Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 19:26

 

 

Vaste programme ! Mais programme qu'il faudrait bien inscrire dans toutes les écoles. Ces questions, si elles étaient bien illustrées, frapperaient les esprits. On se souviendrait forcément des solutions sans même faire l'effort de les apprendre.

 

 

 

 

LE FEU

 

Vous êtes dans un tunnel qui offre une certaine déclivité. Le feu prend dans un véhicule, une voiture, la vôtre peut-être, le train où vous vous trouvez ou bien le funiculaire.

Vous arrivez à sortir du véhicule, dans quel sens vous sauvez-vous en courant ?

1-Vers le haut ?

2--Vers le bas ?

Attention, si vous vous trompez vous êtes mort !

 

C'est ce qui est arrivé à plus de 150 skieurs, sportifs de haut niveau pour bon nombre d'entre eux, à Kaprun en Autriche, le 11 novembre 2000. Ils sont morts parce qu'ils ont pris la mauvaise direction !

 

Ce dimanche 10 juillet 2011, je regarde la télé, la 8, qui donne à 13h10 l'émission La Minute de Vérité. La catastrophe de Kaprun y est décrite par le menu. Un concours de circonstances malheureuses et des vices de fabrication font qu'un feu se déclare dans le funiculaire qui se déplace automatiquement et qui est hermétiquement clos. Il n'y a aucun moyen aux passagers de se sauver, ni de téléphoner.

L'un d'entre eux parvient à grand peine à briser une vitre de plastique très épais et douze passagers s'enfuient. Il réchapperont au feu.

Quelques minutes plus tard, la station de contrôle alertée, les portes du funiculiaire s'ouvrent, tous les passagers s'enfuient le long du tunnel. Mais ces derniers prennent la mauvaise direction, ils mourront tous.

 

Tout le monde sait qu'un feu dégage des fumées toxiques mortelles, du monoxyde de carbone en particulier. Elles se dirigent vers le haut.

Les personnes qui se trouvent dans la station à la sortie supérieure du tunnel sont asphyxiées par l'arrivée des fumées et meurent sauf une, sauvée de justesse.

Vous l'aurez compris, il faut toujours s'enfuir vers le bas.

Réponse 2.

 

Les personnes qui sont sorties du funiculaire et sont parties vers le haut n'ont fait que quelques mètres, puis sont tombées, asphyxiées, puis carbonisées.

 

Pourquoi les douze personnes qui se sont dirigées vers le bas ont-elles choisi cette direction ? Alors qu'elles s'apprêtaient à monter, l'une d'entre elles leur a crié de descendre. C'était un pompier volontaire. Lui, il savait. Et il a sauvé le groupe qui l'a suivi. Il est considéré comme un héros. Et cependant, lorsqu'il parcourt les rues de Kaprun, son coeur se serre, car il sait que dans chaque maison il manque, ici un père, là un frère ou une soeur, et d'autres encore.

 

Racontez cette histoire à ceux qui prennent des tunnels. Qu'ils sachent.

 

Et suggérez donc habilement à la directrice ou au directeur de l'école de votre enfant qu'il invite un pompier pour informer les élèves comment se comporter quand il y a le feu.

 

 

L'EAU

 

Je me souviens de cette histoire racontée lors du tsunami de 2004, et j'ai vite fait de la retrouver en ligne.

 

Quand un tsunami va se produire, l'eau de la mer se retire. Impression étrange. Ne restez pas à bader* devant le phénomène, mais sauvez-vous vite en direction de l'endroit le plus haut possible. La vague va venir en force quelques instants plus tard et provoquer la catastrophe.

 

Extrait d'un article du journal Science&Vie Junior n°203.

" Le 26 décembre 2004, Tilly une petite fille anglaise de 10 ans, était en vacances sur la plage de Maikhao, en Thaïlande, avec sa famille. Ce jour-là, Tilly s'est souvenue de ses cours de géographie sur la formation des tsunamis et elle a reconnu le danger. Grâce à elle, toute la plage et les personnes de l'hôtel voisin ont été évacuées. Alors que la catastrophe a fait près de 250 000 morts et disparus, ailleurs sur les côtes asiatiques. Sur la petite plage de Maikhao, personne n'a été tué ni blessé."

 

Comme quoi, on apprend des choses intéressantes et utiles dans les écoles anglaises !

 

*bader, dans le sens de "regarder bouche bée ce qui se passe, d'admiration parfois, mais ici de sottise, d'ignorance plutôt ! " Badauds et badaudes s'abstenir sous peine de noyade assurée !

 

 

L'étouffement

 

Étouffement par inhalation d'un corps étranger.

Fausse route (on a avalé de travers), la trachée est obstruée, on ne peut plus respirer.

Apprenez la méthode de Heimlich. (pression sur le thorax)

Il ne faut faire ce geste que lorsque la gorge de la personne est complètement obstruée : pas de son, pas de souffle, la personne devient bleue. Si l'air passe un peu il ne faut surtout ni taper dans le dos ni faire Heimlich qui pourrait contribuer à obstruer complètement.

Avant Heimlich il faut taper 3 fois dans le dos.

Appeler les secours.

C'est sur un enfant de moins de un an qu'il ne faut pas faire Heimlich, ni sur une femme enceinte.

 

Pour un bébé c'est une autre méthode.

 

Informez-vous ! Inscrivez-vous donc à un cours de secourisme et inscrivez-y aussi votre enfant. Ça va lui plaire et peut-être vous sauvera-t-il la vie !

 

 

Le syndrome de l'enfant secoué

 

Depuis le temps qu'on en parle, vous devriez savoir qu'il ne faut jamais secouer un bébé. Son cerveau, qui n'est pas fixé au crâne, s'écrase contre les parois de la boîte crânienne et les vaisseaux se rompent. Les séquelles sont épouvantables et irréversibles. Tous les handicaps sont possibles. La mort même.

 

Si vous êtes énervé, ne secouez pas votre bébé ni celui des autres. Allez plutôt vous promener.

 

.

..........................................................................................................

Sauvez des vies et sauvez la vôtre

ACCUEIL

..........................................................................................................

.

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Miscellanées Sauvez des vies
commenter cet article

commentaires

Aude 15/03/2016 10:32

Sur un enfant, il faut d'abord regarder si on peut enlever l'objet/l'aliment de la bouche avec les doigts. Sinon, taper dans le dos en ayant penché tout son corps en avant, tête vers le bas.
Et sur une femme enceinte, il vaut mieux agir plutôt que de la regarder mourir. Parfois des grandes tapes dans le dos suffisent.
Dans tous les cas il faut appeler les secours, en 1er lieu, surtout si une tierce personne est présente et peut le faire simultanément.

mamiehiou.over-blog.com 15/03/2016 17:48

Merci pour ces conseils, Aude.

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog