Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 05:55

ACCUEIL

QUE s'élide lorsqu'il est suivi d'une voyelle ou d'un h muet. À l'écrit le E final disparaît et laisse la place à l'apostrophe.

Il n'est pas venu parce qu'il était malade.

Mais qu'en est-il lorsque QUE est l'élément d'un autre mot ?  Doit-on ou peut-on marquer l'élision dans les mots : quoique, puisque, lorsque, quelque, et presque ? Et dans quels cas ?

> quoiqu'-, puisqu'-, lorsqu'-, quelqu'-, presqu'-

 

*********************

1-Certains grammairiens nous disent que quoique, puisque, lorsque ne s'élident que devant les pronoms et les articles  > il(s), elle(s), un(s), une(s), on, en, aucun. D'autres ajoutent quelques mots à ceux-ci.

On peut ou non marquer l'élision dans tous les cas précisent l'Académie, dans La Grammaire de l'Académie et Le Grevisse

J'ai fait cet exercice quoiqu'ayant rencontré quelques difficultés. Je l'avais fini lorsqu'Isabelle est arrivée et puisqu'Anna l'a suggéré, nous sommes toutes allées au cinéma.

 

2-Quelque ne s'élide que devant un et une : quelqu'un, quelqu'une. On a une disjonction dans les autres cas.

J'en connais quelqu'une qui aimerait bien te rencontrer !

 

Remarque : Cependant j'ai rencontré dans une ancienne version  de La Dictée de Mérimée : Quelqu'exiguës qu'aient pu paraître... les arrhes...

Voir dans ce blog > La dictée de Mérimée avec ses difficultés expliquées par le menu*, règles d'orthographe et de grammaire et digressions sur la langue

Chez Dauzat : Quelqu’opposés […] que fussent leurs tempéraments ( Génie de la langue française, p. 343)

Chez Robespierre : ... quelqu'impure qu'en soit la source... (Discours à la Convention sur la nouvelle Déclaration des droits de l'homme)

 

3-Presque ne s'élide que dans presqu'île.

 

*********************

Voir dans ce blog

> La liaison - L'élision - L'enchaînement - La disjonction

> L'euphonie - Emploi des lettres euphoniques pour éviter l'hiatus

 

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL & SOMMAIRE

  

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog