Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 14:00

LES DÉLIRES Tous les épisodes

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Alcmène m'attendait dans la salle du restaurant quand je descendis après un brin de toilette. Je m'en serais voulu de la faire patienter trop longtemps, si grand était son désir de m'entendre lui raconter ce qui s'était passé la veille. Mais elle était déjà rassérénée dès lors qu'elle me vit sourire.

Aucune trace d'angoisse ni de regret d'avoir entrepris cette aventure ne se lisait sur mon visage, et Alcmène, bien que fort curieuse et  sur des charbons ardents°, faisait tout son possible pour ne pas me presser de lui dévoiler ce que j'avais vu et entendu, ne voulant pas être indiscrète, ni me faire croire qu'elle pourrait me fléchir jusqu'à ce que je lui eusse tout expliqué par le menu, hésitant encore à espérer que j'étais devenue une véritable amie. Elle me respectait trop pour me forcer la main à lui révéler des secrets qu'elle pressentait mais dont elle ignorait la teneur véritable.

Elle se serait jeté des charbons de feu sur sa propre tête° si elle n'avait pu se contenir et qu'elle se fût mise brusquement à s'irriter d'impatience.

Elle m'interrogeait du regard sans vouloir dire à haute voix ses pensées les plus intimes, et si elle eût voulu le faire, elle n'aurait su que louvoyer et tourner autour du pot°. Elle attendait que je me décidasse à ouvrir mon coeur, et à lui dire, sans tergiverser, ce que j'avais appris qu'elle ne savait pas encore.

Elle supposait que, si elle avait montré quelque agacement à trop attendre, je me serais rebéquée à l'écart et je n'aurais pipé mot ; elle n'eût ainsi rien tiré de moi. C'eût été mal me connaître, la bouderie n'était pas mon fait et je n'aurais laissé prendre le pas° à aucune fâcherie sur notre connivence.

Elle prit un air détaché pour me servir le petit déjeuner qu'elle avait mis tout prêt pour quand je descendrais de l'étage où je me trouvais, mais elle ne put cacher le léger tremblement de ses mains qui traduisait une émotion intense. Non que je me fusse amusée à la voir ainsi tout émotionnée, mais il faut avouer que je ressentais comme un fluide délicieux qui me parcourait tout entière.

Je comptais pour elle. J'étais aimée.
 

 

NOTES

si grand était son désir de m'entendre

grand, adjectif attribut de désir

 

Elle était déjà rassérénée dès lors qu'elle me vit sourire

♦ Rasséréner, rendre serein / sereine.

sérénité, rassérénement.

♦ la locution conjonctive de cause > Dès lors que

 

Alcmène, brûlant sur des charbons ardents, faisait tout son possible

Être sur des charbons ardents°, être très impatient.

 

ne voulant me faire croire qu'elle pourrait me fléchir jusqu'à ce que je lui expliquasse tout par le menu

♦ fléchir, faire céder. 
la locution conjonctive > Jusqu'à ce que

par le menu, en détails.

 

Elle se serait jeté des charbons de feu sur sa propre tête°  si elle n'avait pu se contenir et qu'elle se fût mise brusquement à s'irriter d'impatience.

[... ] C'est jeter des charbons de feu sur leur tête,  Bossuet 

 Expression biblique.

C'est les rendre inexcusables et c'est attirer la vengeance divine.

Elle se serait jeté des charbons, le participe passé est invariable puisque le complément d'objet direct se trouve après lui.

Si elle n'avait pu se contenir et qu'elle se fût mise...

= Si elle n'avait pu se contenir et si elle s'était mise...

Pour éviter la répétition de si, on emploie une subordonnée conjonctive introduite par que, de même nature et de même fonction que la précédente (conditionnelle) et suivie du subjonctif.

Ici, se fût mise est un subjonctif plus-que-parfait dû à la concordance des temps.

 

Je me serais rebéquée

Se rebéquer, répondre et tenir tête à un supérieur

 

si elle eût voulu le faire, elle n'aurait su que louvoyer et tourner autour du pot°

eût voulu, subjonctif plus-que-parfait après la conjonction si

> Si + indicatif, subjonctif ou conditionnel, quel mode choisir ?

si elle avait voulu le faire

louvoyer, tourner autour du pot°, sens proche, ne pas aller droit au but, faire des détours pour y parvenir.

 

elle attendait que je me décidasse (subjonctif imparfait)

> Valeurs et emplois du subjonctif 

> La conjugaison des verbes au subjonctif - Comment déjouer ses difficultés

 

Elle n'eût ainsi rien tiré de moi > elle n'aurait rien tiré..

C'eût été mal me connaître > ç'aurait été ...

tirer et être au plus-que parfait du subjonctif à valeur de conditionnel passé (2ème forme)

 

Prendre le pas sur quelque chose°

passer avant quelque chose

 

elle avait mis tout prêt pour quand je descendrais de l'étage...

je descendrais, futur du passé (concordance des temps)

> elle a mis tout prêt pour quand je descendrai de l'étage

> Le conditionnel ne serait-il plus un mode ? Le futur antérieur du passé - Le futur antérieur hypothétique

 

Non que je me fusse amusée à la voir ainsi tout émotionnée

tout émotionnée, adverbe tout

> Ne pas confondre : TOUT adjectif indéfini, pronom indéfini, adverbe variable dans certains cas et substantif

subjonctif après la locution conjonctive non que.

> Non que, non pas que, non moins que, non plus que, non point que + indicatif, subjonctif ou conditionnel, quel mode choisir ?

 

émue et émotionnée, voir la note du texte n°21

 

<< 89 Délires que l'on croit rêver + QUIZ 18 Quatorze personnages en quête d'auteurs

>> 91 Délires à n'y pas croire -"Je peux croire toutes les choses pourvu qu'elles soient incroyables."*

 

QUIZ LITTÉRAIRE N°19

> QUIZ 19 Pseudonymes et noms de plumes

>> Retour au début de l'article

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Articles classés par catégories (tags)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog