Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 17:25

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Journal officiel > Rectifications de l'orthographe - Académie française

 

Sur ce blog :

> Réforme de l'orthographe - l'orthographe recommandée aux enseignants - Les règles - Lexique

et pour savoir si vous avez bien tout retenu :

> Orthographe traditionnelle et nouvelle orthographe QUIZ

 

Tous les dictionnaires ne sont pas à jour, ce qui peut entraîner une certaine confusion. Quelques exemples :

Sur le site du CNRTL,

> Lexicographie - Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

on lit :

dans le Trésor de la Langue Française (CNRS) : événement

dans l'Académie 8e édition (1935) événement

dans l'Académie 9e édition (en train de s'écrire) évènement

dans le Trésor de la Langue Française : edelweiss & édelweiss

dans l'Académie 8e édition edelweiss

dans l'Académie 9e édition edelweiss

dans le Trésor de la Langue Française exigu, exiguë

sur le site RENOUVO, on lit : 

Le tréma est déplacé sur la lettre u qui correspond à un son dans les suites -güe- et -güi- (ex. : aigüe, ambigüe, ambigüité).

N.B. Afin de corriger des prononciations jugées défectueuses, le tréma est ajouté dans quelques mots (ex. : argüer, gageüre, rongeüre).

 

www.orthographe-recommandee.info/enseignement/

Le Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale hors série no 3, du 19 juin 2008, précise que « l'orthographe révisée est la référence ».

Le Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale spécial no 6, du 28 aout 2008, précise que « pour l'enseignement de la langue française, le professeur tient compte des rectifications orthographiques proposées par le Rapport du Conseil supérieur de la langue française, approuvées par l'Académie française ».

Le Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale no 18, du 3 mai 2012, rappelle que « les rectifications [...] restent une référence mais ne
sauraient être imposées. [...] Dans l'enseignement aucune des deux graphies (ancienne ou nouvelle) ne peut être tenue pour fautive. »

 

EN CONCLUSION

Les professeurs enseignent la nouvelle orthographe à leurs élèves.

Sont admises les deux graphies (de l'orthographe traditionnelle et de la nouvelle orthographe)

 

> Réforme de l'orthographe - l'orthographe recommandée aux enseignants - Les règles - Lexique

ACCUEIL

Tous les articles du blog
 

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:20

ACCUEIL

Tous les articles du blog

> Prononciation problématique de quelques mots

gageure, almanach, handball, imbroglio, mas, tomber dans le lacs, blinis, Auxerre, Bruxelles, Cassis, Roanne. geôle, carrousel, lamaserie, quadragénaire, quadrilatère, coreligionnaire, Leicester, le Forez, Saint-Priest, lez, de Broglie, Peter, Sean, Sinead ...

 

> Mots difficiles à prononcer - Risques de fautes de prononciation et d'orthographe - antienne, patio, argutie, cation, kantien, hématie, facétie, argutie, varech, pers, ischion, handicap ...

 

> Quelques mots qu'on ne prononce pas toujours comme il faut.

 

> Cas où le S ne se prononce pas [z] entre deux voyelles

 

> Le S précédé de C (-CS) ne se lie pas avec le mot qui suit.

 

> Le A se prononce [o] dans hall, football... mais [a] dans handball, balltrap...

 

> La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction

Mots commençant par un H aspiré, un H muet, un Y ou un U.

 

> GN ou IGN – OIGNON ou OGNON

 

Et aussi

 

> Paronymes – Paronomase + QUIZ N°27 - agonir et agoniser, anoblir et ennoblir, bâiller, bailler et bayer, conjecture et conjoncture, ablation et ablution, recouvrer et recouvrir...

 

> Versification. Comment compter les pieds* (syllabes) d'un vers ?

 

Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

 

> Écrire et ne pas écrire - Les fautes d'orthographe les plus usuelles

 

> Féminin ou masculin ? Le genre des noms dont on n'est pas sûr + Quiz 4

 

> Les mauvaises manières de parler le français - Barbarismes et solécismes

 

> Les barbarismes et les solécismes vous irritent-ils ou vous amusent-ils ?

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 10:50

ACCUEIL

Tous les articles du blog
 

Sommaire de l'article

Introduction

Le mot SYMBOLE dans

le Dictionnaire de Furetière

le Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture de William Duckett

le Littré

le Dictionnaire de l'Académie 8e édition

le Trésor de la Langue Française (lien)

Articles connexes


 

Mon propos n'est pas ici d'énumérer seulement les diverses acceptions que recouvre le mot symbole dans les divers dictionnaires auxquels je me réfère ci-dessous mais plutôt d'évoquer brièvement la place des symboles dans notre vie.

Les symboles sont innombrables, et dans la plupart des cas où nous les rencontrons quotidiennement, c'est à peine si nous remarquons qu'ils sont là.

Ils sont dans les images, ils sont dans les discours.

Ils nourrissent notre imagination, notre langue, nos rêves — notre histoire en somme.

Et c'est parce qu'ils nous sont communs, à nous qui appartenons à une même communauté, à un même pays, à une même civilisation, que nous les reconnaissons tous comme s'ils faisaient partie d'un paysage familier.

Beaucoup d'entre eux ont envahi notre vie très tôt, dès l'enfance ; ils viennent du fond des âges, des mythes, des légendes et nous les avons fait nôtres, souvent sans y prendre garde.

Un loup, un renard, un phénix, un lion, un aigle, une hirondelle, un ours, un coq, une sirène, un poisson, un croissant, un éclair, une croix, un anneau, une rose, une feuille de trèfle, une feuille d'érable, une branche de laurier, une fleur de lys, une couronne, un glaive, une faux, une mandragore... autant de représentations qui font surgir un sens abstrait dès qu'on les évoque.

Les œuvres d'art — la littérature, la peinture, la sculpture... — les expressions que nous employons, les proverbes, et j'en passe, ne cessent de se référer à des symboles. Les symboles nous appartiennent ; ils vivent en nous, ils nous ont été légués par ceux qui nous ont précédés. Mais ils sont différents dans chaque culture et c'est la raison pour laquelle il nous arrive parfois de comprendre si mal celui qui nous parle dès lors qu'il vient d'une civilisation différente de la nôtre, leur monde nous étant étranger et étrange.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Article dans le Dictionnaire de Furetière

Dictionnaire universel contenant generalement* tous les mots françois*, tant vieux que modernes, & les termes de toutes les sciences et des arts, par Antoine Furetière (1690)

[extrait]

SYMBOLE, substantif masculin, Signe ; type ; espèce d'emblème ou représentation de quelque chose morale, par les images, ou les propriétés des choses naturelles, Figure ou image qui sert à désigner quelque chose, soit par le moyen de la peinture ou de la sculpture, soit par le discours. Le lion est le symbole de la valeur ; la boule celui de l'inconstance ; le pélican celui de l'amour paternel. Chez les Égyptiens, les symboles étaient fort estimez*, et couvroient* la plupart des mystères de morale. Ils désignoient* par des figures ce qu'ils voulaient faire entendre. Les hiéroglyphes de Pierius passent pour des symboles. Les lettres des chinois sont la plupart des symboles significatifs. [...]

Les Médaillistes appellent symbole certaines marques ou certains attributs particuliers à certaines personnes ou à certaines Déïtez*. Par exemple la foudre qui accompagne quelquefois la tête d'un Empereur marque la souveraine autorité, & un pouvoir égal aux Dieux. Le trident est le symbole de Neptune ; le paon est celui de Junon ; une figure appuyée sur une urne représente un fleuve. Les Provinces, les Villes ont aussi leurs symboles différens* sur les médailles.

Ce mot est Grec. symbolon

En termes de Théologie Réformée, on appelle symboles et symboles sacrés, les signes extérieurs des sacremens*. Dans la Sainte Cène, le pain et le vin sont les symboles de corps & du sang de Jésus-Christ

Symbole, chez les Chrétiens, se dit aussi du formulaire qui contient les principaux articles de la foi. Réciter le Symbole des Apôtres. [...]

Les Mahométans ont aussi leur symbole. Ils prétendent qu'il a été donné à Mahomet par l'Archange Gabriel. […]

*Les mots marqués* ont l'orthographe du XVIIe siècle

Pour lire tout l'article :

page 624 > http://books.google.fr/books?id=NiU-AAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q=symbole&f=false

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture — William Duckett

XIXe siècle

SYMBOLE, SYMBOLISME et SYMBOLIQUE (du polythéisme et du christianisme) le mot de symbole et ceux de symbolisme et de symbolique, ont, dans la langue française, plusieurs acceptions analogues, sans doute, mais si distinctes quelquefois, qu'il n'y a plus que confusion quand on néglige, comme il arrive d'ordinaire, de les séparer.

[…] un si vaste et si magnifique sujet.

[…] Acception du mot symbole. Signe figuré d'une idée

[…] ces signes, ces images, enveloppes plus ou moins diaphanes d'une idée, qui, dans ses origines, a naturellement quelque chose de vague et d'inachevé, ou d'infini et d'immense, qu'on ne saurait encore rendre en parole, sont des symboles. Ce mot est parfaitement choisi, il implique l'idée de comparaison de sumballein ; il n'exprime pas la chose mais ce qu'on peut le mieux lui comparer […]

Lire l'article complet, très richement illustré d'exemples, à retrouver page 227 à 235 dans le Dictionnaire de la conversation et de la lecture: Sem — Ste — Volume 49

Ou bien :

http://books.google.fr/books?id=TxM7AAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=editions:EDsG170VTA0C&hl=fr&sa=X&ei=w2PmULeYFKqX1AWVmYCwBQ&ved=0CEYQ6AEwAzg8#v=onepage&q&f=false

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Dans le Dictionnaire Littré - Dictionnaire de la langue française 1873-1877

[extrait] :

  • 1 On appelait symbole chez les Grecs les paroles, les signes auxquels les initiés aux mystères de Cérès, de Cybèle, de Mithra se reconnaissaient, [Voltaire, Dict. phil. Credo]

  • 2 Figure ou image employée comme signe d'une chose. [Serpent réchauffé] Symbole des ingrats ! [La Fontaine, Fabl. X, 2] Depuis que le roi a pris un soleil pour son symbole, et qu'il s'est approprié ce bel astre, [Bouhours, Entret. d'Ar. et d'Eug. 6] Tout symbole doit avoir un caractère propre et distinctif, [Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 32, dans POUGENS] Sachez qu'en général le symbole est froid, et qu'on ne peut lui ôter ce froid insipide, mortel, que par la simplicité, la force, la sublimité de l'idée, [Diderot, ib. p. 88] Le symbole est un signe relatif à l'objet dont on veut réveiller l'idée, [Marmontel, Œuvr. t. VII, p. 181] La faucille est le symbole des moissons, la balance est le symbole de la justice, [Marmontel, ib. t. X, p. 237] Le symbole est indispensable dans l'emblème, et il ne l'est pas dans la médaille, [Genlis, Veillées du château t. I, p. 259] J'apportai un bouton de rose avec ses épines, comme le symbole de mes espérances mêlées de beaucoup de craintes, [Bernardin de Saint-Pierre, Chaum. ind.] Le secret est d'une nature si divine, que les premiers hommes de l'Asie ne parlaient que par symboles, [Chateaubriand, Génie, I, I, 2]

Fig. Guillaume, enfant de chœur, prête sa main novice ; Son front nouveau tondu, symbole de candeur.... [Boileau, Lutr. I]

[…]

Pour lire tout l'article du Littré : voir à l'entrée Symbole

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 Les Dictionnaires de l'Académie, 8e, 4e éditions...

L'Académie 8e édition 1935

SYMBOLE Figure ou image qui sert à désigner une chose le plus souvent abstraite. Le chien est le symbole de la fidélité. Le drapeau est le symbole de la patrie. La gloire a le laurier pour symbole. Il se dit particulièrement, en termes de Numismatique, de Figures qu'on voit sur les médailles et qui servent à désigner soit des hommes ou des divinités, soit des parties du monde, des royaumes, des provinces ou des villes. Les symboles sont ordinairement placés sur le revers des médailles. La ville de Paris a un vaisseau pour symbole. En termes de Chimie, il se dit de la Lettre ou des quelques lettres qui servent à désigner un corps simple. Le symbole de l'oxygène est O, celui du sodium est Na. En termes de Théologie, il se dit du Formulaire qui contient les principaux articles de la foi. Les trois symboles de la foi sont le symbole des apôtres, le symbole de Nicée et le symbole attribué à saint Athanase. Absolument, Le symbole, Celui des apôtres.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Lire aussi sur le site du CNRTL dans le Trésor de la langue Française : SYMBOLE

 

Articles connexes dans le blog :

Du plaisir de la lecture des dictionnaires

Une petite histoire de la langue française — Chapitre 13 – LE XVIIe SIÈCLE 2 — Préciosité – Classicisme – Boileau, Furetière, et les autres...

Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture — William Duckett — Tous les volumes (lien Books-Google)

 ♥ Ouvrages de référence

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Published by mamiehiou.over-blog.com
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 16:28

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Lisez à haute voix les mots suivants et posez-vous la question : Suis-je sûr(e) de les avoir bien dits ?

Vous pouvez en faire un jeu avec vos amis.

1 abasourdi

2 un agenda

3 un ananas

4 un almanach

5 un arborigène

6 un aréoport

7 antidiluvien

8 becs-et-ongles

9 la couenne

10 un dilemne

11 dompter

12 un espèce de gnou

13 etc.

14 une gageure

15 la gente trotte-menu (les souris d'après La Fontaine)

16 un génycologue

17 hynoptiser

18 une infermière

19 un lumbago

20 obnibuler

21 rénumérer

22 prompt, prompte

23 un sourcil

24 à toute suite

25 des crocs-en-jambe

26 c'est du genre féminin

27 un aéropage

28 Est-il blond ou brun ?

29 du vinaigre basalmique

30 découvrir le poteau rose

31 un geek

32 un oignon

 

Voici venir l'heure de vérité.

Les mots barrés sont des barbarismes.

Les mots soulignés sont corrects

Les mots en vert donnent la prononciation.

Avez-vous bien prononcé...

1 abasourdi prononcez abazourdi

2 un agenda prononcez un aginda

3 un ananas prononcez un anana - des ananas des anana

4 un almanach prononcez un almana

5 un arborigène un aborigène

6 un aréoport un aéroport

7 antidiluvien antédiluvien (avant le déluge)

8 becs-et-ongles bec-et ongles

9 la couenne prononcez la couanne

10 un dilemne un dilemme

11 dompter prononcez donter

12 un espèce de gnou une espèce de g-nou

13 etc. et caetera et pas ec...

14 une gageure prononcez une gajure

15 la gente trotte-menu (les souris) la gent trotte-menu

prononcez gent pas gente

16 un génycologue un gynécologue

17 hynoptiser hypnotiser

18 une infermière une infirmière

19 un lumbago prononcez un lombago ou un lumbago

20 obnibuler obnubiler

21 rénumérer rémunérer

22 prompt, prompte prononcez pron, pronte

23 un sourcil prononcez un sourci ou un sourcil

http://www.cnrtl.fr/definition/sourcil

24 à toute suite à tout de suite

25 des crocs-en-jambe prononcez des crokenjambe

> Le S précédé de C (-CS) ne se lie pas avec le mot qui suit.

26 c'est du genre féminin, prononcez genre et pas jarre

27 un aéropage un aréopage

28 Est-il blond ou brun ? ne prononcez pas brin

On a tendance à ne plus faire la différence entre brun et brin (un et in).

29 du vinaigre basalmique du vinaigre balsamique

entendu cette nuit (le 23) sur Xenus

30 le poteau rose le pot-aux-roses

découvrir le pot-aux-roses, découvrir quelque chose de caché.

étymologie :

> http://fr.wiktionary.org/wiki/d%C3%A9couvrir_le_pot_aux_roses

31 un geek, prononcer guik pas jik

32 un oignon, prononcer oignon ou ognon ? voilà la question.

Littré donne : "o-gnon ; l'i ne se prononce pas ; quelques-uns écrivent ognon"

Le CNRTL donne : "Académie 1718-1762: oignon; 1798: ognon; 1835, 1878: oignon, ognon; 1935: oignon."

Larousse donne onion.

 

à lire aussi

>Prononciation problématique de quelques mots

handball, imbroglio, mas, tomber dans le lacs, blinis, Auxerre, Bruxelles, Cassis, Roanne. geôle, carrousel, lamaserie, quadragénaire, quadrilatère, coreligionnaire, Leicester, le Forez, Saint-Priest, lez, de Broglie, Peter, Sean, Sinead ..

 

>Mots difficiles à prononcer - Risques de fautes de prononciation et d'orthographe 

antienne, béotien, kantien, cation, chiropractie, hématie, argutie, patio (pluriel patios), pers, chaldéen, chélidoine, lichen, varech, ischion, handicap ...

 

>Écrire et ne pas écrire - Les fautes d'orthographe les plus usuelles

>La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction

>Féminin ou masculin ? Le genre des noms dont on n'est pas sûr + Quiz 4

>Les mauvaises manières de parler le français - Barbarismes et solécismes

>Les barbarismes et les solécismes vous irritent-ils ou vous amusent-ils ?

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Récapitulation des articles sur la prononciation des mots

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 19:40

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Ne .... rien moins que (sens négatif ) signifie nullement, en aucune façon.

Vos élèves ne sont rien moins qu'attentifs à ce qu'ils font.

Ils ne sont nullement attentifs à ce qu'ils font.

Ces enfants, sachez-le, ne sont rien moins que des robots.

Ces enfants, sachez-le, ne sont en aucune façon des robots.

 

ne ... rien de moins que, rien de moindre que (sens positif) suivi d'un substantif ou d'un verbe, signifie véritablement, vraiment, bel et bien, tout à fait.

Ces pauvres écoliers ne sont rien de moins que des enfants qu'on torture.

Ces pauvres écoliers sont bel et bien des enfants qu'on torture.

Il ne s'agit de rien de moins que d'alléger leurs leçons.

Il s'agit véritablement d'alléger leurs leçons.

 

Même sens pour la locution rien de moins (employée absolument, sans que ...)

Rien qu'à la regarder, on tombait fou amoureux d'elle, rien moins.

Vous êtes d'accord avec moi ? Je n'en espérais rien de moins.

 

Académie 8ème édition

Ne ... rien moins que

[...] Cependant, suivi d'un substantif ou d'un verbe, il est quelquefois employé dans un sens positif et signifie alors Véritablement. Le reste de la phrase doit déterminer le sens dans lequel est prise cette locution.

Vous lui devez de la reconnaissance, car il n'est rien moins que votre bienfaiteur, Il est véritablement votre bienfaiteur.

Vous pouvez vous dispenser de reconnaissance envers lui, car il n'est rien moins que votre bienfaiteur, Il n'est pas du tout votre bienfaiteur.

Vous le croyez votre concurrent; il a d'autres vues : il n'aspire à rien moins qu'à vous supplanter, Il n'est point votre concurrent.

Vous ne le regardez pas comme votre concurrent; cependant il n'aspire à rien moins qu'à vous supplanter, Il est votre concurrent.

Dans le premier sens, Il n'aspire à rien moins qu'à vous supplanter veut dire : Vous supplanter est la chose à laquelle il aspire le moins; et dans le second sens, Il n'aspire à rien moins qu'à vous supplanter signifie : Il n'aspire pas à moins qu'à vous supplanter.

- Pour éviter toute équivoque, il est bon de réserver l'emploi de Rien moins que au sens négatif qui se justifie mieux; et dans le sens positif, il convient de l'éviter et de se servir de préférence de Rien de moins que, qui s'explique parfaitement.

> http://www.cnrtl.fr/definition/academie8/moins

 

Remarque de Littré

Ne... rien moins que Est parfois synonyme de ne... rien de moins que. En raison de cette ambiguïté, l'Académie, Littré et de nombreux grammairiens (cf. p. ex. Vinc. 1910) conseillent d'éviter ce tour.

§13 > http://www.littre.org/definition/rien

 

C'est à en perdre son latin, rien de moins !

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 15:12

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Vous me dites avoir lu tous mes articles en trois jours ? Je ne sache pas que cela soit possible en si peu de temps.

Je ne sache personne qui puisse le faire.

Vous ne m'aviez pourtant jamais menti, que je sache.

 

Grammaire des grammaires - Google Books page 548

Je ne sache pas

"Il n'y a dans toute la langue [française] qu'un seul verbe qui se mette au subjonctif sans qu'un autre mot le précède ; mais encore faut-il que ce soit avec la négative"

Que je sache est parfois employé à la fin d'une phrase (genre familier)

 

Dictionnaire Littré - Dictionnaire de la langue française

Entrée SAVOIR §11

Elliptiquement, avec la négation et le subjonctif. Je ne sache personne, je ne sache rien, je ne connais personne, rien.

Vapeurs... auxquelles je restreindrai le nom d'exhalaisons, à cause que je n'en sache point de plus propre. [Descartes, Météor. 2]

Que je sache, locution dont on se sert à la fin d'une phrase pour indiquer que, si un fait est autrement qu'on ne le dit, on l'ignore.

Est-il venu quelqu'un, que vous sachiez, que tu saches ? Il n'est venu personne, que nous sachions.

Il n'a point été à la campagne, que je sache.

Il vaudrait autant être amoureux de la femme de Mathusalem ; était-elle jolie, que vous sachiez ? [Fontanelle, Lett. gal. II, 20]

 

Valeurs et emplois du subjonctif §30a & 30b

Expressions figées, que je sache. pas que je sache.

Vous n'allez pas mourir demain, que je sache.

     Tu vas l'épouser ?

1 Non, pas que je sache.

Non, pour autant que je sache (pas à ma connaissance)

Non, autant que je sache.

2 Non pas, que je sache. (ici on appuie sur non pas, et on fait une pause après non pas.)

Vous n'êtes jamais venu ici, que je sache. (si mes souvenirs sont bons)

Je ne sache pas > je ne sais pas, avec une nuance de prudence.

Sens de la litote : atténuer pour ne pas choquer.

Je ne sache pas qu'on vous veuille/ait voulu du mal. 

On trouve (rarement) on ne sache pas, nous ne sachions pas, que je n'en sache pas.

Vous me parlez de ce mariage, je n'en sache pas de plus malvenu.

Toujours le subjonctif après je ne sache pas que.

Je ne sache pas qu'il faille tout connaître ! 

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 10:29

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Le syntagme POINT DE VUE

est examiné ici seulement dans son sens figuré.

(Extraits des dictionnaires)

 

Académie 8e édition

Entrée : Vue n. f.

Point de vue se dit figurément de la Manière dont une affaire, une question peut être considérée.

Vous ne vous placez pas au même point de vue que moi pour en juger.

Chacun envisage la question à son point de vue personnel.

Il faut considérer la chose de ce point de vue.

C'est là son point de vue.

http://www.cnrtl.fr/definition/academie8/vue

 

Littré

Voyez-vous de ce point de vue toute la grandeur de ce bienfait ? [Massillon, Prof. relig. Serm. 1]

J'ai le malheur de n'entrevoir pas ordinairement les objets dans un point de vue agréable, [Mme de Simiane, dans SÉV. t. XI, p. 145, édit. RÉGNIER.]

L'on réunit, sous un même point de vue, les préceptes et les exemples que l'Écriture nous fournit, [Bossuet, Polit. X, 2]

Ils voient le sujet sous un point de vue, et l'auteur l'a envisagé sous un autre, [Voltaire, Lettr. Chabanon, 13 janv. 1766]

Voir la réserve que donne Littré concernant l'emploi de sous le point de vue :

Paragraphe 25

http://www.littre.org/definition/vue#var25

 

Grammaire des grammaires

L'Académie exige qu'on fasse sentir le N final dans HYMEN, tandis qu'elle veut qu'on prononce EXAMEN comme CHEMIN. Cela nous paraît fort juste, car HYMEN est, pour ainsi dire, resté latin ; tandis que EXAMEN est devenu français en formant des dérivés EXAMINER, EXAMINATEUR. Il est vrai que ABDOMEN fait ABDOMINAL ; mais l'adjectif n'est ici qu'une sorte de représentation du substantif ; dans l'autre cas, au contraire, les dérivés sont des mots distincts, et présentent l'idée sous un autre point de vue. A. L.

https://archive.org/stream/grammairedesgra00giragoog#page/n51/mode/2up/search/vue

 

Il suit de là que les mots un, tout, nul, quelque, aucun, chaque, tel, quel, ce, cet, mon, ton, son, votre, notre, sont de véritables adjectifs, puisqu'ils modifient des substantifs, en les faisant considérer sous des points de vue particuliers.

https://archive.org/stream/grammairedesgra00giragoog#page/n259/mode/2up/search/vue

 

Centre National des RessourcesTextuelles et Lexicales

Entrée : Barbaque

Etymologie et Histoire

Un emprunt au roumain berbec « mouton » (Dauzat68et Lar. Lang. fr.) convient moins bien du point de vue phonétique et n'est pas fondé historiquement.

http://www.cnrtl.fr/definition/barbaque

 

Dictionnaire de la conversation et de la lecture – William Duckett

LIBERTE D'EXAMEN C'est la liberté humaine considérée au point de vue de l'exercice de la raison

Dictionnaire de la conversation et de la lecture ... - Gallica

page 302

Notes de mamiehiou

Le Dictionnaire de Furetière ne cite pas le point de vue dans son sens figuré

http://books.google.fr/books?id=nCiGIkecOOgC&printsec=frontcover#v=snippet&q=point&f=false

 

Je n'ai trouvé dans aucun des dictionnaires cités ci-dessus d'exemples avec selon (mon, ton, son, le, etc.) point de vue

Selon son point de vue féministe, elle donnait tout le bénéfice du doute à la mère, mais aucun bénéfice au père.

http://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/selon+son+point+de+vue.html

 

Peut-être les puristes devront-ils y réfléchir à deux fois avant d'employer selon [le] point de vue.

Pour en savoir plus sur les Dictionnaires cités :

♥ Ouvrages de référence qui me sont très utiles

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 14:06

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

environ + temps, distance, localisation, adverbe qui se place avant ou après le mot ou le syntagme déterminé.

Elle avait environ quinze ans ; j'ai cru qu'elle en avait quarante. Elle avait donc vieilli avant l'âge.

"Vous devez marcher encore 100 verstes environ," m'avait dit le moujik pour se moquer de moi.

 Une verste = environ 1067 mètres

environ + une idée de temps, préposition rare, (à peu près à) emploi littéraire.

Environ l'adolescence, j'ai pris conscience de mes pouvoirs exceptionnels. J'en ai usé et parfois abusé, vous pouvez m'en croire.

 

dans les

Vous deviez bien avoir dans les soixante-dix ans quand je vous ai connue, Madame la Duchesse, sauf le respect que je vous dois.

 

quelque chose comme

Le chapeau qu'elle portait sur la tête, ce jour-là, c'était quelque chose comme une grosse meringue agrémentée de fraises des bois. J'aurais bien dégusté la chose séance tenante si la vieille ne m'avait pas fusillé de son regard noir.

 

approximativement

Si j'évalue approximativement votre quotient intellectuel, cher ami, je ne dirai pas plus de 40. Comme le mien s'élève à 170, mesurez la différence, je vous prie. Et n'essayez pas de m'en remontrer !

en remontrer à qqn (sur qqc.) Donner des leçons à quelqu'un, histoire de se montrer supérieur à lui.

 

Quelque, adverbe indéfini invariable suivi d'un adjectif numéral cardinal, langue soignée.

Ne pas le confondre avec quelque, adjectif indéfini variable.

Il y a quelque trente ans, je t'ai emmenée au théâtre pour la première fois. Rappelle-toi, ma fille chérie, tu étais si petite ; Daniel Olbrychski et Gabrielle Lazure jouaient Autant en emporte le vent.

 http://www.cnrtl.fr/definition/quelque

presque

Il y a presque dix mois que je lui ai déclaré ma flamme ; et je me consume depuis lors, me morfondant dans l'attente d'un courriel ou au pire d'un SMS qui ne vient jamais.

 

plus ou moins

Elle était plus ou moins sensible à l'amitié que je lui portais. Alors, je n'ai pas insisté et je m'en suis allé. Cela m'évitera désormais d'être son esclave.

 

je ne sais quoi de + adj

Je trouve que cette chanteuse que je nommerai pas a quelque chose d'une chèvre quand elle bêle ; on aurait envie de lui donner du foin pour qu'elle se taise.

 

près de - à peu près

Vous habitez près de chez moi ? À quelle distance à peu près ? Pardonnez-moi mon indiscrétion mais je ne puis plus tenir.

 

à... près

Ce grand garçon robuste était, à peu de chose près, le sosie de Hulk. Ne vous étonnez pas que, toutes les fois que je le rencontrais, j'étais verte de peur.

Vous ressemblez tellement à mon prof de philo, George, à une petite différence près, vos propos sont ineptes.

Vos écrits sont passionnants, chère amie, à un détail près, vous abusez un peu trop des fautes d'orthographe, ce qui vous le comprendrez gâche par trop la lecture.

par trop, beaucoup trop.

Croyez-moi, cet infâme individu m'a agoni d'injures et rouée de coups ; sachez que je le lui ai bien rendu avec ma langue bien pendue et mes petits poings, à quelque chose près.

Pourquoi m'avez-vous poussée au bord du précipice, mon ami ? J'allais tomber, à un cheveu près. (à un cheveu près, expression familière)

Un coup de bol que j'aie réussi mon bac, et cela, à un poil près. (à un poil près, expression populaire)

 

EXERCICE

Complétez par vers ou environ (de), ou (d')environ et par une autre expression possible : aux alentours de, aux environs de, approximativement, à peu près, quelque, sensiblement, presque, dans les, à vue de nez, à première vue, à proximité de, pas loin de, près de, tout près de, à une petite distance de, autour de (+ nombre)...

 

Il y a .... vingt ans que j'essaie de lui parler.

C'est .... 1940 qu'elle l'a épousé.

Le Mont-Blanc a une hauteur d' .... 10000 mètres.

Nous nous retrouverons .... midi.

Nous nous vîmes .... cinq cents en arrivant au port.

Elle s'arrêta brusquement .... le milieu de son récit.

.... cinquante ans, il se mit à boire.

Il était .... minuit quand les chaînes tintèrent. A peu près

.... 7000 hommes ont péri dans le tremblement de terre.

Il a .... trente ans.

Les superficies de ces terrains sont .... les mêmes.

 

La correction est ci-dessous. Elle peut donner lieu à discussion.

 

V

 

V

 

Il y a environ vingt ans que j'essaie de lui parler. Quelque, approximativement, à peu près

C'est vers 1940 qu'elle l'a épousé. Aux environs de

Le Mont-Blanc a une hauteur d'environ 10000 mètres. À peu près

Nous nous retrouverons vers midi. Aux alentours de

Nous nous vîmes environ cinq cents en arrivant au port. Autour de

Elle s'arrêta brusquement vers le milieu de son récit. Aux environs du

Vers cinquante ans, il se mit à boire. Aux alentours de, à 50 ans environ

Il était environ minuit quand les chaînes tintèrent. À peu près

Environ 7000 hommes ont péri dans le tremblement de terre. Pas loin de

Il a environ trente ans. À vue de nez, Dans les

Les superficies de ces terrains sont environ les mêmes. Sensiblement

 

Article connexe :

Ne pas confondre : Pour un peu, un peu plus, il s'en faut peu de choses, il s'en faut beaucoup, il ne s'en est fallu guère, il s'en faudrait peu, il s'en faut de beaucoup, de peu...

 

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 13:04

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

 Les parkings sont des parcs à autos

Ne pas prononcer parc-z-à : pas de liaison avec le S

mais prononcer parc-à

 

De même, par exemple, pour les mots se terminant par -CS dans les phrases suivantes :

Il faisait des salamalecs intolérables, croyant séduire des blancs-becs ébahis.

Les grands-ducs endimanchés s'avancèrent devant moi en faisant des couacs affreux.

"Il n'était venu que des loustics attitrés," plaisanta-t-il, "et on les entendait s'adonner à des mic-macs insupportables."

Les syndics indélicats, escrocs éhontés, seront dénoncés. Ils avaient émis des pronostics improbables. 

Il a glissé sur des rocs escarpés et s'est brisé le cou ; il aimait tant gravir les séracs impossibles. Mais pourquoi donc avait-il emmené avec lui ses fennecs apprivoisés ?

On lui fit avaler les lombrics indésirables. Quelle dégoûtation !

On dirait qu'il prend plaisir à se faire mordre par des aspics atrocement vénéneux. Quel maso !

Elles ouvrirent leurs sacs à main, et l'on y vit des choses qu'on n'aurait pas dû y voir.

Si les toucans ont des becs énormes, c'est pour réguler leur température.

ATTENTION

Elles se sont battues bec-et-ongles.

BEC AU SINGULIER dans BEC-ET-ONGLES

On entend parfois bec-z-et-ongles ! Double faute.

 

Article connexe > La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction 

 

Récapitulation des articles sur la prononciation des mots

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 10:46

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Ce sont eux qui t'ont menti.

Ce sont eux dont je parle.

Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

On veut attirer l'attention sur le sujet ou le complément.

 

Qui a mangé mes bonbons ? Ce sont eux.

La proposition donne une identification :

C'est moi, c'est toi, c'est lui, c'est elle,

c'est nous, c'est vous.

Ce sont eux, ce sont elles.

C'est eux, c'est elles, est familier. 

 

On a toujours Ce sont ceux...

Tu as invité tes copains ? Et ce sont justement ceux que j'aime bien !

Ce sont ceux-là mêmes* que je voulais revoir.

 

De même on dira : Ce sont elles, Ce sont celles.

 

Cet article reprend en partie :

C'est ou ce sont ? C'était ou c'étaient ? Etc. + QUIZ

*article connexe :

Ceux-là même ou ceux-là mêmes ? Celles-là même ou celles-là mêmes – cela même, ici même, là même, par là même, aujourd'hui même... + QUIZ

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog