Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 11:03

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Tous les quiz  

Y et En peuvent être :

des pronoms personnels

qui remplacent des syntagmes nominaux (groupes nominaux) compléments indirects introduits par les prépositions DE (pour EN) ou À (pour Y).

Je me souviens des jours passés > Je m'en souviens.

Je pense à nos dernières vacances. > J'y pense.

EN peut correspondre à l'article partitif de la, du (de le), des (de les) :

Ces bonbons ont l'air délicieux, j'en veux (je veux de ces bonbons) – j'en veux un – j'en veux quelques-uns.

 > Qu'est-ce qu'un partitif ?

des pronoms adverbiaux

qui remplacent :

-des syntagmes nominaux complément de lieu, introduits par la préposition DE (pour EN) ou À (pour Y) parfois par d'autres prépositions (SUR...)

-ou des adverbes de lieu (ICI, LÀ, LÀ-DESSUS... )

Je vais à Paris demain. > J'y vais.

Je reviens de mon pays natal > J'en reviens.

Je suis ici et j'y reste.

Remarque : On ne peut pas employer Y ni EN pour des personnes.

Je pense à mes amis. > Je pense à eux.

Et non pas : J'y pense.

En peut être aussi une préposition.

Il vit en France. Il est bon en français. Il écrit en boustrophédon...

 

Il n'est pas toujours facile de placer Y ou EN

au bon endroit dans les phrases.

 

QUIZ 67

 Exercice : remplacez par Y ou par EN les éléments soulignés

1-Voilà un gâteau appétissant. Donnez-moi de ce gâteau.

2-Tu vas à l'Opéra. Mène-moi à l'Opéra.

3-Mène-nous à l'Opéra

4-a-Vous voulez aller sur la lune ? Transportez-vous vous-même sur la lune.

     b-Les mêmes phrases avec tu.

5-On fait entendre la lettre N dans indemne.

6-Faites donc cette recette telle quelle, sans rien ajouter à cette recette, sans rien retrancher de cette recette.

7-On peut dire : Il se faut entr'aider, c'est la loi de nature, ou il faut s'entr'aider. Il vaut mieux placer le pronom devant l'infinitif , mais on peut, pour la variété ou pour la mélodie, s'écarter du pronom quelquefois. D'après La Fontaine

8-Voyez ce tourbillon dangereux dans la Loire. Tout vient s'engloutir dans ce tourbillon.

9-Il échangea son point de vue sur la manière de réduire la dette ; il travaillait aux moyens de parvenir à cette réduction depuis trop longtemps pour ne pas bien s'y connaître OU pour ne pas s'y bien connaître

10-Il avait longtemps penser ne rien y pouvoir OU n'y rien pouvoir

11-Je me serais bien laissé convaincre de ne pas aller au diable Vauvert.

12-Complétez le dialogue :

Allez-vous à New York ? -Oui j'...

Irez-vous à New York ? -Oui j'...

Faites une remarque.

13-Ce n'est pas parce que j'aime vraiment cette idée que je m'accroche à cette idée.

14-Il ne va plus se promener dans cette forêt pour trop souvent s'être perdu dans cette forêt.

15-Il me raconte ses ennuis pendant des heures ; Il s'abîme la voix à vouloir toujours parler de ses ennuis.

16- Il a beaucoup trop de défaillances et ne s'inquiète pas de ne jamais pouvoir remédier à ses défaillances.

17-a-Il devrait cependant toujours s'appliquer à remédier à ses défaillances.

     b-Il devrait cependant toujours s'appliquer à remédier à ses défaillances.

18- Ecrire

a-s'en aller aux trois personnes de l'impératif

b- s'en aller aux trois personnes de l'impératif négatif

19-Gardez-vous de faire cette bêtise !

20-Complétez : Il y a des cailloux dans vos lentilles. Retirez ... ...(2 pronoms)

21-Mettez-moi cinq pommes de chaque variété.(2 pronoms)

22- Parle de toute cette histoire à mon frère. (2 pronoms)

23-Emmenez donc mes enfants au parc ! (2 pronoms)

24-Fiez-vous donc aux règles de grammaire données ici.

25-Accompagne mon enfant à l'école, s'il te plaît. (2 pronoms)

26-Laissons-le en paix dans sa tombe.

27-Mets-toi tout de suite à faire tes devoirs, Lucette !

28-Remplacez partir par s'en aller :

a-Il est parti les bras ballants.

b-Nous sommes partis sans crier gare.

c-Vous seriez partis ainsi sans nous remercier !

29-Félicitons-nous de notre succès.

30-Fiez-vous à mes conseils.

31-Ses remarques me donnaient des frissons dans tout le corps et me faisaient des douleurs insupportables dans tout le corps.

32-Allez donc voir mon tableau à vendre chez l'antiquaire. On vous montrera mon tableau dans la boutique. (2 pronoms compléments)

33 Compléter la phrase par Y et EN  dans le bon ordre.

J'ai repéré dans ce dictionnaire toutes les phrases qui contenaient Y et En. Il ne faut pas ... ... chercher d'autres.

34 Qui eût osé me tenir rigueur d'une telle chose en cette circonstance ? Ma détermination ne pouvait que me résoudre à poursuivre mes recherches. 

Correction

On remplace les syntagmes soulignés

Remarquez les apostrophes et les traits d'union.

 

1-Voilà un gâteau appétissant. Donnez-moi de ce gâteau.

Donnez-m'en.

En, valeur partitive. > Qu'est-ce qu'un partitif ? 

 

2-Tu vas à l'Opéra. Mène-moi à l'Opéra.

Mènes-y-moi.

L'impératif de mener est MÈNE sans S. le S est une lettre euphonique > L'euphonie - Emploi des lettres euphoniques pour éviter l'hiatus – Vas-y ET Va y comprendre quelque chose ! – Va-t'en OU Va-t-en ?

On évitera m'y et t'y près un verbe à l'impératif.

 

3-Mène-nous à l'Opéra

Menez-nous-y

 

4-Vous voulez aller sur la lune ? Transportez-vous vous-même sur la lune.

Vous voulez y aller ? Transportez-vous-y vous-même.

Tu veux y aller ? Transportes-y-toi toi-même.

 

5-On fait entendre la lettre N dans indemne.

On y fait entendre la lettre n.

 

6-Faites donc cette recette telle quelle sans rien ajouter à cette recette, sans rien retrancher de cette recette.

Faites donc cette recette telle quelle sans y rien ajouter, sans en rien retrancher.

 

7-On peut dire : Il se faut entr'aider, c'est la loi de nature, ou il faut s'entr'aider. Il vaut mieux placer le pronom devant l'infinitif , mais on peut, pour la variété ou pour la mélodie, s'écarter du pronom quelquefois. (citation dans La Grammaire des Grammaires)

... s'en écarter quelquefois.

 

8-Voyez ce tourbillon dangereux dans la Loire. Tout vient s'engloutir dans ce tourbillon.

... tout vient s'y engloutir.

Tournure vieillie : tout s'y vient engloutir.

Y se place devant un verbe régissant un infinitif dont il est complément.

 

9-Il échangea son point de vue sur la manière de réduire la dette ; il travaillait aux moyens de parvenir à cette réduction depuis trop longtemps pour ne pas bien s'y connaître. (OU pour ne pas s'y bien connaître ?)

Il échangea son point de vue sur la manière de réduire la dette ; il y travaillait depuis trop longtemps pour ne pas s'y bien connaître.

Phrases 9, 10,11,15,16 : Lorsque l'infinitif est précédé d'un adverbe (bien, trop, toujours...) ou de la 2e partie de la négation (pas, point, rien, jamais...) Y précède le groupe adverbe + infinitif

 

10-Il avait longtemps penser ne rien y pouvoir. (OU n'y rien pouvoir ?)

Il avait longtemps penser n'y rien pouvoir. (voir la note de la phrase 9)

 

11-Je me serais bien laissé convaincre de ne pas aller au diable Vauvert.

Je me serais bien laissé convaincre de n'y point aller. (voir la note de la phrase 9)

 

12-Complétez le dialogue :

Allez-vous à New York ? -Oui, j'y vais

Irez-vous à New York ? -Oui, j'irai

Faites une remarque.

Le Y disparaît devant le i de irai, irait, etc.

 

13-Ce n'est pas parce que j'aime vraiment cette idée que je m'accroche à cette idée.

Ce n'est pas parce que j'aime vraiment cette idée que je m'y accroche.

 

14-Il ne va plus se promener dans cette forêt pour trop souvent s'être perdu dans cette forêt.

Il ne va plus se promener dans cette forêt pour trop souvent s'y être perdu.

 

15-Il me raconte ses ennuis pendant des heures ; Il s'abîme la voix à constamment vouloir parler de ses ennuis.

Il me raconte ses ennuis pendant des heures ; Il s'abîme la voix à en constamment vouloir parler. (voir la note de la phrase 9)

 

16- Il a beaucoup trop de défaillances et ne s'inquiète pas de ne jamais pouvoir remédier à ses défaillances.

Il a beaucoup trop de défaillances et ne s'inquiète pas de n'y jamais pouvoir remédier. (voir la note de la phrase 9)

 

17-a-Il devrait cependant toujours s'appliquer à remédier à ses défaillances.

Il devrait cependant toujours s'appliquer à y remédier.

        b-Il devrait cependant toujours s'appliquer à remédier à ses défaillances.

Il devrait cependant toujours s'y appliquer.

 

18- Écrire

a-s'en aller aux trois personnes de l'impératif

b-s'en aller aux trois personnes de l'impératif négatif

N'oubliez pas les apostrophes ou les traits d'union.

Va-t'en, allons-nous-en, allez-vous-en.

Ne t'en va pas, ne nous en allons pas, ne vous en allez pas.

> Lettres euphoniques

 

19-Gardez-vous de faire cette bêtise !

Gardez-vous-en.

 

20-Complétez : Il y a des cailloux dans vos lentilles. Retirez ... ...

Retirez-les-en.

 

21-Mettez-moi cinq pommes de chaque variété.

Mettez-m'en cinq de chaque.

 

22- Parle de toute cette histoire à mon frère.

Parle-lui-en.

 

23-Emmenez donc mes enfants au parc !

Emmenez-les-y.

 

24-Fiez-vous donc aux règles de grammaire données ici.

Fiez-vous-y donc !

 

25-Accompagne mon enfant à l'école, s'il te plaît.

Accompagne-l'y.

 

26-Laissons-le en paix dans sa tombe.

Laissons-l'y en paix.

Phrases 25 et 26, formes peu usitées à l'oral.

On évite aussi m'y et t'y.

 

27-Mets-toi tout de suite à faire tes devoirs, Lucette !

Mets-y toi tout de suite.

Forme orale familière, à éviter à l'écrit.

 

28-Remplacez partir par s'en aller :

a-Il est parti les bras ballants.

Il s'en est allé les bras ballants.

b-Nous sommes partis sans crier gare.

Nous nous en sommes allés sans crier gare.

c-Vous seriez partis ainsi sans nous remercier !

Vous vous en seriez allés ainsi sans nous remercier.

 

29-Félicitons-nous de notre succès.

Félicitons-nous-en 

 

30-Fiez-vous à mes conseils.

Fiez-vous-y

 

31-Ses remarques me donnaient des frissons dans tout le corps et me faisaient des douleurs insupportables dans tout le corps.

Ses remarques me donnaient des frissons dans tout le corps et m'y faisaient des douleurs insupportables.

Y peut suivre un complément d'objet indirect (ici : me)

 

32-Allez donc voir mon tableau à vendre chez l'antiquaire. On vous montrera mon tableau dans la boutique.

On vous l'y montrera.

Y et En peuvent se trouver après deux autres pronoms.

 

33-Compléter la phrase par Y et EN  dans le bon ordre.

J'ai repéré dans ce dictionnaire toutes les phrases qui contenaient Y et En. Il ne faut pas ... ... chercher d'autres.

Il ne faut pas y en chercher d'autres.

Lorsque Y et En se succèdent devant un verbe, Y précède EN.

 

34-Qui eût osé me tenir rigueur d'une telle chose en cette circonstance ? Ma détermination ne pouvait que me résoudre à poursuivre mes recherches.

Qui m'en eût osé tenir rigueur en cette circonstance ? Ma détermination ne m'y pouvait que résoudre. (Les Délires 164)

Si l'infinitif a deux pronoms personnels complément, on peut placer Y ou EN soit devant le verbe principal, soit devant l'infinitif.

La première tournure est rare de nos jours.

On dirait plus couramment : Qui eût osé m'en tenir rigueur ? Ma détermination ne pouvait que m'y résoudre.

 

Voir aussi dans le blog

>>De la difficulté de bien placer les pronoms personnels compléments dans la phrase. Dites-le-moi OU dites-moi-le ?

 

Bibliographie

 La place du pronom personnel régime conjoint en français : une étude diachronique

par Ans de Kok

https://books.google.fr/books?id=4H6KkCBsrF4C&pg=PA379&lpg=PA379&dq=m%C3%A8nes-y-moi&source=bl&ots=JdG1pnCdHR&sig=FFi47yWb9Q8vvnv5yrNG5oC-6cQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjyrMf54p3QAhWCIcAKHcaRAk4Q6AEIHTAA#v=onepage&q=m%C3%A8nes-y-moi&f=false

page 379 : "avis de plusieurs grammairiens sur ces différentes constructions" :

menez-m'y

menez-y-moi

menez-moi-z-y

rends-t'y

rends-y-toi

rends-toi-z-y

Les phrases 1 à 7 s'inspirent librement des règles données dans

> La  Grammaire des grammaires (cinquième édition)1822 de Charles-Pierre Girault-Duvivier, pages 317, 322, 337, 51, 311.

Les phrases 8 à 17 suivent des règles données dans le Trésor, à trouver sur le site du CNRS > Lexicographie- Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Les phrases de 19 à 33 illustrent les règles données dans Le Bon Usage de Grevisse §682-683 – L'ouvrage n'est pas en ligne.

 

>> Retour au début de l'article

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog