Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 16:22

 

Vous avez lu les quatre premiers épisodes des Délires ? Vous ne les avez pas lus ? Qu'importe ! Vous pouvez faire le QCM suivant. Une seule réponse est la bonne sur les 4 réponses proposées. Laquelle ?

Notez sur une feuille le n° du mot suivi de la lettre correspondant à la bonne réponse. 

 La correction suit l'exercice.

 

Les explications peuvent être retrouvées dans les notes de l'épisode correspondant.

 

QCM

 

Questions à choix multiples

 

Délires n°1.......................................................

 

1-Proférer

a-dire 

b-crier 

c-injurier

d-sermonner

 

2-Un martyre

a-un saint du début de l'ère chrétienne

b-une personne martyrisée

c-une souffrance qui peut être ou non infligée par quelqu'un

d-jeux organisés par les Romains pour tuer les chrétiens

 

3-Férir

a-battre le fer quand il est chaud

b-rencontrer des difficultés

c-aiguiser son épée

d-frapper

 

4-Vernal

a-printanier

b-hivernal

c-estival

d-automnal

 

5-À l'envi

a-selon l'envie de ses partenaires

b-d'une tache sur la peau

c-à profusion

d-à qui mieux mieux

 

6-Vernaculaire

a-qui véhicule des maladies

b-dévoré par des insectes

c-se dit d'une langue régionale

d-funiculaire qui se déplace sur une pente abrupte

 

Délires n°2.......................................................

 

7-Conspuer

a-critiquer quelqu'un en catimini

b-appeler à la vindicte populaire

c-crier en groupe publiquement contre quelqu'un

d-faire un article contre quelqu'un dans la presse

 

8-Chaloir

a-importer

b-exporter

c-hisser

d-descendre

 

9-Supputer

a-sous-estimer

b-hypothéquer

c-calculer

d-crever ses pustules

 

10-Une satire

a-une méchante femme

b-une nymphomane

c-un écrit critique

d-une complainte chantée

 

11-Pestilentiel

a-puant

b-se dit d'une personne insupportable

c-qui fait peur comme la peste

d-qualifie l'interjection :"Peste soit... !"

 

12-Cynocéphale

a-qui a la tête d'un aigle

b-qui a la tête d'un taureau

c-qui a la tête d'un chacal

d-qui a la tête d'un serpent

 

Délires n°3.......................................................

 

13-Paroxysme

a-s'applique à une douleur aiguë, à une émotion intense.

b-excès de séborée

c-exagération, emphase dans le discours

d-sommet de l'hyperbole

 

14-Morphée

a-jeune femme endormie

b-jeune homme endormi

c-déesse du sommeil

d-fils du dieu Hypnos

 

15-Concomitant

a-qui se passe à la mi-temps d'un match de football

b-qui se passe simultanément avec un autre fait

c-qui a un effet bouffant

d-contemporain

 

16-Ébaubi

a-amusée

b-ébahie

c-endoctrinée

d-embrassée

 

17-Une rêne

a-un bois de cerf

b-femelle du caribou

c-une courroie

d-un fouet

 

18-La dyspraxie

a-incapacité de parler

b-incapacité de coordonner ses mouvements

c-incapacité à retenir l'orthographe des mots

d-incapacité de se taire

 

Délires n°4.......................................................

 

19-Nonobstant

a-préposition synonyme de malgré et adverbe synonyme de pourtant

b-préposition synonyme de avant et adverbe synonyme de néanmoins

c-préposition synonyme de pour et adverbe synonyme de couramment

d-préposition synonyme de en dépit de et adverbe synonyme de évidemment

 

20-Iniquité

a-Inégalité

b-acte contraire à la morale

c-condamnation injustifiée

d-procès d'intention

 

21-Blandices

a-fleurs de lys

b-beautés

c-jouissances

d-parfums

 

22-Ambages

a-ronds de jambe bien faits pour séduire

b-danses tahitiennes à caractère sensuel

c-discours élaboré et précieux

d-détours qu'un interlocuteur utilise pour ne pas aller au but directement.

 

23-Haut mal(vieilli)

a-maladie sexuellement transmissible

b-folie

c-épilepsie

d-maladie de Parkinson

 

24-Trivial

a-impoli

b-rapide

c-banal

d-qualifie une poursuite infernale

 

25-L'yeuse

a-le chêne vert

b-la herse mécanique

c-la pioche tranchante

d-le hêtre élastique

 

26-La hure

a-la tête du veau

b-la tête du cochon

c-la tête du cheval

d-la tête du mouton

 

27-Le boutoir

a-le bout de la truffe

b-le bout de la trompe

c-le bout du groin

d-le bout de la lorgnette

 

28-Regimber

a-se récrier

b-donner des coups

c-courir à hue et à dia

d-résister

 

29-Une échappatoire

a-une situation difficile d'où l'on veut sortir

b-un subterfuge pour paralyser son adversaire

c-un discours habile pour endormir son ennemi

d-un moyen de s'échapper

 

30-Bruisser ou bruire.

a-un de ces verbes ne vient pas du mot bruit

b-le passé simple de bruire fait : il bruissa

c-l'adjectif bruyant vient de l'ancien participe présent de bruire.

D-L'Académie admet bruisser mais pas bruire.

 

Réponses :

 

Délires n°1.......................................................

 

1a

Proférer, dire quelque chose, ou le dire à haute voix.

On l'entendait proférer des injures contre quiconque s'aventurait à lui adresser la parole, le benêt.

Il ne put proférer un seul mot quand elle lui fit sa déclaration, c'était à n'y pas croire.

2c

Un martyre, une souffrance vécue très douloureusement.

Il lui a fait subir un martyre. 

Cette rage de dents me fait souffrir le martyre.

 

Un martyr, une martyre :

-celui ou celle qui a souffert et mort pour sa foi.

Saint Irénée, grec de naissance et évêque de Lyon mourut en martyr. 

-victime, celui qui souffre ou a souffert physiquement ou psychologiquement.

3a

Férir, on rencontre ce verbe seulement dans sans coup férir = sans rencontrer de difficultés, sans combattre.

L'adjectif féru est de la même famille.

Dans les verbes défectifs.

4a

Vernal, estival, automnal, hivernal, un adjectif en AL pour chaque saison !

Vernal, littéraire, à rapprocher de printanier. Qui est relatif au printemps, qui se produit au printemps.

5d

À l'envi, littéraire. À qui mieux mieux.

6c

Vernaculaire

 >langue vernaculaire, langue parlée dans une région, ou par une petite communauté.

>nom vernaculaire, nom d'un animal ou d'une plante, plus commun que celui d'origine savante, latine ou grecque.

 

Délires n°2.......................................................

 

7c

Conspuer, crier publiquement en groupe contre quelqu'un un ou contre quelque chose.

8a

Chaloir, verbe défectif (un verbe défectif est un verbe auquel il manque des temps) Il m'en chaut. Peu me chaut. Que tu t'en ailles, peu m'en chaut ! Les verbes défectifs -  Pour peu qu'il vous en chaille !

9c

Supputer, faire un calcul d'estimation, évaluer.

À voir votre train de vie, je suppute votre situation financière.

10c

Une satire, un texte satirique.

Homonyme : Un satyre, divinité mythologique de la terre ayant un corps d'homme avec des cornes et des pieds de bouc. OU un homme lubrique.

11a

Qui a les caractères de la peste. Maladie pestilentielle.  Pestilenciel signifie aussi Qui donne la peste et, par extension, Qui est infecté. Un air pestilentiel. Vapeurs pestilentielles. Cf. l'Académie

Pestilence, pestilentiel. Le C devient généralement T dans la terminaison ENTIEL, essence, essentiel - démence, démentiel - confidence, confidentiel. Mais référenciel.

Et circonstanciel, tendanciel...

12c

Cynocéphale

-substantif, singe d'Afrique dont la tête ressemble à une tête de chien.

-adjectif, qui a une tête de chien, dont la tête ressemble à une tête de chien, qui a une tête de chacal, comme Anubis le dieu égyptien.

  

Délires n°3.......................................................

 

13a

Paroxysme, le point le plus intense d'une situation, d'un sentiment, d'une émotion, d'une maladie, de la douleur...

14c

Morphée, fils d'Hypnos, dieu du sommeil.

Dormir, être dans les bras de Morphée.

15b

Concomitant, qui se passe simultanément avec un autre fait.

Adverbe concomitamment (rare)

16b

Ébaubie, très étonnée, ébahie.

17c

Une rêne : courroie du harnais d'un animal permettant de le diriger. Homonymes : un renne (l'animal), une reine.

Le caribou est le renne du Canada.

18b

Dyspraxie, incapacité à faire des mouvements coordonnés et/ou à se situer dans l'espace.

L'aphonie est l'incapacité de parler.

La dysorthographie est la difficulté à apprendre l'orthographe.

 

Délires n°4.......................................................

 

19a

Nonobstant, préposition synonyme de malgré.

Ou adverbe, synonyme de pourtant, cependant, néanmoins, toutefois

20b

Iniquité, acte contraire à la morale.

21c

Blandices (nom féminin, s'emploie le plus souvent au pluriel)

Synonymes : délices, plaisirs, volupté, délectation.

d'après Littré : charmes, jouissances, flatteries pour gagner le coeur.

22d

Ambages, détours qu'un interlocuteur utilise pour ne pas aller au but directement.  

Sans ambages, sans s'embarrasser de circonlocutions, sans tourner autour du pot.

23c

Haut mal (vieux) épilepsie.

24c

Trivial, commun, banal, rebattu.

Pour en savoir + voir le Trésor  : TRIVIAL, -ALE, -AUX, adj.

25a

L'yeuse, le chêne vert. Pas de disjonction devant le Y. Le LE est élidé.

26b

La hure, la tête d'un sanglier ou d'un cochon.

27c

Le boutoir, le bout du groin.

Un coup de boutoir, une réflexion désagréable et blessante.

28d

Regimber, refuser avec force, résister.

Le cheval regimbe, il se cabre.

29d

Une échappatoire, on cherche une échappatoire pour sortir d'une situation difficile.

30c

Bruyant adjectif, ancien participe présent de bruire.

Bruissant participe présent de bruire et de bruisser.

L'Académie admet le verbe bruire mais pas le verbe bruisser (qui vient de bruire)

Le passé simple de bruire fait : Il bruit, ils bruirent. (rare)

Le passé simple de bruisser fait : Il bruissa, ils bruissèrent.

Pour en savoir + Ne pas confondre : feux et feus – sensé et censé – chaos et cahot – efficace et efficient – émotionné et ému - bruire et bruisser

 

.........................................................................

 

Comptez vos points.

30 sur 30 : Vous êtes très fort !

Entre 25 et 29 : C'est très bien !

Entre 20 et 25 : Ce n'est pas mal du tout, mais vous auriez pu lire mes Délires avec plus d'attention.

Moins de 20 : Vous avez des progrès à faire dans l'acquisition du vocabulaire !

Prenez votre courage à deux mains et lisez plus souvent.

 

 Pour les non habitués des Délires : Chaque épisode est truffé de mots assez peu usités, suivis de leur explication dans les notes.

 

LES DÉLIRES

ACCUEIL

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog