Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 19:11

 UNE PETITE HISTOIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Ah ! Ces Normands !  

 

Un siècle et demi après que Rollon, le Viking, eut obtenu du roi de France les terres qui allaient devenir La Normandie, Guillaume Le Conquérant, Duc de Normandie, battit Harold, le dernier roi anglo-saxon, à Hastings en 1066.

Il fut couronné roi et devint Guillaume 1er d'Angleterre. Il apportait avec lui, dans la fière Albion, sa langue, un dialecte local roman, mêlé de picard, de francien (dialecte de l'Île-de-France), et de poitevin, qui devint l'anglo-normand.

 

Le vieux norrois scandinave, la langue des ancêtres normands, n'avait pas survécu. Seule une cinquantaine de mots de cette langue, pour la plupart se référant à la mer, se retrouvent dans le français d'aujourd'hui : grès, banquise, crique, écume, étrave, hauban, hune, quai, quille, sauna, ski, tangage, varech, etc.

 

Ainsi donc s'installèrent en Angleterre environ soixante-mille Franco-Normands. Les classes dirigeantes de la société normande ne prirent pas la peine d'apprendre la langue du pays. On raconte que Guillaume commença à quarante-trois ans l'étude de l'anglais pour y rendre la justice.

 

Il va sans dire qu'un bon nombre de mots d'origine française se retrouvent dans la langue anglaise d'aujourd'hui. Ils correspondent souvent à une langue plus recherchée que les mots d'origine anglo-saxonne.

On citera comme exemples :

to perish, to die.

to combat, to fight.

to finish, to end.

Cf. Claude Hagège

 

L'anglo-normand, langue des rois Plantagenêts et des grands seigneurs, fut la langue officielle de l'Angleterre jusqu'au XIVe siècle.

 

"Dieu est mon droit" peut-on lire encore aujourd'hui sur les armes de Grande Bretagne. Et  "Honni soit qui mal y pense" reste la distinction la plus haute de la noblesse anglaise, la devise de l'Ordre de la Jarretière.

C'est ainsi qu'en 1347 s'était exclamé Édouard III lorsqu'il avait renoué la jarretière de sa maîtresse lors d'un bal.

 

Les Normands ne se contentèrent pas de poser le pied dans les îles Britanniques, ils essaimèrent partout en Europe et au-delà. Ils s'installèrent durablement en Italie du Sud et en Sicile et devinrent des comtes, des princes et des rois.

 

 UNE PETITE HISTOIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog