que vous mangez avec appétit.

x

 

Je ne sais pas ce que je ferais pour que vous m'adressiez la parole

 

x

Je vous ai donné une bonne gifle afin que vous me laissiez tranquille.

 

x

Je serais ravie vous me prêtiez la main pour escalader ce tertre.

 

x

Je ne voudrais pas que tu cueilles mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre.

>> Je ne voudrais pas que vous cueilliez mes fleurs pour les offrir à quelqu'un d'autre. Ne pas oublier le i de -iez 

 

*Attention aux verbes se terminant par iller, igner, ier, yer

-EZ à l'indicatif présent

-IEZ à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent

-illez,-illiez

vous pillez / que vous pilliez, vous baillez, que vous bailliez

-gnez, -gniez

vous craignez / que vous craigniez, vous feignez, que vous feigniez

-iez, -iiez

vous criez / que vous criiez, vous vous fiez/ que vous vous fiiez

-yez, -yiez

que vous payez / que vous payiez, que vous vous appuyez / que vous vous appuyiez

De même pour nous

nous veillons / que nous veillions

nous peignons / que nous peignions

nous supplions / que nous suppliions

nous ennuyons / nous ennuyions

Il n'y a pas de différence de prononciation : on n'entend pas le i de la terminaison dans ces cas.

 

Certains verbes du 3ème groupe se prononcent de la même façon à l'indicatif présent et au subjonctif présent mais s'écrivent différemment.

 

Écrivez correctement les verbes et complétez les colonnes

Ind

prés

Subj

prés

J'aimerais bien que tu crois – croies ce que je te dis.

 

 

Je ne crois pas que tu pourras partir sans que je te vois - voie

 

 

Je sais que tu crois – croies tout ce que tu vois – voies.

 

 

Que tu crois – croies toujours ce qu'on te raconte ne m'étonne guère.

 

 

Il ne faut pas que tu la crois - croies plus intelligente que toi.

 

 

Fais ce que tu crois – croies être juste

 

 

Qu'il me croit – croie, ou qu'il ne me croit – croie pas, que m'importe !

 

 

Correction

Ind

prés

Subj

prés

J'aimerais bien que tu croies ce que je te dis.

 

croies

Je ne crois pas que tu pourras partir sans que je te voie

 

voie

Je sais que tu crois tout ce que tu vois.

crois

 

Que tu croies toujours ce qu'on te raconte ne m'étonne guère.

 

croies

Il ne faut pas que tu la croies plus intelligente que toi.

 

croies

Fais ce que que tu crois être juste

crois

 

Qu'il me croie, ou qu'il ne me croie pas, que m'importe !

 

croie

 

Conjuguez croire et voir avec les sujets vous ou nous.

Attention ! -ons ou -ions, -ez ou -iez

Tu aimerais bien que nous -croire- ce que tu nous dis.

Je ne crois pas que je pourrai partir sans que vous me -voir-

Je sais que vous -croire- tout ce que vous -voir-.

Que vous -croire- toujours ce qu'on vous raconte ne m'étonne guère.

Il ne faut pas que nous la -croire- plus intelligente que toi.

Faites ce que que vous -croire- être juste

Que vous me -croire- ou que vous ne me -croire- pas, que m'importe !

 

Correction

Tu aimerais bien que nous croyions ce que tu nous dis.

Je ne crois pas que je pourrai partir sans que vous me voyiez.

Je sais que vous croyez tout ce que vous voyez.

Que vous croyiez toujours ce qu'on vous raconte ne m'étonne guère.

Il ne faut pas que nous la croyions plus intelligente que toi.

Faites ce que que vous croyez être juste

Que vous me croyiez ou que vous ne me croyiez pas, que m'importe !

Article suivant :

Ne pas confondre l'indicatif imparfait et le subjonctif présent de certains verbes

 

Pour en savoir +

Valeurs et emplois du subjonctif
Voir d'autres articles sur le subjonctif dans :

Le français dans tous ses états :

Voir :

Les verbes difficiles conjugués à l'indicatif présent, au passé simple, au subjonctif présent et au subjonctif imparfait

et les exercices :

Quiz 28 Ex. n°1 sur le subjonctif -Trouver le mot qu'il faut 

Quiz 29 Ex. n°2 sur le subjonctif - Passé simple ou imparfait du subjonctif ? Passé antérieur ou plus-que parfait du subjonctif ?

Quiz 42 Ex n°3 sur le subjonctif - Entraînement à l'emploi des verbes au subjonctif présent et imparfait

Quiz 55 Ex. n° 5 sur le subjonctif - Ne pas confondre l'indicatif imparfait et le subjonctif présent

Exercice d'entraînement à l'emploi des conjonctions de subordination pour affiner votre pensée et améliorer votre style 

 

Récapitulation des articles "Ne pas confondre..."

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog