Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:32

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Trois et Un font Quatre ! 

 

Du cercle familial je suis la quadrature.

Géométrie heureuse, œuvre de la nature.

Me voici applaudi, aussitôt qu'apparu,

L'enfançon, le marmot, le coissou, le mâtru* !

 

Des yeux autour de moi semblent tout ébahis

De voir que si petit déjà je m'ébaudis.

On guette avec bonheur soupirs, gazouillements,

Grimaces, ris ténus, rototos... forcément.

 

Ils m'aiment tant déjà, ceux-là qui me mignotent,

Et, avec précaution, me choient et me dorlotent.

De moi, sachez-le bien, ils vont beaucoup apprendre,

Prodiguant leurs baisers sur ma joue rose et tendre.

 

C'est bon de me lover, tout mou, dans la douceur

De leurs bras accueillants. J'entends battre leur coeur.

Ils me bercent, tremblant, craignant de me faire mal

Tant ils sont maladroits dans ce geste banal !

 

Croient-ils que je sois né de la dernière averse ?

J'ai tant et tant appris d'expériences diverses

Que m'a données maman à vivre dans son sein :

Et le bruit de son coeur, les goûts qui sont les siens,

 

Et le son de sa voix qu'entre toutes je sais,

Toutes ses émotions, ses désirs et ses souhaits.

Je connais les bienfaits qu'elle m'a dispensés,

Et son amour pour moi chaque jour centuplé.

 

Lorsqu'elle m'interroge et lorsqu'elle me sourit

Son regard bienveillant me porte en paradis.

Et quand coule son lait, suave et parfumé,

C'est avec les yeux clos que j'y goûte, enivré.

 

Souvent sur mon berceau une tête se penche,

Virile à dire vrai, de carnation moins blanche.

Je l'entends discourir avec sa grosse voix

Vibrant de doux accents. S'adresse-elle à moi ?

 

C'est papa à coup sûr qui me dit sa tendresse.

Si grand, si fort qu'il soit - malgré ma petitesse -

Sa stature et sa force en rien ne m'impressionnent

Quand il s'applique autant dans les soins qu'il me donne.

 

Il s'occupe de moi aussi bien que maman.

Mais qu'entends-je à l'instant ? des rires et des chants ?

N'est-ce pas un enfant qui court autour de moi ?

Et s'arrête soudain. C'est Victor ! Je le vois !

 

Encore si petit et déjà généreux,

Il m'a fait de la place. Et son regard heureux

Me réjouit très fort ! Nous voilà pour longtemps

Par des liens fraternels unis étroitement.

 

Le cercle a résolu ainsi sa quadrature.

Tranquille et protégé, je pars pour l'aventure

Avec tous les atouts dont je suis gratifié,

La confiance et l'amour, la paix et la bonté.

 

Maxime est né le le 9 juin 2012

.....

Nota bene

le coissou, le mâtru : petit enfant en gaga (parler stéphanois)

.....

Rappelez-vous Victor Hugo

 

Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille

Applaudit à grands cris. Son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,

Innocent et joyeux.

[...]

 

D'autres poèmes de mamiehiou

 pour Victor nouveau-né

pour les femmes ...

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans contes-nouvelles-poèmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog